Catégories :

Les albums

HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 juillet 2019 | ECM

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 18 juillet 2019 | Dennis van Aarssen Recordings

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 17 juillet 2019 | Decca (UMO)

Hi-Res
HI-RES5,99 €
CD3,99 €

Jazz - Paru le 12 juillet 2019 | Masterworks

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Jazz - Paru le 12 juillet 2019 | Smoothnotes

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 12 juillet 2019 | Narda feat. Chaivers

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 10 juillet 2019 | UNIVERSAL MUSIC LLC

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Latin jazz - Paru le 28 juin 2019 | Concord Jazz

Hi-Res
Chick Corea a toujours embarqué son jazz aux quatre coins du monde, de son Amérique natale au Brésil en passant par l’Europe et notamment l’Espagne. C’est l’héritage musical de cette dernière qu’il célèbre avec son Spanish Heart Band. Tout au long de l’album Antidote, le pianiste slalome en terre latin jazz, épaulé par un casting cinq étoiles de musiciens espagnols, cubains, vénézuéliens et américains, revisitant des pièces piochées dans ses albums My Spanish Heart (1976) et Touchstone (1982). Corea ajoute aussi de nouvelles compositions et des reprises d’œuvres d’Antonio Carlos Jobim, Paco de Lucía et Igor Stravinsky. Au sein de cet octet, il a réuni le guitariste flamenco Niño Josele, le saxophoniste et flûtiste Jorge Pardo (deux ex-complices de feu Paco de Lucía), le bassiste Carlitos Del Puerto, le percussionniste Luisito Quintero, le trompettiste Michael Rodriguez, le tromboniste Steve Davis et le batteur Marcus Gilmore. Son jazz bigarré et hétéroclite tend des ponts avec un grand naturel entre flamenco et bossa, rumba et soul, salsa et musique classique. Un arc-en-ciel qui rappelle l’originalité de la démarche d’un musicien majeur empêchant le jazz de tourner en rond depuis un demi-siècle… © Clotilde Maréchal/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Be Bop - Paru le 28 juin 2019 | Savant

Hi-Res Livret
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Jazz - Paru le 28 juin 2019 | Verve Reissues

Hi-Res
Ce 26 novembre 1961, les magnétos tournent au Village Gate et le label Verve compte bien en sortir un live à commercialiser. Sur la scène du célèbre club de jazz new-yorkais, Stan Getz et son nouveau quartet composé du pianiste Steve Kuhn, du contrebassiste John Neves et du batteur Roy Haynes. Finalement, les bandes sont mises de côté pour finir dans les caves de la maison de disques : 58 ans plus tard, l’enregistrement refait surface avec un son impeccable. L’intérêt est majeur car Getz at the Gate dans son intégralité (près de 2h20 de musique !) documente une direction artistique que le saxophoniste ne suivra finalement pas.De retour d’Europe, Getz monte ce nouveau groupe au son plus moderne et agressif, influencé sans doute par le quartet de John Coltrane dans lequel Kuhn jouait. Mais en 1962, son album Jazz Samba, avec le guitariste Charlie Byrd, rafle la mise, lance la mode du jazz infusé à la bossa-nova et expédie surtout Getz sur d’autres sentiers stylistiques et vers le sommet des charts grâce à plusieurs albums avec Luiz Bonfá, João Gilberto, Antonio Carlos Jobim ou Astrud Gilberto… Getz at the Gate est évidemment à des années-lumière de cet exotisme ensoleillé. Comme il est bien loin du Getz bop, cool ou West Coast des débuts. Ici, il revisite en format post-bop ultra-efficace des titres joués durant les années 50 comme When the Sun Comes Out, Like Someone in Love ou encore Spring Can Really Hang You Up the Most. La batterie de Roy Haynes est comme toujours un liant fabuleux. Quant à l’intérêt pour Coltrane, il est plus qu’assumé lorsque les quatre hommes reprennent carrément son mythique Impressions. Bref, un concert inédit passionnant. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES9,49 €
CD6,49 €

Jazz - Paru le 28 juin 2019 | Okeh - Sony Masterworks

Hi-Res

Le genre

Jazz vocal dans le magazine