Les albums

21,99 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | Decca Music Group Ltd.

24,99 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Universal Music Australia Pty. Ltd.

13,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2019 | Deutsche Grammophon (DG)

16,49 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | Decca Music Group Ltd.

18,49 €
13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
38,99 €
27,99 €

Classique - Paru le 1 avril 1973 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
Lorsqu’il enregistre Parsifal en studio, en 1972 – trois années après Pierre Boulez – Sir Georg Solti dispose encore de toutes les gloires vocales de l’époque. Après son enregistrement magistral du Ring, voilà que Decca réunit autour de lui un aréopage exceptionnel : Dietrich Fischer-Dieskau, Hans Hotter, Gottlob Frick, René Kollo, Zoltán Kelemen, Christia Ludwig, Robert Tear et, excusez du peu, les meilleurs filles-fleurs possibles qui ont pour noms Popp, Te Kanawa, Howells et Knight. C’est aussi l’époque des mythiques prises de son du label anglais, où l’équilibre entre les voix et l’orchestre est quasi idéal, avec une spatialité particulièrement réussie et une somptuosité sonore envoûtante grâce à un Orchestre Philharmonique de Vienne d’une sensualité sans égale. En studio, tout est pensé, calculé, idéalisé, loin de la scène et de ses prises de risques mais le résultat est une réussite absolue. On ne sait qu’admirer le plus entre la Kundry incroyable, monstrueuse, éperdue de Christa Ludwig ou le Parsifal empli d’une douceur encore adolescente de René Kollo, sans parler de la direction ciselée et particulièrement chatoyante de Solti. Une référence à (ré)écouter d’urgence, surtout dans la magistrale remastérisation en haute-définition que nous offre aujourd’hui l’éditeur. © François Hudry/Qobuz
28,99 €
20,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
C'est un grand classique de l'histoire du disque déjà longue. On l'aime sans réserve ou on le déteste avec la même ferveur. On l'aime pour la sensualité orchestrale. On le déteste pour la même raison, en pensant que Karajan s'est trompé d'œuvre et dirige ici Tristan à la place de Madama Butterfly. C'est très ostentatoire certes, mais il n'y a que du beau chant, celui de Freni, Christa Ludwig et Pavarotti au temps de leur apogée vocal(1974). Puccini était un grand sensuel et c'est précisément ce que Karajan souligne ici dans une prise de son en technicolor qui contribue à la vision karajanesque. © François Hudry
97,99 €
69,99 €

Symphonies - Paru le 1 novembre 2016 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or / Arte - Choc de Classica
« La série Dvorak (les neuf symphonies, des ouvertures, des poèmes symphoniques, la Sérénade Op. 44 et le Requiem) enregistrée par István Kertész dans les années 1960 figure parmi les valeurs sûres de la discographie. La direction flamboyante du chef hongrois, son instinct infaillible, assujetti à un sens du détail et de la pulsation, se combinent idéalement à la sonorité claire de l'Orchestre symphonique de Londres. Cette nouvelle édition, particulièrement soignée (remastérisation en haute définition d'après les bandes originales), permet de capter encore davantage de lumière et d'énergie que dans la précédente parution en Collectors Edition.» (Classica, février 2017)

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Decca Music Group Ltd.

Téléchargement indisponible
34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1966 | Decca Music Group Ltd.

15,49 €

Classique - Paru le 2 août 1993 | Decca Music Group Ltd.

Cendrillon, opéra en 2 actes / Cecilia Bartoli (Cendrillon), William Matteuzzi (Don Ramiro), Alessandro Corbelli (Dandini), Enzo Dara (Don Magnifico), Fernanda Costa (Clorinda)... - Chour & orchestre du Théâtre Communal de Bologne - Riccardo Chailly, dir.
14,99 €

Classique - Paru le 3 mai 1980 | Decca Music Group Ltd.

28,99 €
20,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
Presque quarante ans se sont écoulés depuis la réalisation de ces enregistrements au Kingsway Hall de Londres. Cette lecture demeure l’une des meilleures disponibles à ce jour. Pour célébrer ces gravures emblématiques, Decca a repris les masters originaux, et en s'appuyant sur les toutes dernières technologies, des comparaisons approfondies ont été effectuées avec les premières gravures sur 33 tours, afin d'obtenir un transfert définitif. Pour la toute première fois, la totalité du traitement sonore a été réalisée avec une fréquence d'échantillonnage de 96 kHz 24-bit.
28,99 €
20,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca Music Group Ltd.

Livret
41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca Music Group Ltd.

28,99 €
20,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Certes, dans un album comportant 86 pistes, n’en singulariser qu’une seule sous seul prétexte de son prétexte est un peu spécieux ; disons que, quoi qu’il en soit, l’album en entier vaut son pesant de cacahuètes : sept heures et demi de Strauss, de la dynastie Strauss ; on ne parle donc pas de Richard, mais bien de Johann fils, Joseph et Eduard. Avec à leur actif des centaines de pièces de salon évoquant un peu tout ce qui se peut évoquer (le Danube, la chasse, les pipelettes, les courses de chevaux, Napoléon, les autres bandits, les meufs émancipées et tant de nouveautés en tout genre), on ne s’étonnera pas que les chemins de fer, eux aussi, aient eu droit à leur célébration en musique. Ainsi la polka Bahn frei! de Eduard Strauss, écrite en 1869, salue-t-elle le train en grandes pompes ; « Bahn frei » signifie non seulement « Train en liberté » mais aussi l’équivalent vernaculaire germanophone de « Chaud devant », autrement dit, poussez vos fesses pour laisser passer la locomotive siouplaît. Et qui mieux que l’idéal Willi Boskovsky pourrait en donner une lecture idéale, lui qui en fut le Premier violon du Philharmonique de Vienne mais aussi chef lors des concerts du Nouvel an de 1955 à 1979. Un chef un peu spécial puisque, comme les Strauss, il dirigeait du violon, en primus inter pares parmi ses collègues de l’orchestre. Le coffret ici présenté offre des enregistrements réalisés entre 1958 et 76, dans le grand style viennois, avec sa généreuse louche de Schlagobers. © SM/Qobuz
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une histoire de musique et d'amitié qui transparaît dans cette rencontre au sommet entre un compositeur mondialement célèbre (et plus qu'excellent pianiste) et un violoncelliste dont le charisme n'était pas la moindre qualité. Leur "Arpeggione" est d'une poésie rare, les pièces de Schumann romantiques à souhait et la Sonate de Debussy bruisse des sarcasmes d'Arlequin. Un disque vraiment idéal pour un concert égoïste et tendre. FH
26,99 €
19,49 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 mars 1962 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
« [...] la technologie, bien utilisée au service de la musique, redonne de la voix à ces enregistrements mythiques. Il n’est sans doute pas utile de revenir en détail sur la Salomé et l’Elektra de Richard Strauss par Birgit Nilsson, avec Georg Solti et l’Orchestre philharmonique de Vienne. Si on peut considérer le style de certains chanteurs quelque peu démonstratif, il est difficile de résister à l’incendie entretenu par le chef et la soprano suédoise et restitué par la technique cinématographique de Decca. La remastérisation la rend encore plus spectaculaire.» (Classica, novembre 2017)

Le genre

Classique dans le magazine