Catégories :

Les albums

HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2005 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles du Monde de la Musique - Hi-Res Audio
Mélodies andalouses du Moyen Orient / L'ensemble "Aromates" (Isabelle Duval, flûtes - Jean-Baptiste Frugier, violon - Freddy Eichelberger, épinette & orhanetto) - Dir. Michèle Claude
CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 13 novembre 2015 | Ma Case Records

Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
CD9,99 €

Afrique - Paru le 1 juillet 2013 | Indigo

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Rajery, de son vrai nom, Germain Randrianarisoa, est sans doute le plus grand joueur de vahila au monde, une cithare en bambou originaire de Madagascar (mais dont on trouve les sources les plus anciennes en Asie du Sud-est). Cet exploit est d'autant plus extraordinaire, qu'il perdit très jeune les cinq doigts de sa main droite. Sa technique instrumentale est cependant d'une fluidité exemplaire, alliant une rythmique d'une grande souplesse à un jeu de picking impeccable. Également chanteur, Rajery montre ses deux facettes de son talent dans Fanamby, album sonnant comme les arcanes poétiques de la langue et de la culture malgache, dont Rajery explore avec allégresse et brio, les innombrables fastes.© René Obe/Qobuz
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 16 avril 2012 | Buda musique

Distinctions 4F de Télérama
Retour revendicatif des marseillais du Cor de la Plana, avec « Marcha » : la contestation littéraire et musicale prend, dans le répertoire marseillais tout particulièrement, une dimension subversive et insoumise, qui allie à un humour généralement acide la violence de contrastes lexicaux morbides ou truculents Lo Cor de la Plana, propose une écriture qui fait s'effondrer les schémas de la chanson traditionnelle, ses formes les plus rebattues et ses formats les plus ennuyeux. Percussions et voix, replacent ces chants dans le cadre fiévreux qui leur sied et qui est devenu l'une des marques du groupe.
CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 25 octobre 2010 | Buda Records

Distinctions 3F de Télérama
14 Cheerful Pieces prouve encore que l'ensemble Moshtaq a réussi à trouver une couleur personnelle, en se démarquant des tendances actuelles et en restant proche de la tradition de la musique savante persane.
HI-RES11,99 €
CD7,99 €
#2

Celtique - Paru le 12 avril 2019 | Coop Breizh

Hi-Res
CD9,99 €

Celtique - Paru le 1 décembre 2016 | Coop Breizh

CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 30 septembre 2013 | Buda musique

CD8,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 1996 | Universal Music Division Mercury Records

CD8,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2012 | Universal Music Division Mercury Records

Livret
Champagne for Gypsies dénonce la pression extrême que les Tsiganes ont connu dernièrement à travers l'Europe (expulsés de France, l'Italie, battus en Serbie, maisons brûlées en Hongrie...). Ce nouvel opus porte un toast à ceux qui ont laissé leur empreinte sur la culture populaire dans le monde entier. Toujours accompagné du Wedding and Funeral Orchestra, Goran Bregovic s'entoure des Gipsy Kings, de Stephan Eicher, d'Eugène Hutz (Gogol Bordello), Florin Salam et de l'incroyable Selina O'Leary d’Irlande.
CD9,99 €

Afrique - Paru le 7 octobre 2016 | ARB Music

Livret
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 26 mars 2014 | Irfan, le label

Hi-Res
"Vous m'emmerdez !", un titre un brin provocateur pour ces quatre frères et soeurs des Ogres de Barback qui parcourent les routes depuis vingt ans déjà. Leur passion de la musique et des chansons à textes est intacte et inaltérée, avec ce qu'il faut de poil-à-gratter. Ardéchois d'adoption, Les Ogres de Barback ont beaucoup voyagé dans de lointaines contrées musicales et géographiques, Sam, Mathilde, Fred et Alice ont toujours gardé leurs ingrédients de base : violon, accordéon, violoncelle et flûte traversière. Comme ils l’affirment désormais : A vingt ans, on a encore le droit de dire ce qu'on veut, quand on veut.
CD9,99 €

Europe - Paru le 16 novembre 2015 | Ricordu

CD9,99 €

Afrique - Paru le 24 novembre 2017 | ARB Music

Livret
CD8,99 €

Amérique latine - Paru le 23 mars 2018 | Ma Case Records

CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 9 décembre 2013 | Griffe

CD6,99 €

Europe - Paru le 27 novembre 2015 | Music4Life

HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Flamenco - Paru le 3 février 2017 | Les Disques du Festival Permanent

Hi-Res
Née à Lebrija, dans le berceau du flamenco, Inés Bacán appartient à l'une de ces grandes dynasties flamencas où l'on retrouve presque tous les plus célèbres artistes du cante. Descendante du mythique Pinini, elle est la nièce de Fernanda et Bernarda de Utrera, la cousine d’El Lebrijano et de Pedro Peña et, bien sûr, la sœur de Pedro Bacán. C’est ce dernier qui l'avait incitée à monter sur scène et à faire découvrir au public sa maitrise des styles de base du chant flamenco gitan qu'elle n'interprétait jusque-là que dans l'intimité des fêtes familiales. « Dans ma famille si tu ne chantais pas bien ou si tu n'étais pas drôle (graciosa), personne ne te prêtait la moindre attention. Et moi je n'étais pas drôle, dit Inés, qui considère le chant comme une « longue conversation avec soi-même que d'autres peuvent aussi comprendre ». Ce fut une révélation. En duo avec son frère, avec la compagnie du clan gitan des Pinini ou avec le danseur Israél Galván, elle accède aux grandes scènes internationales : l’Opéra de Paris, la cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon, la biennale de Séville … Dans ce disque, Inès Bacán s’éloigne du répertoire familial, dans lequel chacun doit s'efforcer de retrouver l'écho des générations passées. Devoir de mémoire qui est en même temps un rite sacré. Accompagnée de Pedro Soler à la guitare, parfois rejointe par le fils de ce dernier, Gaspar Claus au violoncelle, elle chante ici des "palos" (styles) du "levante" qu'elle avait entendus, petite, chantés par sa grand-mère Fernanda. Ainsi la Bambera, le Fandango mais aussi le "taranto" dans sa forme ancienne, les "granaïnas" de la terre de son mari Francisco Vargas ou la "serrana", très peu chantée de nos jours à cause de sa difficulté de tessiture. Le "romance corrido" est une épopée très ancienne qui se chantait dans les fêtes gitanes. Prennent aussi une belle place dans ce répertoire deux compositions de son fils José Vargas, une berceuse (nana) et une évocation chantée "por tientos" des trains de la déportation des gitans par les nazis. Elle termine par le chant profond (jondo) de la seguiriya. La Seguiriya est comme « un cautère qui brûle le cœur, la gorge et les lèvres de ceux qui la disent. Il faut se prévenir du feu et la chanter à une heure précise. » , nous disait Federico García Lorca…
CD8,99 €

Yiddish & Klezmer - Paru le 13 novembre 2009 | Buda musique

CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 7 avril 2015 | Coop Breizh

Livret

Le genre

Musiques du monde dans le magazine