Les albums

14,99 €

Soul - Paru le 21 décembre 1993 | Rhino Atlantic

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz - Qobuz Référence
13,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 1997 | Motown

Distinctions Qobuz Référence
20,49 €
17,49 €

Soul - Paru le 21 décembre 1993 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence - Hi-Res Audio
20,49 €
17,49 €

Soul - Paru le 13 juillet 1993 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence - Hi-Res Audio
19,49 €
16,99 €

Soul - Paru le 6 octobre 1992 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence - Hi-Res Audio
20,49 €
17,49 €

Soul - Paru le 9 décembre 1994 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence - Hi-Res Audio
16,99 €

Soul - Paru le 14 avril 1987 | Rhino Atlantic

Distinctions Qobuz Référence
10,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2009 | Universal Music

Distinctions Qobuz Référence
16,99 €
11,49 €

Soul - Paru le 9 mars 2009 | Arista

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence
13,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2008 | Universal Music Group International

Distinctions Qobuz Référence
Disque regroupant 14 duos entre Irma Thomas & différents pianistes - Disque enregistré du 3 décembre 2007 au 2 avril 2008 aux Piety Street Studio, Nouvelle-Orléans, Louisiane, Etats-Unis, à Sear Sound, New York & à Sunset Sound Recorders, Californie
15,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 1981 | Motown Record Company L.P.

Distinctions Qobuz Référence
19,49 €

Soul - Paru le 22 mars 2005 | Rhino Atlantic

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz - Qobuz Référence
16,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2007 | Universal Music

Distinctions Qobuz Référence
15,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 1969 | Verve

Distinctions Qobuz Référence
9,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2005 | Universal Records

Distinctions Qobuz Référence
16,99 €
11,49 €

Soul - Paru le 15 septembre 2003 | Arista

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence
13,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2002 | Motown (Capitol)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Terrassé de chagrin suite à la mort de sa complice Tammi Terrell, emportée par un cancer le 6 mars 1970 à seulement 24 ans, Marvin Gaye se retire du business, sombrant dans une intense dépression. Il se lance dans le football et signe chez les Detroit Lions. En juin de la même année, le chanteur revient pourtant à la musique, poussé par la situation sociale et politique. Alors que l'Amérique se bat avec ses propres démons, intérieurs (la ségrégation) et extérieurs (le Vietnam), il publie un chef d'œuvre de soul consciente. Avec sa prose engagée, What's Going On qui parait le 21 mai 1971 sort le label Motown du gentil rêve américain pour le confronter aux réalités de son temps. Mais Marvin Gaye, poète entertainer avant tout, fait groover son serment politique et social comme nul autre. Une magistrale symphonie, savamment dosée, où les cordes hypnotisent le rythme et les chœurs. La pierre angulaire de la musique noire américaine qui ne fut pourtant guère aisée à poser tant Berry Gordy, le patron de Motown, craignait que cette ouvre très politisée ne casse l'image toujours très (trop ?) positive de son label et de son poulain. Avec What's Going On, Marvin Gaye oblige Gordy à regarder en face le conflit vietnamien, les tensions interraciales et la dégradation des grandes métropoles américaines. Le succès du disque est pourtant immédiat et impressionnant, What's Going On raflant des tonnes de récompenses. Pour la première fois surtout, un album Motown est conçu différemment, sans le contrôle total de Gordy. Marvin Gaye signe un nouveau contrat avec son label, cette fois d'un million de dollars, le plus important pour un artiste noir à l'époque. Quant à What's Going On, il restera comme l’’un des plus grands albums du XXe siècle. © MZ/Qobuz
17,49 €
14,99 €

Soul - Paru le 1 janvier 2002 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Qobuz Référence - Hi-Res Audio
Paru en 1962, Hallelujah I Love Her So ! est en fait la réédition du tout premier album de Ray Charles publié par le label Atlantic en 1957 et à l’époque sobrement intitulé Ray Charles. La plupart des chansons ont été des tubes les années précédentes pour le songwriter de Géorgie : Mess Around en 1953, A Fool For You et I Got A Woman en 1955, Drown In My Own Tears, Lonely Avenue et Hallelujah I Love Her So en 1956. Une succession de hits qui sculptent la personnalité musicale de ce génie. Produit par Jerry Wexler, le disque est surtout une entrée fracassante pour un des plus grands musiciens du XXe siècle qui touche ici un large public. Même dans ses reprises comme sur Sinner’s Prayer de Lowell Fulson, Ray Charles s’approprie tout ce qu’il touche. Son chant est un volcan, son piano est un torrent stylistique où s’entrechoquent blues, rhythm’n’blues, jazz et rock’n’roll naissant. Chef d’œuvre ? Doux euphémisme. © MD/Qobuz
20,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2001 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Avec What's Going On, Marvin Gaye avait plongé la Motown dans l'âge adulte doté d'une conscience. Avec Let's Get It On qui parait deux ans plus tard en 1973, il revient à des considérations nettement plus sensuelles, charnelles et ouvertement sexuelles ! Sa voix sublime d'amant redoutable atteint ici des sommets d'érotisme. Entre un voile de cuivres bouillants et une accolade de violons discrets, sa soul originelle se déhanche dans un groove langoureux qui ne peut que mener l'auditeur dans un kingsize bed aux draps de soie. Magique. Cette Deluxe Edition de 2CD publiée en septembre 2001 propose la version remastérisée de l’album mais aussi de nombreux titres inédits ou rares allant des démos aux alternate takes. © MZ/Qobuz
16,49 €

Soul - Paru le 1 janvier 2001 | Motown

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Terrassé de chagrin suite à la mort de sa complice Tammi Terrell, emportée par un cancer le 6 mars 1970 à seulement 24 ans, Marvin Gaye se retire du business, sombrant dans une intense dépression. Il se lance dans le football et signe chez les Detroit Lions. En juin de la même année, le chanteur revient pourtant à la musique, poussé par la situation sociale et politique. Alors que l'Amérique se bat avec ses propres démons, intérieurs (la ségrégation) et extérieurs (le Vietnam), il publie un chef d'œuvre de soul consciente. Avec sa prose engagée, What's Going On qui parait le 21 mai 1971 sort le label Motown du gentil rêve américain pour le confronter aux réalités de son temps. Mais Marvin Gaye, poète entertainer avant tout, fait groover son serment politique et social comme nul autre. Une magistrale symphonie, savamment dosée, où les cordes hypnotisent le rythme et les chœurs. La pierre angulaire de la musique noire américaine qui ne fut pourtant guère aisée à poser tant Berry Gordy, le patron de Motown, craignait que cette ouvre très politisée ne casse l'image toujours très (trop ?) positive de son label et de son poulain. Avec What's Going On, Marvin Gaye oblige Gordy à regarder en face le conflit vietnamien, les tensions interraciales et la dégradation des grandes métropoles américaines. Le succès du disque est pourtant immédiat et impressionnant, What's Going On raflant des tonnes de récompenses. Pour la première fois surtout, un album Motown est conçu différemment, sans le contrôle total de Gordy. Marvin Gaye signe un nouveau contrat avec son label, cette fois d'un million de dollars, le plus important pour un artiste noir à l'époque. Quant à What's Going On, il restera comme l’’un des plus grands albums du XXe siècle. Cette Deluxe Edition de 2CD publiée en 2001 comprend la version originale de l’album ainsi qu’une seconde version (le Detroit Mix) mais aussi les versions mono des singles. Elle offre également le premier concert de Marvin Gaye depuis la maladie puis la mort de Tammi Terrell, enregistré au Kennedy Center Concert Hall de sa ville natale de Washington le 1er mai 1972. © MZ/Qobuz

Le genre

Soul dans le magazine