Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

QIBUZ / Lundi 15 janvier 2018

Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

Qibuz Lundi | 15 janvier 2018
Réagir
Qobuz







Nas pris dans les cordes

En 2014, Nas avait franchi un sacré cap niveau prestige en se produisant au Kennedy Center de Washington en compagnie du National Symphony Orchestra. Dans ce contexte atypique et avec le renfort de la prestigieuse phalange symphonique de la capitala américaine, le rappeur de Queensbridge avait revisité son chef d’œuvre de 1994 Illmatic qui fêtait ses vingt ans.

Produit par Mass Appeal, le film de cet événement sortira le mois prochain. Le concert dans son intégralité mais aussi son making off et de nombreuses images tournées backstage seront diffusés sur PBS le 2 février dans la série Great Performances. Ce document sera ensuite disponible en streaming sur le site de la chaîne.






Le printemps de Jack White

Le très attendu nouvel album de Jack White possède enfin une date de sortie : 23 mars 2018. Intitulé Boarding House Reach et publié comme à l’accoutumée par Third Man Records, le label de l’ex-White Stripes, il comprendra les douze titres suivants : Connected By Love, Why Walk A Dog ?, Corporation, Abulia and Akrasia, Hypermisophoniac, Ice Station Zebra, Over and Over and Over, Everything You’ve Ever Learned, Respect Commander, Ezmerelda Steals The Show, Get In The Mind Shaft, What’s Done Is Done et Humoresque. Le 10 janvier, ses fans ont pu avoir un avant-goût de ce troisième opus solo avec la parution du single Connected By Love

Sur le site de Jack White, un communiqué a donné quelques informations quant au contenu de ce successeur de Lazaretto (2014). White aurait écrit et conçu sa cuvée 2018 dans un appartement assez rudimentaire, sans distraction extérieure, bref dans un environnement identique et avec le même matériel qu’il avait sous la main lorsqu’il avait 15 ans : un quatre pistes, une simple mixette et des instruments de base. Ce même communiqué précise que l’album explore une vaste palette sonore : rock'n'roll crunchy, electro, hard funk, proto punk, hip hop, gospel blues et country.

A ses côtés, Jack White a réuni notamment le batteur Louis Cato (Beyoncé, Q-Tip, John Legend, Mariah Carey), les bassistes Charlotte Kemp Muhl (The Ghost of a Saber Tooth Tiger) et NeonPhoenix (Kanye West, Lil Wayne, Jay-Z), les claviéristes DJ Harrison et Anthony "Brew" Brewster (Fishbone, The Untouchables), Neal Evans (Soulive, Talib Kweli, John Scofield) et Quincy McCrary (Unknown Mortal Orchestra, Pitbull), les percussionnistes Bobby Allende (David Byrne, Marc Anthony) et Justin Porée (Ozomatli). Dans les chœurs, on croise également Esther Rose et Ann et Regina McCrary alias les McCrary Sisters. Enfin, côté vieux complices, Boarding House Reach réunit les batteurs Daru Jones (Nas, Talib Kweli) et Carla Azar (Autolux, Depeche Mode, Doyle Bramhall II). Dernière information, le songwriter C.W. Stoneking est invité sur Abulia and Akrasia.






Fast Eddie au paradis !

Et de trois, le compte est bon ! Avec la mort le 10 janvier 2018 de « Fast » Eddie Clarke, les membres fondateurs de Motörhead se retrouvent tous les trois au ciel. C’est une très vilaine pneumonie qui aurait fait vaciller le guitariste britannique âgé de 67 ans…

Fin 2015, le charismatique Lemmy Kilmister, chanteur virile et poilu du plus bruyant groupe de hard rock de tous les temps, et Phil « Philthy Animal » Taylor, son batteur tout aussi azimuté, avaient enfilé leur costard en sapin à un mois d’intervalle. Avec la disparition de « Fast » Eddie Clarke se referme une page majeure de l’histoire du rock’n’roll…

Né à Londres le 5 octobre 1950, « Fast » Eddie Clarke, grand fan de blues rock devant l’éternel, fut de la partie sur les six premiers albums de Motörhead : Motörhead, Overkill, Bomber, Ace Of Spades, le live No Sleep 'til Hammersmith et Iron Fist. Insatisfait de ce dernier enregistrement, le guitariste quitte le navire en 1982, en pleine tournée américaine. L’année suivante, il forme le groupe Fastway avec Pete Way, le bassiste d'UFO. Régulièrement, ses anciens complices l’inviteront à la scène comme au disque... Retour à l'âge d'or de leur trio avec Overkill et Motörhead :





Lire notre Grand Angle sur Lemmy




Charles Dutoit dans la tourmente

Harcèlement sexuel, épisode 5489. C’et au tour de Charles Dutoit d’être dans l’œil du cyclone. Accusé par quatre femmes, le chef d’orchestre suisse âgé de 81 ans devait quitter le Royal Philharmonic Orchestra de Londres en 2019. Mais la phalange britannique a avancé la date à… tout de suite ! Une décision prise conjointement à la suite d'une réunion d'urgence avec le conseil d'administration et d'un dialogue plus approfondi avec l’intéressé précise un communiqué. « Bien que Charles Dutoit continue de chercher un conseiller juridique pour se défendre, l'incertitude prolongée et l'attention médiatique font en sorte que la position de Charles Dutoit auprès de l'orchestre est devenue intenable », ajoute le Royal Philharmonic Orchestra. En décembre, Dutoit avait rejeté toutes ces accusations d'abus sexuels, les qualifiant de choquantes… Trois chanteuses d'opéra et une musicienne ont affirmé avoir été agressées sexuellement par le chef entre 1985 et 2010. Plusieurs orchestres américains ou australiens ont décidé de suspendre leur collaboration avec l’accusé. L'Orchestre Symphonique de Montréal dont Dutoit a été le directeur artistique durant 25 ans a ouvert une enquête interne pour des faits de harcèlement sexuel à la suite d'une plainte déposée par une musicienne de l'ensemble québécois…






Moby et les espions

Chaque jour apporte sa nouvelle pierre à l’édifice Quelle époque formidable et celle de la semaine laisse sans voix. Ainsi, Moby aurait été contacté par des agents de la CIA pour qu’il diffuse des informations sur Donald Trump et la Russie ! En février 2017, après l’investiture du nouveau président américain, le producteur techno avait écrit sur les réseaux sociaux qu’il détenait des informations confidentielles sur les liens entretenus par l’administration Trump et la Russie, et que cette dernière faisait alors chanter Washington… Dans une nouvelle interview accordée à WFPK à Louisville dans le Kentucky, Moby a enfoncé le clou en précisant que des agents de la CIA, certains toujours en activité, lui auraient dit : « Tout ça ressemble au Manchurian Candidate avec Poutine possédant un agent russe infiltré en la personne du Président des Etats-Unis ». Moby de préciser : « Ils m’ont montré des documents en me disant « écoutez, vous êtes plus influent sur les réseaux sociaux que nous, alors faites circuler l’info ». C’était très troublant et surtout ce sera de plus en plus sombre en allant en profondeur dans l’étude des business des membres de la famille Trump et de leur implication dans le crime organisé, le soutien au terrorisme, aux oligarchies russes, bref il faut vraiment attachez sa ceinture de sécurité ! »






Disclosure carbure

Disclosure attaque enfin le chantier de son prochain album. Sur Facebook et Instagram, le duo britannique a déclaré qu’il était en plein dans la conception du successeur de Caracal publié en 2015. Et pour cette raison, il n’organiserait pas d’édition 2018 de Wild Life, son festival auquel ont déjà participé des pointures comme Nas, Ice Cube, Chaka Khan, Stormzy, Kaytranada et Armand Van Helden. Disclosure indique que Wild Life reviendra en 2019.






Un concours Chopin sur instruments d’époque

En septembre prochain, l'Institut polonais Frédéric Chopin organisera le premier concours international consacré au compositeur romantique. Un événement qui reprendra les grandes lignes du célèbre concours international éponyme créé en Pologne en 1927. Sauf que cette fois, les participants joueront exclusivement sur des pianos datant de l’époque de Chopin, la première moitié du XIXe siècle. « Il s'agit du couronnement d'un long travail accompli déjà en vue de rappeler à l'auditeur le son authentique de la musique de Frédéric Chopin », a déclaré à l'AFP Joanna Bokszczanin, responsable du projet au sein de Institut polonais Frédéric Chopin dont le siège se trouve à Varsovie et qui mène des recherches sur l’œuvre du compositeur et en fait la promotion à travers le monde. Il mettra à la disposition des participants, 17 modèles de pianos d'époque, connus et utilisés par le compositeur, des Buchholtz, Erard, Pleyel ou Broadwood. « Les pianos de l'époque ont une mécanique et une sonorité très différentes de ce qu'offrent les instruments contemporains. Le contact avec le son y est beaucoup plus direct et c'est toujours un grand défi technique pour tout interprète », a précisé Joanna Bokszczanin à l’AFP. L’Institut polonais prévoit également d'organiser des stages spécialisés, notamment à Bruxelles et au Japon, pour les futurs participants au concours. La compétition se tiendra du 2 au 14 septembre à Varsovie. Les inscriptions s'ouvrent le mois prochain.





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

À lire dans la rubrique Pop/Rock

À lire dans la rubrique Chanson française

À lire dans la rubrique Electro

À lire dans la rubrique Soul/Funk/R&B

À lire dans la rubrique Rap

À lire dans la rubrique Blues/Country/Folk

À lire dans la rubrique Film

À lire dans la rubrique Classique

À lire dans la rubrique Jazz

À lire dans la rubrique Musiques du monde

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters