Les albums

5,99 €
3,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 17 mai 2019 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 29 mars 2019 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
Rafraîchissant et primesautier, Philantropiques est un projet du producteur français Fabrice Henri, alias Guts, qui a fait ses armes comme beatmaker auprès d’Alliance Ethnik, Big Red ou des Svinkels. On est loin du hip-hop de ses origines. Les samples se font discrets mais efficaces et l’on chaloupe de l’Hexagone à l’Afrique, des Antilles à l’Amérique du Sud. Instrumentistes voluptueux et voix naturelles dominent la fête. Grooves solides et invités de choix assurent l’ambiance. Les cuivres et le chant déluré de l’inspiré Haïtien Jowee Omicil apportent leurs philtres magiques (Voyaging Bird, Li Dous Konsa, Bougé Bagay La). Les chants de Nazaré Pereira (Nosso Carimbó é do Mundo), Manuel Do Rosario Das Neves (Mucagiami), Pinduca et Catia Werneck (Já Não Há Mais Paz) nous poussent jusqu’au Brésil. Le joyeux duo chantant DjeuhDjoah & Lieutenant Nicholson (Groove ma poule) ou Pat Kalla (Daddy Sweet) nous dérident. Ici et là, le jazzman Florian Pellissier apporte la précision de son toucher pianistique, un peu partout les tourneries percussives épicées de Cyril Atef, moitié de Bumcello, viennent à bout de toute velléité d’immobilisme et le tout est méticuleusement coréalisé par le saxophoniste américain Ben Abarbanel-Wolff (Ebo Taylor, Pat Thomas). Il y a du beau monde, de belles envolées instrumentales, une grande diversité de rythmes chauds et aucune place pour la morosité. © Benjamin MiNIMuM/Qobuz
1,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 16 novembre 2018 | Pura Vida Sounds

14,99 €
9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 19 octobre 2018 | Born Bad Records

Hi-Res
Le méchant bateau accolé à l’archipel des Antilles pour le titre de cette collection de sucreries dansantes des années 60 est celui qui transporta les esclaves dans ces îles colonisées. C’est aussi la chanson d’ouverture de cette compilation. Enregistré par André Mahy en 1960, dans Antilles Méchant Bateau, qu’une oreille distraite pourrait attribuer à un adepte de l’éthio-jazz, domine le tambour ka. Instrument symbole de l’identité régionale, que le colon français a en vain essayé de faire taire, le tambour ka résonne dans la plupart des titres rassemblés, mais plutôt que de livrer son message traditionnel, flirte avec le jazz, la biguine ou le cha-cha-cha, différents rythmes chaloupés auxquels répondent des cuivres frétillants. Le gwoka est aussi au centre de la vie du Guadeloupéen Guy Conquet, auteur de la seconde plage qui démarre sur une incantation et se poursuit sur un rythme métis irrésistiblement dansant. Dolor Méliot, tambourinaire et chanteur guadeloupéen, très actif dans les années 60 et 70 et dont le groupe Kassav reprit avec succès la chanson Eva, est présent avec quatre perles : A Dardonnel, Ki Vino, Socié Cabrite et Vini sauvé moin. Avec Mam'zelle Cancan ,Tino Saint-Val, le père de la star du zouk Tanya Saint-Val, prouve une nouvelle fois que les chats ne font pas des chiens. Le poète, chanteur et homme de radio Casimir Létang est cité via son Ménage Chalviré, chanté par Luce Mornay. Les femmes sont aussi représentées par les accents enjôleurs de Manuela Pioche ou Josiane Saint-Louis sur une compilation ensoleillée au charme suranné qui rend léger comme des vacances insouciantes au bord d’une crique bleu azur. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz
14,99 €
9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 21 septembre 2018 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
Après avoir axé son précédent et sixième album (Carribean Roots) sur l’ensemble des Caraïbes, le poète a réalisé l’un de ses rêves les plus chers : enregistrer sur son île de naissance, Trinité. Enregistré dans un studio de Sans Souci (pointe nord-est), People of the Sun est une fête aussi intense que le carnaval qui, chaque année, occupe le pays pendant un mois de préambule et une semaine de défilés, durant lesquels les musiques euphorisantes du pays explosent partout et à tout instant. Pour l’occasion, son hip-hop jazz funky s’est drapé de toutes les vibrations vivantes en lui et dans le cœur et l’âme de ses invités. Spirituelles d’abord, avec le chant profond de l’olorisha (prêtresse de la Santeria) Ella Andall sur le Milligan, The Ocean d’ouverture. Dès Sans Souci (Totem), qui le suit, résonne l’instrument fétiche de Trinité-et-Tobago, le steelpan, percussion originellement fabriquée à partir de bidon de pétrole et jouée en orchestre pouvant atteindre une centaine de musiciens. Ici, le célèbre arrangeur de l’orchestre d’acier Phase II Pan Groove, Lennox "Boogsie" Sharpe est aux commandes. Plus loin, il cède ses baguettes à Mikhail Salcedo, sur Bandit School, Suffering (This Savage Work), He Was Trying et On The Move. Bandit School est aussi l’occasion d’entendre les activistes lumineux du rapso (rap + calypso) Wendell Manwarren et Stanton Kewley de 3Canal, qui nous convaincraient presque de rejoindre leur école alternative. Le rapso revient aussi apporter sa sagesse avec l’un des pionniers du genren Brother Resistance, sur Dealings. L’album se clôt par le morceau-titre sur un featuring du meilleur chanteur de néo-soul de Trinité, John Francis. Anthony Joseph, ses invités et son groupe, augmenté de l’étourdissant saxophoniste, percussionniste et arrangeur britannique Jason Yarde, retracent avec énergie en vers, notes et climats une quête puissante et colorée de l’essence de la vie. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz
2,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 6 juillet 2018 | Heavenly Sweetness

8,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 22 juin 2018 | Bongo Joe

Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
Forme de chants de commentaires sociaux ou politiques, le plus souvent improvisés, le calypso est associé aux îles de Trinité-et-Tobago, où il est né au début du XXe siècle. Mais cette musique s’est aussi répandue dans d’autres coins des Caraïbes. A l’est du Costa Rica, dans la région de Limón, vit et chante le roi du calypso Limonense : Walter Gavitt Ferguson. Né en 1918, il chante depuis ses 20 ans et fut indétrônable dans les compétitions régionales. Dans les années 60, il fit fructifier sa réputation à la tête de son groupe The Miserables, mais cessa toute activité scénique à partir de la décennie suivante. Comme l’industrie phonographique du Costa Rica est quasi inexistante et qu’il n’a jamais voulu quitter sa région où sa famille et son exploitation de cacao l’ont retenu, il n’existe que très peu de disques de Walter Gavitt Ferguson. En 1976, il acquiert un magnétophone et prend l’habitude de s’enregistrer et de vendre ces cassettes uniques à ses visiteurs. Consciente de la valeur de ce patrimoine, sa famille, aidée par l’équipe de Rootsprovisionah Production, s’est lancée dans une chasse aux cassettes. Cet album présente 15 calypsos inédits retrouvés et restaurés où Ferguson s’accompagne à la guitare. Il délivre ses airs enlevés et ses récits haut en couleur dans son environnement familier. Parfois, un chien semble lui répondre, ailleurs une voiture ponctue son phrasé souple. Mais le son est clair et restitue fidèlement la verve, l’entrain et le velours de la voix de ce roi. Le charme est total © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
1,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 6 avril 2018 | melmax music

0,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 23 mars 2018 | Heavenly Sweetness

1,29 €

Zouk & Antilles - Paru le 14 février 2018 | Boutique Beats, Llc

1,29 €

Zouk & Antilles - Paru le 9 février 2018 | Boutique Beats, Llc

0,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 5 janvier 2018 | Heavenly Sweetness

14,99 €
9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 22 septembre 2017 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 1 janvier 1988 | Syllart Records

4,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 1 janvier 1988 | Syllart Records

2,99 €
1,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 30 juin 2017 | melmax music

Hi-Res
8,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 23 juin 2017 | Born Bad Records

6,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 18 novembre 1990 | MLP - History

11,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 31 mars 2017 | Boutique Beats, Llc

14,99 €
9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 3 mars 2017 | Heavenly Sweetness

Hi-Res

Le genre

Musiques du monde dans le magazine