Les albums

9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 25 mai 2018 | Vision Fugitive

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 27 avril 2018 | Heavenly Sweetness

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 27 avril 2018 | Ilona Records

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 février 2018 | Tricollectif

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Oubliez les clichés sur le jazz ! Oubliez le violon ! Faites simple et oubliez même tout ! Avec son Amanda Dakota, Théo Ceccaldi donne un bon coup de pied dans la fourmilière pour y planter son étendard bariolé. Le jeune violoniste atypique, membre fondateur du collectif orléanais Tricollectif, n’est évidemment pas seul dans sa fascinante entreprise de déstabilisation. Avec Benjamin Dousteyssier (saxophone alto et baryton), Quentin Biardeau (saxophone ténor et claviers), Giani Caserotto (guitare électrique), Valentin Ceccaldi (violoncelle et horizoncelle) et Etienne Ziemniak (batterie), il lance un gang explicitement baptisé Freaks. Clin d’œil au Frank Zappa de Freak Out ! ? Ou au caractère insaisissable d’un jazz-rock tendance punk ? Son disque ovni a toutes les caractéristiques de l’attentat sonore mais s’avère en réalité une invitation au voyage. A moins qu’il n’ait en fait signé un remake du Freaks de Tod Browning dans lequel on croiserait les fantômes de John Zorn, Meshuggah, Charles Mingus, Igor Stravinsky, Carla Bley (Escalator Over the Bill), Henry Threadgill (Henry m’a tuer), les Lounge Lizards, David Lynch et Gil Scott Heron. Jouissif. © MD/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 10 novembre 2017 | Vision Fugitive

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Partenaires à la scène depuis dix ans, et tous deux à l’origine de la création du label Vision Fugitive qui a déjà publié leurs albums respectifs, le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le guitariste Philippe Mouratoglou concrétisent pour la première fois au disque depuis Steady Rollin’ Man (2012), un dialogue qui a l’élégance de rebattre complètement les cartes de leur jeu. Familier des grands écarts, aussi à l’aise dans le répertoire post-romantique, la musique contemporaine que dans le jazz le plus aventureux, Foltz est un multi-clarinettiste non-aligné, fidèle à la démarche pionnière d’un Michel Portal, capable de tirer des beautés neuves du répertoire de Gershwin. Tout aussi soucieux de ne pas figer son geste musical sous une seule bannière, Mouratoglou a su imposer sa personnalité dans le milieu pourtant plutôt « tradi » de la guitare classique — son approche de Dowland, Britten ou Brouwer en témoigne, tout comme son disque d’adaptations de mélodies de Schubert et Fauré avec la soprano Ariane Wohlhuter, tout en cultivant l’improvisation libre sur guitare à cordes acier autour de paysages sonores tour à tour étranges et familiers. Legends Of The Fall, lointainement et librement inspiré du recueil de nouvelles de Jim Harrison déroule en dix séquences, comme autant de travellings sur des paysages de fantaisie, un passionnant dialogue entre clarinette basse et guitare déjouée par un savant usage des accordages alternatifs, parfois arbitré par la ponctuation lunaire des percussions de Ramon Lopez, invité sur quatre titres. Musique sans matricule ni identité, mais pas sans mémoire, le disque tisse des lignes de force où se croiseraient la savante polyphonie des luthistes de la Renaissance et le chant vif-argent d’Ornette Coleman, le folklore imaginaire de Jimmy Giuffre et le folk lettré de Joni Mitchell. A ce degré de concentration, l’improvisation avoue qu’elle est, aussi, le premier des arts plastiques.
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 10 novembre 2017 | ZZ Productions - Music Unit

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
7,92 €

Jazz contemporain - Paru le 27 octobre 2017 | Plaza Mayor Company, Ltd.

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 20 octobre 2017 | Label Bleu

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 1 septembre 2017 | jazz family

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 26 mai 2017 | Label Bleu

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
De Daniel Goyone à Julien Lourau, en passant par Michel Portal, Henri Texier, Louis Sclavis, Aldo Romano, Daniel Humair, Marc Ducret, l'ONJ, Bojan Z, ou bien encore Enrico Rava, le catalogue de Label Bleu n'a eu de cesse de s'enrichir de petites perles jazz et de parcours artistiques hétéroclites, entre maturité et fraîcheur musicales, reflet de l'affirmation d'une sereine indépendance. Pour souffler ses 30 bougies, rien de mieux que de réunir la famille. Ou plus précisément de donner carte blanche à l’un des piliers de la maison, le contrebassiste Henri Texier, qui a enregistré le plus grand nombre d'albums depuis sa création en lui associant des improvisateurs incontournables de son histoire. Enregistré à la Maison de la Culture d’Amiens, le grand concert-anniversaire a ainsi rassemblé autour de Texier, l’indomptable Michel Portal, le pianiste Bojan Z, le saxophoniste Thomas de Pourquery, le batteur Edward Perraud et le guitariste Manu Codjia. Une soirée célébrant les improvisations les plus habitées en osmose parfaite avec la philosophie de Label Bleu, un label hors des sentiers battus. © MD/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 28 avril 2017 | Ilona Records

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Le triumvirat Brel/Ferré/Brassens n’était pas unique QUE pour ses textes. Enième preuve pour ceux qui en doutait encore avec ce beau disque de piano solo de Thierry Maillard qui réunit ici parmi les plus belles chansons des trois intouchables qu’il revisite avec la virtuosité mais surtout la subtilité qu’on lui connait. La démarche est finalement proche de celle des grands jazzmen américains qui faisaient subir un traitement identique au Great American Songbook dont ils ne gardaient que les mélodies. Lyrique sans excès, le piano de Maillard fait des merveilles sur Les Passantes et Ne me quitte pas. Son Est-ce ainsi que les hommes vivent ouvre même de nouvelles perspectives. Bref, chacune de ses relectures est un dosage parfait entre respect et inventivité. Maillard a également immiscé deux pièces personnelles nées au cœur de ce travail d’improvisation et qui sont, par leurs titres Alone et Les Trois poètes, comme des miroirs de cette expérience artistique intime. A noter enfin qu’il adjoint à son clavier le souffle de l’accordina, sorte d’accordéon proche de l’harmonica. © CM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 3 mars 2017 | Label Bleu

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Thomas de Pourquery et ses hommes de main de Supersonic comptent parmi les plus excitants empêcheurs de tourner en rond de ces dernières années. Après s’être attaqué à la montagne Sun Ra le temps d’un disque cataclysmique paru en 2014, le gang du saxophoniste-chanteur refait surface avec ces Sons Of Love. Un deuxième album de Supersonic qui n’était pourtant pas une évidence pour Pourquery. « Après avoir vécu une si belle histoire avec le Supersonic et le premier album, je n’envisageais pas retourner en studio en enregistrer un second. Je ne me voyais ni écrire de la musique pour ce groupe qui est né avec les chefs-d’œuvre de Sun Ra (je me disais « Qui suis-je, moi Thomas, pour passer après ce génie?! »), ni faire un Play Sun Ra Volume II… Je me suis presque résolu à cette idée que l’histoire s’arrêterait là… Jusqu’à cette nuit de février 2016 pendant laquelle je fis ce rêve incroyable… J'étais une toute petite souris volante et me trouvais au milieu de Supersonic qui jouait dans un immense hangar. Je pouvais voler et aller partout, presque toucher les clefs du saxophone, me lover sur une cymbale, et puis tout d'un coup sauter sur les cordes du piano, c'était fou ! Mais ce qui était encore plus fou, c'était le son et l’énergie de ce que j’entendais. J'étais stupéfait, littéralement transporté et pouvant pour la première fois entendre mes tant aimés Edward, Laurent, Fabrice, Frederick et Arnaud avec une oreille extérieure. J'avais bien conscience auparavant que mon groupe avait une énergie et une alchimie qui lui étaient propres, mais dans ce rêve, l'ADN de Supersonic est devenu une sensation physique, il s'est inscrit dans ma chair. A mon réveil, une porte s’était ouverte, grande ouverte, cela m’est apparu comme une évidence, il ne suffisait que d’écrire des prétextes, ou plutôt des pré-textes, des terrains de jeu pour mes cinq camarades, dans lesquels nous inventerions le texte, la narration, les discussions et la matière tous ensemble . Il ne me fallait dessiner que le cadre. La problématique remplie d’égo du compositeur devant « sa vie, son œuvre » et sa page blanche avait miraculeusement disparu ! Le mois suivant, béat, j’ai travaillé jour et nuit, pour écrire toutes ces idées, les transes et les mélodies qui arrivaient comme par magie ; habité seulement par l’envie de faire vibrer et sonner le groupe, comme nous l’avons fait avec tant de bonheur ces trois dernières années, en concerts à travers le monde. C’est ainsi qu’est né le tome II de l’histoire de Supersonic, oiseau parti du nid divin de Sun Ra et qui maintenant prend son envol : il s’appelle Sons Of Love. » A l’arrivée, le tango entre cet héritage de Sun Ra et le jazz singulier et protéiforme de Thomas de Pourquery accouche d’une musique hors norme qui doit tant au jazz qu’au rock, à Mingus qu’à Monndog. Cosmique et fou. © MD/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 3 mars 2017 | Drugstore Malone

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 1 avril 2016 | Whirlwind Recordings

Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 20 mai 2016 | Whirlwind Recordings

Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 29 janvier 2016 | Whirlwind Recordings

Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
11,99 €
7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 25 novembre 2016 | Les couleurs du son

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
Ceux qui s’interrogent, toujours et encore, sur l’éventuel rôle militant dans la société de l’artiste en général et du musicien en particulier pourront goûter ce divin Almot Wala Almazala (en français, La mort plutôt que l'humiliation) pour faire avancer leur réflexion… Avec son ensemble Rhythms of Resistance (le nom est là aussi assez explicite), Naïssam Jalal refuse les étiquetages et prend le parti-pris de faire vaciller les frontières stylistiques en soulignant un peu plus la porosité entre les genres. La flûtiste franco-syrienne, portée par l’élan des révolutions arabes et des drames incommensurables que vivent ces régions, signe une superbe et poétique partition protéiforme où les rythmes d’Orient (Syrie) mais aussi d'Asie (Japon) et d’Afrique (Maroc, Éthiopie) flirtent avec ceux du jazz. Tantôt le climat est apaisé et contemplatif. Hanté même par une vraie forme de spiritualité. Et puis le vent de la révolte gronde soudain et ce gang cosmopolite et virtuose (Mehdi Chaib, Karsten Hochapfel, Matyas Szandai, Arnaud Dolmen et Francesco Pastacaldi) s’emballe avec génie sur les sentiers d’une transe coltranienne (le fantôme d’Eric Dolphy rode aussi parfois dans les parages). Même dans ses titres (Alep, Lente impatience: To Daniel Bensaïd, Où est le bouton pause de mon cerveau ? et surtout Almot Wala Almazala: Tribute to the Martyrs of Syrian Revolution), Naïssam Jalal et ses complices crient un peu plus leur révolte intérieure. Révolte qui s’extrait avec talent et originalité de ce superbe disque tout au long duquel sa flûte traversière est un enchantement permanent. © MZ/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 11 novembre 2016 | Sound Surveyor Music

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Avec The Stone Skipper, Shai Maestro et ses complices Jorge Roeder et Ziv Ravitz signent une pure merveille ! Se jouant des frontières de ce que l’on appelle communément le jazz, le trio du pianiste israélien n’hésite plus à s’aventurer sur des territoires autres, mariant les touches électroniques élégantes et l’apparition de voix en osmose avec son univers singulier. Depuis ses débuts en trio en 2011, la trajectoire musicale de ce bien nommé Maestro semble accompagner la recherche d’une humanité pleine et entière. Enregistré à Nilento au milieu de la campagne suédoise, The Stone Skipper, quatrième album de ce trio plus soudé que jamais, est construit comme un récit qui se déploie et s’appuie sur un motif musical central, fil rouge garant d’une unité scénaristique prégnante connectant les morceaux entre eux. « Cet album est, de loin, le plus personnel que nous ayons fait. Nous n’avons pas cherché à jouer les virtuoses sur nos instruments mais plutôt à se mettre au service de ce récit du mieux possible. » Un disque qui accueille quatre voix habitées et envoûtantes. Celles de Gretchen Parlato, Theo Bleckmann, Neli et Kalina Andreeva, comme quatre respirations, amples, qui ne prennent jamais le dessus sur le récit musical qui mélange instruments acoustiques et électroniques. A l’arrivée, avec un tel outil, Shai Maestro et ses complices viennent de franchir un nouveau cap, humain sans aucun doute, artistique assurément... © CM/Qobuz
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 21 octobre 2016 | Label Bleu

Distinctions 4 étoiles de Classica - Indispensable JAZZ NEWS
Contrairement aux pianistes et aux saxophonistes, les trombonistes de jazz se lancent assez peu en solo. Et quand certains franchissent le pas, on tend vite l’oreille. En 2013, Daniel Zimmermann avait ainsi montré avec son Bone Machine, l’étendue de son art en solitaire. Le tromboniste du dernier groupe de Claude Nougaro, de l'orchestre Le Sacre du Tympan de Fred Pallem, du Maraboutik Band de Manu Dibango et co-fondateur de DPZ avec Thomas de Pourquery, se montrait comme un soliste malicieux et inventif, virtuose funambule aux influences multiples. Les Montagnes russes que Zimmermann propose ici seraient-elles stylistiques ? C’est ce que l’on est en droit de croire au sortir de ce beau disque éclectique au possible. Avec Pierre Durand à la guitare, Jérôme Regard à la basse et Julien Charlet à la batterie sur un album entièrement constitué de compositions originales, le tromboniste slalome entre jazz et pop, funk et rock, world et soul. La nonchalance évanescente d’Au temps ôtant, le groove titubant de Mamelles, les effluves orientales de Dans le nu de la vie ou le rodéo de Mr. Squale sont quelques exemples de la versatilité affichée par ce génial quartet tout-terrain. © MD/Qobuz
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 30 septembre 2016 | Gaya Music Production

Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Album après album, Samy Thiébault rappelle à ceux qui en douteraient encore qu’il est sans doute l’un des saxophonistes les plus originaux de la scène jazz hexagonale… En 2013, avec son album Clear Fire, il était fascinant dans sa quête ardue d’une synthèse de John Coltrane, Sonny Rollins et Wayne Shorter. Deux ans plus tard, sur A Feast Of Friends produit par Eric Legnini, Thiébault poursuivait avec la même virtuosité son objectif en embarquant également dans son trip sa fascination pour un groupe pourtant bien loin de la jazzosphère, les Doors, dont il revisitait plusieurs chansons avec originalité et créativité. En 2016, le titre de son sixième opus donne le ton : Rebirth. Une véritable renaissance artistique pour Samy Thiébault. L’affirmation d’un nouveau cycle de vie et de musique avec des lignes mélodiques inspirées au saxophoniste par ses racines marocaines, l’Afrique de l’ouest où il a grandi, les terres d’Amérique de Sud où son quartet a beaucoup tourné. L'influence classique n'est pas en reste tout au long de Rebirth avec des adaptations brûlantes et mystiques des Tableaux d’une exposition de Moussorgski, également de Satie et Ravel. Interprété en quartet avec le pianiste Adrien Chicot, le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Philippe Soirat, ce très beau disque accueille en invité le grand trompettiste Avishai Cohen. © MD/Qobuz

Le genre

Jazz contemporain dans le magazine