Les albums

18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 avril 1957 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1960 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1957 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
15,49 €19,49 €
10,99 €13,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1999 | Capitol Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence - Stereophile: Record To Die For
Ses fans le savent bien : Nat King Cole était un pianiste de jazz démentiel. Au sommet de sa gloire, il délaissa parfois l’instrument pour enregistrer des albums un brin plus easy listening, certes de grande qualité mais musicalement moins renversant. Enregistré durant l’été 1956 à Hollywood, After Midnight reste un sommet de son art unique en compagnie de son trio. Et derrière son piano, Nat King Cole offre une sorte d’hybride, jazz mais pas trop, qui touchera alors TOUS ses aficionados. Entouré du contrebassiste Charlie Harris, du guitariste John Collins et du batteur Lee Young, il développe son style tout en finesse, chantant magistralement sur des standards comme Just You Just Me ou Caravan, swinguant comme nul autre. Sur certains titres, le saxophoniste Willie Smith, le trompettiste Harry Edison, le violoniste Stuff Smith, le tromboniste Juan Tizol et le percussionniste Jack Costanzo viennent apporter quelques touches de couleur à un disque parfait. © MD/Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1956 | Clef Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1966 | Philips

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Lorsque paraît Wild Is The Wind en 1966, le nom de Nina Simone est déjà étroitement lié à l’engagement et à la lutte. Logique donc que ce disque qui réunit en fait diverses sessions enregistrées pour Philips en 1964 et 1965 soit empreint d’un vent de révolte. Un souffle bien à elle. Mais comme la chanteuse alors âgée de 33 ans sait tout faire, elle mêle ici différents styles, passant du grandiloquent au plus intimiste, de la ballade jazz au titre plus up tempo. Surtout, elle aborde toujours son art avec un vrai sens de la dramaturgie qu’elle pilote par son chant singulier ou par son piano épuré. Sommet de tout cela, sa chanson Four Women qui enchaine les portraits de quatre femmes afro-américaines. Quatre stéréotypes pour mieux dénoncer le racisme et les injustices ambiantes. Wild Is The Wind est aussi la preuve que Nina Simone est au-dessus des genres. Ni vraiment jazz, ni vraiment blues, ni vraiment folk, ni vraiment soul, elle crée sa propre langue que beaucoup copieront sans jamais l’égaler… © MZ/Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2013 | Philips

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2013 | Philips

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Pas moins de trois chef d'oeuvres associés à la chanteuse Nina Simone se trouvent dans ce disque indispensable a tout amateur de musique. Enregistré en 1965, la chanteuse y reprend I Put A Spell On You qui a donné son titre à l'album et le nom anglais de son autobiographie parue en 1992. Ne me quitte pas est emprunté au répertoire de Jacques Brel, Nina Simone en a fait l'emblème de sa vie, au point de signer le titre français de son autobiographie Ne me quittez pas. Troisième hit de cet album : Feelin' Good que tous ceux qui souhaitent lui rendre hommage, interprètent sans vergogne. Mais "LA" version est ici. JMP©Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1964 | Philips

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Jamais l'art de cette artiste unique ne se révéla aussi sensible qu'en public. Ce "Nina Simone In Concert" est son premier album pour le label Philips. Il est constitué de l'enregistrement de trois soirées au Carnegie Hall, à New York en Mars et Avril 1964 (auparavant, elle avait enregistré "Nina Simone au Carnegie Hall" en 1963 pour Colpix Records). Cet album marque le début de "Nina Simone, la chanteuse des droits civils" sur disque. On trouve dans cet album sa composition "Mississippi Goddam", qui sortira plus tard en single. Mais aussi "Old Jim Crow», «Go Limp" et "Pirate Jenny" aux messages métaphoriques. JMP©Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2014 | Prestige

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Don't Go to Strangers est le premier album de la chanteuse Etta Jones pour le label Prestige. Enregistré en 1960 en une seule séance, le disque fera sensation comme s'il émanait d'une nouvelle chanteuse. Ce qui n'était pas le cas d'Etta Jones qui avait édité des enregistrements sous son nom dès 1944, dont une dizaine pour RCA en 1946 et un album pour King Records en 1957. Don't Go to Strangers est rapidement devenu disque d'or, atteignant le Top 40 et s'inscrira numéro cinq des charts de R & B . Dans ce 33 tours, on trouve d'excellentes interprétations de If I Had You et All the Way. Jones teinte son chant de blues et de gospel, son phrasé est aéré, son swing imparable. Elle se ré-approprie totalement Yes Sir, That's My Baby, quel talent ! Un petit bijou. ©JMP/Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2014 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2014 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2014 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2014 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2013 | Blue Note

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de son d'exception - Hi-Res Audio
Cassandra Wilson s'est diversement exprimée sur les terrains du free funk, de la M-Base ou de la chanson façon Betty Carter chante les standards du jazz et s'est orientée plus récemment vers un répertoire à tendance folk à la manière d'une Nina Simone. Sur ce New Moon Daughter, elle aborde un répertoire qui va de U2 à Son House, de Hoagy Carmichael à Hank Williams (I'm So Lonesome I Could Cry). Cet album est sans route le seul à présenter côte à côte des chansons aussi différentes que Last Train To Clarksville et Strange Fruit. Le disque remporta un grand succès à sa sortie, d'autant que la voix de la grande Cassandra Wilson semble détachée, presque distante. Plusieurs écoutes seront nécessaires pour découvrir la chaleur sous le détachement. © JMP/Qobuz
14,49 €23,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2010 | FRANK SINATRA DIGITAL REPRISE

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €17,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2009 | FRANK SINATRA DIGITAL REPRISE

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Dans sa discothèque idéale, difficile de dire quel disque de « The Voice » mettre en particulier tant « Old Blue Eyes » nous a régaler d’interprétations et de rencontres de haut niveau. Sans doute faut-il considérer Frank Sinatra comme l’artiste référence sur bien des standards dont il donna une version définitive. Qobuz a une préférence pour ce disque en public, dans son casino de Las Vegas, le Sands, où il se produisait ce soir-là en compagnie du grand orchestre de Count Basie et sous la direction et les arrangements de son ami Quincy Jones. Du très grand art de crooner, en toute décontraction, mais avec un swing rarement égalé dans ses disques en studio.
9,99 €12,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2010 | FRANK SINATRA DIGITAL REPRISE

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
18,49 €
13,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2013 | Philips

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
19,49 €
16,99 €

Jazz vocal - Paru le 10 juin 2013 | Columbia

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence - Hi-Res Audio
Harry Connick, Jr. s’est forgé une réputation d’honnêteté tant sur le plan musical qu’émotionnel. N’étant cependant pas du genre à se reposer sur ses lauriers, il se dévoile comme jamais auparavant dans Every Man Should Know, son nouvel opus réunissant 12 chansons écrites composées et arrangées par ses soins,“ sans règles, sans limites ” selon ses propres termes : “ Je ne me souviens pas avoir auparavant puisé aussi profondément dans mes inhibitions. ” [...] Ces chansons couvrent un large éventail d’émotions allant de l’amour à la perte d’un être cher, de la joie à la tristesse, de la tragédie à l’espoir. Avec Every Man Should Know, Harry Connick, Jr. signe un magnifique album, d’une rare profondeur qui marque un nouveau tournant dans la carrière de cet artiste aux multiples facettes. (Voir l'intégralité du texte en cliquant sur l'onglet "Présentation")

Le genre

Jazz vocal dans le magazine