Catégories :

Les albums

CD23,99 €

Asie - Paru le 20 janvier 2017 | Buda musique

Distinctions 4F de Télérama - Songlines Five-star review
CD29,99 €

Reggae - Paru le 1 janvier 1992 | Impact Music

Distinctions Qobuz Référence
Ce coffret de quatre CD en édition limitée se concentre sur les pièces rares de l'artiste, plutôt que sur ses tubes. Cette approche dressant un portrait complet de Bob Marley en tant qu'artiste, Songs of Freedom est l'achat idéal pour l'auditeur qui recherche un coffret d'introduction à un artiste (même s'il devra quand même se procurer la compilation Legend, la plupart des versions les plus connues de ses tubes n'étant pas incluses ici). Pour les fans les plus inconditionnels de Bob Marley, Songs of Freedom est un must pour ses nombreuses perles rares, notamment un medley acoustique de 12 minutes. ~ Stephen Thomas Erlewine
CD29,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2002 | Tuff Gong

Distinctions Qobuz Référence
CD55,99 €

Amérique latine - Paru le 30 octobre 2007 | WM Spain

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD23,99 €

Reggae - Paru le 1 janvier 2013 | Tuff Gong

Distinctions Qobuz Référence
La deuxième moitié des 70’s est une période prolifique pour Bob Marley, alors au faîte de sa gloire, durant laquelle il envahit les bacs au rythme d’un album par an. Après Rastaman Vibration en 1976, Exodus en 1977, le Jamaïcain sort en mars 1978 ce Kaya, dont les titres sont issus des mêmes sessions qu’Exodus, effectuées lors des premiers mois de son exil londonien début 77. L’album est largement considéré comme son disque le plus léger, sans doute à cause de son thème, Kaya signifiant marijuana en argot jamaïcain. Le disque débute d’ailleurs par le “Excuse me while I light my spliff ” d’Easy Skanking, comme si Marley assumait le côté B-side de ces chansons. Mais on aurait tort de sous-estimer la machine à hits qu’étaient les Wailers, puisque l’album contient deux des tubes les plus populaires de leur discographie, Is This Love et Satisfy My Soul – il sera certifié double platine en France et disque d’or aux USA.Bob Marley profita aussi de ses sessions pour revisiter sa période Lee Perry, avec d’abord le morceau-titre Kaya, pour une version ciselée sans la délirante guitare flamenco de Scratch, comme un symbole de l’influence d’Island – au détriment du romantisme diront certains… –, tandis que Sun Is Shining, plus éthéré que l’original, prend de l’envergure et du piquant avec la guitare électrique de Junior Marvin. Sur la face B de l’époque, on trouvait également She’s Gone, une chanson d’amoureux éconduit, Crisis, qui ressemble à un spin-off né d’une répétition d’Is This Love, ou le “rastaman chant” Time Will Tell, rythmé par le tambour nyabinghi. Le disque se conclut de manière pince-sans-rire avec Smile Jamaica, titre composé en vue du concert du même nom du 5 décembre 1976, au National Heroes Park de Kingston en Jamaïque, auquel Bob Marley avait participé deux jours après s’être fait tirer dessus… © Smaël Bouaici/Qobuz
CD22,49 €

Tango - Paru le 1 janvier 2003 | EMI Argentina

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cette impressionnante compilation présente 100 des 1 500 chansons que la légende du tango canción argentin aurait enregistrées durant sa carrière, et dont seules 970 d’entre elles sont connues. Les titres réunis ici proviennent essentiellement des enregistrements qu’il a effectués pour le label Odeon entre 1920 et 1935, soit la période ascensionnelle de sa carrière avant de prendre fin dans un accident d’avion, le 24 juin 1935. Ses premiers pas ont été effectués en duo avec José Razzano, qui, après avoir affronté des problèmes de santé à la gorge et développé un certain immobilisme, s’est retiré du devant de la scène pour, du moins au début, s’occuper des affaires du plus grand chanteur de tango que la Terre ait connu. Né à Toulouse et arrivé à Buenos Aires à l’âge de 2 ans dans les bras de sa mère, Carlos Gardel ne devint Argentin que tardivement, après être devenu citoyen de l’Uruguay, qui a longtemps clamé être son pays de naissance. Gardel ne niait pas cette information, car il voulait échapper aux obligations militaires dues à la France, alors en pleine Première Guerre mondiale.Beaucoup de ces 100 chansons, principalement des tangos, quelques valses, milongas ou canción criollo, ont figuré dans l’un ou l’autre de la dizaine de films qu’il a tournés. Certaines ont marqué son histoire. Tomo Y Obligo est la toute dernière chanson qu’il a interprétée sur scène quelques heures avant de perdre la vie et Recordandote, composée par Gardel et écrite par Alfredo Le Pera, lui aussi passager de l’avion fatal, n’a été achevée qu’à titre posthume par son fidèle guitariste Terig Tucci et José Le Pera, frère de l’auteur. Certains de ces tangos ont également connu un succès européen à travers d’autres voix, comme Volver, chanté par Estrella Morente dans le film du même nom de Pedro Almodovar, ou Adios Muchachos, popularisé dans l’Hexagone par Tino Rossi et Claude François. On trouve aussi Madame Ivonne, le dernier tango enregistré par Gardel en Argentine en 1933, la suite de sa carrière discographique s’étant ensuite effectuée à Barcelone, Paris ou New-York. Ces 100 chansons perpétuent un parfum d’un autre temps, souvent corrigées par les moyens modernes de masterisation, voire entièrement, et dans ces rares cas, plutôt maladroitement réorchestrées, ce qui creuse un abîme entre les play-back et la piste de voix. Mais la majorité d’entre elles conservent un charme inouï qui rend honneur aux capacités vocales et à la formidable expressivité du légendaire « Zorzal criollo » (la grive créole), son surnom le plus répandu. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
CD21,99 €

Afrique - Paru le 11 mars 2013 | Radio France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une anthologie de référence sur la musique centrafricaine des pygmés Aka. Plus qu'un document d'ethnologie, retraçant l'aspect rituel et fonctionnel de ces musiques aux textures polyrythmiques et polyphoniques inouïes , cette anthologie apporte surtout une preuve supplémentaire ( à ceux qui en douteraient encore), que cette musique soutient parfaitement une écoute défonctionnalisée et pour ainsi dire décontextualisée. Ou plutôt faudrait-il parler d'une écoute décentrée, et recontextualisée ; une musique ne peut faire autrement que de s'ancrer dans un contexte, ne serait-ce que celui de l'auditeur. À la différence du mythe d'un art individuel, longtemps véhiculé par le romantisme occidental et toujours largement en vigueur, les polyphonies Akas témoignent de la vivacité et de la splendeur d'un art anonyme et collectif s'inscrivant dans le patrimoine spirituel et culturel de l'humanité.© René Obe/Qobuz
CD23,99 €

Musiques du monde - Paru le 9 août 2012 | Frémeaux & associés

Distinctions Vieux Sequins
CD20,24 €

Musiques du monde - Paru le 27 octobre 1997 | ENJA RECORDS Matthias Winckelmann

Distinctions Qobuz Référence
CD29,99 €

Reggae - Paru le 1 janvier 2005 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

CD31,99 €

Italie - Paru le 26 octobre 2018 | RCA Records Label

CD23,99 €

Flamenco - Paru le 4 décembre 2015 | Universal Music Spain S.L.

CD33,99 €

Amérique latine - Paru le 25 août 2003 | WM Spain

HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Reggae - Paru le 28 avril 2017 | Tad's Record - African Museum

Hi-Res
CD20,49 €

Reggae - Paru le 23 avril 2012 | Wagram Music - Test

CD23,99 €

Bossa Nova & Brésil - Paru le 4 février 2013 | WM Brazil

CD24,49 €

Reggae - Paru le 28 mai 2012 | Parlophone UK

CD23,98 €

Fado - Paru le 8 décembre 2017 | Edições Valentim de Carvalho

CD23,99 €

Reggae - Paru le 1 septembre 2016 | Trojan Records

CD21,99 €

Musiques du monde - Paru le 11 mars 2013 | Radio France

Le genre

Musiques du monde dans le magazine
  • Tinariwen, on the road again
    Tinariwen, on the road again Avec "Amadjar", le gang touareg signe un album célébrant avec la même originalité la route et le désert...
  • Nérija, jazz à l'Anglaise
    Nérija, jazz à l'Anglaise Avec "Blume", le collectif de jazzwomen signe un premier album teinté de soul, de rock, d’Afrobeat et de rythmes caribéens...
  • Oum en avant-première !
    Oum en avant-première ! Avec le splendide "Daba", la Marocaine chante la nature menacée, le sort des migrants et le statut des femmes. Un album hautement poétique en avant-première sur Qobuz en Hi-Res 24Bit !
  • Melbourne Calling !
    Melbourne Calling ! Avec "Sunny Side Up", le label de Gilles Peterson donne un coup de projecteur sur l'excitante et groovy nouvelle scène jazz'n'soul de Melbourne...
  • João Gilberto, la bossa nova orpheline
    João Gilberto, la bossa nova orpheline Chanteur-guitariste de génie, le père de la bossa s’est éclipsé à l’âge de 88 ans…
  • KOKOKO!, l'électro bricolo world
    KOKOKO!, l'électro bricolo world Le Qobuzissime totalement fou "made in Kinshasa" avec canettes, machines à écrire et TR-808 !
  • Chick Corea à l'heure espagnole
    Chick Corea à l'heure espagnole Avec le Spanish Heart Band, son nouveau groupe, le grand pianiste américain revisite le latin jazz, la salsa, le flamenco et la bossa...
  • Votez BCUC !
    Votez BCUC ! Avec "The Healing", le collectif de Soweto signe un efficace et éclectique remède soul, jazz, afrobeat, funk et slam contre les maux du monde...
  • Tiken Jah Fakoly, le combattant
    Tiken Jah Fakoly, le combattant Avec "Le Monde est chaud", la star ivoirienne concentre sa lutte sur le réchauffement climatique...
  • Angélique Celia
    Angélique Celia La star béninoise Angélique Kidjo signe un album hommage à la reine de la salsa, Celia Cruz...