Les albums

11,99 €
7,99 €

Afrique - Paru le 5 mai 2014 | World Circuit

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Tel père, tel fils… Ou plutôt « le passé qui rencontre le présent pour l’avenir » comme le décrit Toumani Diabaté en évoquant cet album qu’il signe en duo avec son jeune fils Sidiki. Un dialogue éblouissant conduit à travers la kora, l’instrument dont les deux Maliens sont évidemment des maîtres internationalement reconnus. Héritiers d’une longue lignée de griots, Toumani et Sidiki Diabaté sont tous les deux conscients de leur vocation de transmettre les traditions orales ancestrales du peuple mandingue comme ce superbe disque le prouve à chaque instant… © MD/Qobuz
8,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 octobre 1993 | Naive

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz
Hommage rendu aux musiques tziganes, c'est une mosaïque de rencontres entre des artistes chers à Titi Robin et qui représentent différentes branches de la grande famille gitane, de l'Inde du Nord à l'Andalousie, via les Balkans, et d'où il puise sa vision musicale personnelle.
21,99 €
15,49 €

Reggae - Paru le 1 janvier 2002 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence - Hi-Res Audio
En décembre 2017, trente-trois ans après sa sortie, Legend fêtait sa 500e semaine consécutive dans le Billboard 200 américain. Un record seulement dépassé par Dark Side of the Moon de Pink Floyd. Cette compilation, sortie trois ans après la mort de Bob Marley (en 1981) et dont il s’écoule encore aujourd’hui quelques milliers d’exemplaires par mois, a aussi largement passé le cap des 30 millions, plaçant Bob Marley au même rang que des icônes de la pop comme Madonna, Michael Jackson ou Queen. Seul artiste “non occidental” à atteindre ces cercles généralement réservés aux Anglais et Américains, le Jamaïcain a indéniablement bénéficié de la force de frappe commerciale du label londonien Island et du “lissage” de ses ingénieurs du son. Même s’il ne faut pas négliger la puissance et l’universalité du songwriting de Bob Marley, on peut objectivement penser que les versions brutes concoctées dans le studio de Lee Perry au tout début des 70’s n’auraient pas connu autant de succès. Si elle a été parfois décriée pour son manque de représentativité, difficile de nier l’efficacité de cette compilation posthume dont le tracklisting va droit au but : toucher le plus de monde possible. Elle contient donc les titres les plus populaires de la carrière de Bob, dont de nombreux extraits d’Exodus, composé en majeure partie à Londres – Jamming, Punky Reggae Party, Three Little Birds, One Love, Waiting in Vain – et surtout les titres les plus crossovers du Tuff Gong, dont les oreilles ont, tout au long de sa carrière, été ouvertes aux autres courants, soul, disco, rock et même punk. On y retrouve les hymnes No Woman No Cry et Redemption Song, qui ont donné à Marley l’image d’un Dylan noir, mais aucune chanson des albums Natty Dread, Rastaman Vibration, Babylon by Bus et Survival, ni de textes trop politiques ou violents comme War, qui reprend le discours de l’empereur d’Éthiopie Haile Selassie à l’ONU, ou le déchirant Burning and Looting (à l’exception de I Shot The Sheriff, passage obligé après la reprise de Clapton). Parfaite introduction au reggae pour les néophytes, Legend fut pendant longtemps l’arbre qui cachait la jungle des talentueux artistes jamaïcains derrière Bob Marley. Et si, aujourd’hui, les sons caribéens se propagent partout le monde, les millions de copies de Legend dans les salons du monde entier y sont sans doute pour quelque chose. © Smaël Bouaici
13,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2009 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions 4F de Télérama - Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Personnalité, organe vocal exceptionnel, le grand Malien Salif Keita clôt aujourd’hui avec La Différence - et après les classiques Moffou et M’Bemba - sa touchante trilogie acoustique. L’un des événements world de 'automne 2009
16,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2011 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions 3F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Sélection Les Inrocks
Dans cet opus intitulé Traveller, premier album qu'Anoushka Shankar enregistre pour le label allemand Deutsche Grammophon, la plus jeune fille du maître indien Ravi Shankar mélange, confronte le flamenco à la musique classique indienne. Produit par Javier Limon, célèbre guitariste flamenco, rejoint par Buika, Pepe Habichuela ou Duquende, l'idée de re-création et renaissance infusent ce projet au travers de deux formes d’expression musicale toutes deux évoluées, de leurs origines anciennes à leur apogée moderne. © CM/Qobuz
9,99 €

Musiques du monde - Paru le 12 mars 2012 | Accords Croisés

Livret Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Sélection Les Inrocks
Fairouz, Oum Kalsoum et Asmahan, les trois grandes dames de la musique orientale chantées par une voix unique. Dorsaf chante la sophistication et la virtuosité d'Oum Kalsoum, l'incroyable tessiture et les goûts révolutionnaires de Fairouz, la profondeur sentimentale et le tropisme dramatique d'Asmahan.
13,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2001 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Premier album enregistré par les Wailers (à savoir Marley avec Peter Tosh, Bunny Livingston, Aston et Carlton Barrett) pour Chris Blackwell d'Island Records, Catch A Fire est le premier véritable disque du groupe, et non une vague compilation de singles… Mis en boite à Kingston durant l’automne 1972, il a créé à lui seul un nouveau type de musique jamaïcaine, comme le dira LKJ. Ce son différent (le reggae international ?) intègre des éléments provenant de diverses musiques, de la pop, du rock, de la soul, du blues et du funk. Ici, les sons électroniques de la musique moderne fusionnent avec l’ADN du reggae. Évidemment, tout ceci est porté par des compositions entrées dans la légende. Des tubes dépassant même les simples frontières du reggae et qui influenceront la musique populaire occidentale par la suite. Et dire que le tsunami Marley n’en est ici qu’à ses premiers pas. Des pas de géant mais des premiers pas tout de même. Quant à la suite… © MD/Qobuz
13,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 1978 | Island Records (The Island Def Jam Music Group / Universal Music)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Tout simplement l’un des albums live les plus importants du 20ème siècle. Enregistré durant l’été 1978, lors d’une tournée européenne faisant suite à la sortie de Kaya, Babylon By Bus est un condensé d’énergie scénique et de musique populaire. Le groupe est alors au top et Marley n’a jamais était aussi charismatique. On atteint des sommets d’excitation avec des titres comme Stir it up et Punky reggae party. Babylon By Bus est véritablement ce qu’on appelle un "indispensable".
12,99 €

Reggae - Paru le 26 mai 2017 | Soul Jazz Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Songlines Five-star review
On ne vantera jamais assez le splendide travail de réédition qu’effectue le label londonien Soul Jazz avec le catalogue de Studio One, le label le plus important de l’histoire du reggae, légué par son fondateur Coxsone Dodd. Remarqué dans les sphères du genre via les excellentes compiles 100 % Dynamite à la fin des 90’s, Soul Jazz a hérité des droits du label jamaïcain au tournant du millénaire, peu avant la mort de Coxsone en 2004. Pour la petite histoire, Coxsone, notoirement intraitable dès qu’il était question de business (il employait des avocats pour surveiller les violations de ses droits d’auteur – de l’argent perdu puisque toute la Jamaïque considère Studio One comme du domaine public), a été convaincu en écoutant les compilations jazz de Soul Jazz Records… Après une cinquantaine de références, la série se penche sur le groupe fondateur de la musique jamaïcaine moderne, les Skatalites, le house band de Studio One. Mené par le génial  tromboniste Don Drummond, la bande a backé les plus grands chanteurs de l'époque et comptait dans ses rangs les instrumentistes les plus doués du pays (Tommy McCook, Jackie Mittoo, Ernest Ranglin, Johnny “Dizzy” Moore, Lloyd Knibbs, Lloyd Brevett, Roland Alphonso…) et donnait le tempo des tendances musicales. Après avoir mis le ska sur le devant de la scène de 1963 à 1965, les Skatalites sont rentrées de tournée avec l'idée de ralentir le tempo, ce qui engendra le rocksteady. En 1965, le groupe se sépare après l’incarcération de Don Drummond pour le meurtre de sa femme. Les Skatalites s’éparpilleront par la suite mais l’essentiel était fait. Il est regroupé dans cette compilation avec les grands tubes du groupe, du Guns of Navarone à El Pussy Cat, ainsi que le Tell Them Lord des Wailers, trio vocal novice mené par le jeune Robert Marley, qui squattait souvent le canapé de Coxsone quand il ne savait pas où dormir… © Smaël Bouaici/Qobuz
5,99 €

Musiques du monde - Paru le 8 novembre 2004 | Because Music

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Comptant sur la production et la participation de Manu Chao, Dimanche à Bamako montre les talents du couple Amadou Bagayoko (chant, guitare) et Mariam Doumbia (chant), qui se sont rencontrés dans une institution pour aveugles au Mali. Si Amadou et Mariam font de la musique ensemble depuis des décennies, cet album est leur première grande sortie internationale et ils tirent pleinement parti de cette opportunité dans cet ensemble joyeux de titres en français mêlant des sons maliens traditionnels à des rythmes latins, folk, blues et reggae. ~ Eric Schneider
6,99 €

Salsa - Paru le 15 avril 2016 | World Circuit

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Discothèque Insolite Qobuz
10,99 €

Orient - Paru le 29 avril 2013 | Crammed Discs

Distinctions Sélection FIP - Discothèque Idéale Qobuz
Écrit et réalisé en collaboration avec Marc Collin, alias Monsieur Nouvelle Vague, le premier album solo de Yasmine Hamdan paru en 2012, ressort dans une version profondément remanié. Une nouvelle pochette et un nouveau titre (Ya Nass), le bel ovni comporte désormais cinq nouvelles chansons, dont Hal (qu’elle interprète dans le film de Jim Jarmusch, Only Lovers Left Alive). En écrivant les textes et les mélodies de cet envoûtant premier album, elle s’est inspirée du répertoire et de l’attitude de grandes chanteuses arabes du milieu du XXe siècle, dont des figures peu connues ou à moitié oubliées telles que Aisha El Marta, Nagat El Saghira, Asmahan, Shadia, Mounira El Mehdeyya et d’autres personnages exemplaires, dont la sensualité espiègle et les textes empreints de critique sociale subtile et ironique rappelle une époque de liberté et d’émancipation dans l’histoire des sociétés moyen-orientales. La chanteuse mêle sans complexe différents dialectes (libanais, koweiti, palestinien, égyptien, bédouin) et joue sur les références et les changements de registres qui sont typiques de l’humour arabe. Au final, une sorte de folk electro pop mutant et élégant, qui aurait mystérieusement émergé quelque part du côté du Golfe Persique… avec des guitares acoustiques, des synthés vintage et des atmosphères inspirées… © Qobuz
9,99 €

Reggae - Paru le 14 octobre 2013 | Jarring Effects

Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz
17,49 €
14,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 avril 2013 | Nonesuch

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Avec toute la spontanéité qui fonde son inspiration, Rokia Traoré réaffirme sa volonté d’échapper aux carcans des poncifs et des genres. Malienne de naissance et de culture, la musicienne, fille de diplomate, a couru le monde et connu l’exil dès son enfance. Dans ce Beautiful Africa, elle a rassemblé un noyau musical malien et un contingent d’instrumentistes européens et même un beatboxer australien ! Le résultat de leur association est confondant de musicalité. Visant comme toujours à l’essentiel, touchant le nerf et la fibre même des chansons, la griffe sonore de John Parish excelle à mettre au jour les lignes de force du langage de Rokia Traoré par ce mélange de calme intérieur et d’indéfectible détermination qui caractérise les esprits conquérants.
15,99 €
13,49 €

Afrique - Paru le 8 avril 2013 | Nonesuch

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Onze chansons pétaradantes qui subliment le blues. C’est un peu ce à quoi ressemble la rencontre entre le touareg prodige Bombino et Dan Auerbach des Black Keys. Intitulé Nomad, le dernier album du guitariste, auteur-compositeur et interprète touareg Omara Moctar alias Bombino, natif du Niger, a été conçu à Nashville, sous la houlette d’Auerbach dans son studio Easy Eye Sound. Une mise en lumière différente des précédents albums de l’idole de la jeunesse touarègue qui trouve ici une nouvelle source d’inspiration sans pour autant diluer l'essence et l’âme de sa musique.
15,49 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 2006 | Universal Music Division Capitol Music France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Discothèque Insolite Qobuz
Enregistré en 2006, au studio Bogolan de Bamako sous la houlette du producteur et guitariste Justin Adams (Robert Plant, Juju, Lo’jo…) Aman Iman (« l’eau, c’est la vie »), le troisième album des rockeurs tamasheqs Tinariwen, est un classique. Il nous transporte immédiatement au cœur du désert rocheux de l’Adrar des Ifoghas, à cheval entre le Nord malien et le Sud algérien, territoire dans lequel il nous guide au rythme des pas des chameaux et où la poésie se cache dans chaque buisson desséché, derrière la moindre pierre. Il la laisse fleurir dans leurs bouches et entre leurs mains où vibrent leurs guitares, tour à tour nerveuses ou rêveuses. La quête des Touaregs est poétique et contemplative, la nostalgie et les frustrations liées à leur condition d’errance les habitent et leurs chants les transcendent. Lorsque sort Aman Iman, les Tinariwen ont déjà commencé une fructueuse conquête de l’espace musical international et leur formation est dans sa meilleure configuration. Aux quatre chanteurs, guitaristes et compositeurs Ibrahim, Abdallah, Alhassane et « Japonais », membre fondateur qui n’a jamais voulu suivre le groupe en tournée, s’ajoutent 5 choristes féminines, deux guitaristes rythmiques, le percussionniste Saïd et le puissant bassiste Eyadou, que Youssou N’Dour, à l’époque, essayait en vain de détourner pour renforcer son propre groupe. Ce déjà puissant orchestre de guitares est renforcé sur plusieurs titres par les six cordes de Justin Adams et Salah Dawson Miller. Quintessence de la musique touarègue, Aman Iman contient parmi les plus belles chansons du groupe : Cler Achel, Mano Dayak, Soixante Trois ou Izarharh Tenere. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz
11,49 €

Musiques du monde - Paru le 2 juin 2014 | world village

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS
Cet album irrésistible est l'une des pierres angulaires de la musique moderne arabo-andalouse. On s'y promène entre rumba algéroise et chaâbi, flamenco et tango, sans oublier les senteurs des marchés aux épices et les parfums de Méditerranée… Lili Boniche interprète comme nul autre ces chansons éternelles qui riment avec bonheur et restent étonnamment modernes. Il y autant de nostalgie que de passion, d’humour que de tendresse dans ce répertoire. © CM/Qobuz
11,49 €

Musiques du monde - Paru le 20 novembre 2013 | world village

Livret Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Musiques du monde - Paru le 13 septembre 2010 | L'Autre Distribution

Distinctions 3F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz
En 2010, Danyèl Waro reçoit le Womex Artist Award pour sa carrière et son double album Aou Amwin (littéralement : De toi à moi), somptueux opus sur lequel le Réunionnais accueille des invités prestigieux comme le groupe de polyphonie corse A Filetta et Tumi de Tumi & The Volume. Emblématique et incontournable, Waro est le porte parole flamboyant de la créolité et de l'identité réunionnaise. Il est resté fidèle à la tradition acoustique du maloya, blues de la Réunion dont il est le héros reconnu.
8,99 €

Musiques du monde - Paru le 15 mai 2007 | Naive

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence

Le genre

Musiques du monde dans le magazine