Catégories :

Acid Jazz not dead !

Avec leur nouvel album "TBNH", les Brand New Heavies portent toujours aussi haut la flamme d'un acid jazz groovy à souhait...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 12 septembre 2019
Réagir

A la fin des années 80, l’Angleterre découvre l’acid jazz, mélange de funk, soul, disco et jazz-fusion. Un courant alors populaire porté par Incognito, les Young Disciples, Galliano, Us3, Corduroy, Snowboy, les Sandals voire Jamiroquai.

En 1987, les DJ's Gilles Peterson et Eddie Piller montent même un label nommé Acid Jazz Records.

Dans ce vaste mouvement groovy qui déclinera à la fin des années 90, les Brand New Heavies seront une valeur plus que sûre, notamment grâce à la fougue de leurs diverses chanteuses comme N'Dea Davenport, Siedah Garrett ou Carleen Anderson. Le gang emmené par Simon Bartholomew et Andrew Levy n’a surtout jamais vraiment déposé les armes, conservant au fil des ans et des albums un noyau dur de fans.



Leur cuvée 2019 sobrement baptisée TBNH marque un tournant car se dégustant justement sur Acid Jazz Records.

Elle est aussi un beau rassemblement de voix 5 étoiles comprenant Beverley Knight, Angie Stone, Siedah Garrett, Angela Ricci, Jack Knight, Honey Larochelle, Laville et même N’Dea Davenport pour la reprise du These Walls de Kendrick Lamar, ici produite par un certain Mark Ronson.

Une belle bombinette funky qui brasse de la soul à la Stevie Wonder, du funk façon Roy Ayers, du disco Chic et du jazz-rock tendance Herbie Hancock, bref des ingrédients connus que Simon Bartholomew et Andrew Levy cuisinent avec un savoir-faire hors-norme.

ECOUTEZ TBNH DES BRAND NEW HEAVIES SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters