Catégories :

Les albums

HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 22 avril 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Cet excellent choix de quatuors vocaux nous fait entendre un Schubert amical et joyeux. De la légèreté au tragique en passant par le sentiment amoureux, c'est toute une palette de sentiments que l'on découvre dans une interprétation à la fois vivante et subtile soutenue par le piano de Christoph Berner. Nous voilà plongés dans l'atmosphère d'une chaleureuse Schubertiade. Il ne manque que le pétillement du charmant vin des faubourgs de Vienne...mais cet album est à consommer sans modération. FH
CD19,99 €

Musique vocale profane - Paru le 13 octobre 2017 | SWR Classic

Livret Distinctions Diapason d'or
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 1 février 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique - Diamant d'Opéra - Hi-Res Audio
Placés sous l’égide du poème de Goethe Willkommen und Abschied (Bienvenue et adieu), les lieder qui composent cet album sont emblématiques du sentiment romantique tel qu’il se manifeste dans l’ensemble de la production schubertienne : le sujet, voyageur en quête d’un sens et d’une unité avec la nature, s’interroge tout au long de sa vie sur lui-même et la place qu’il occupe dans le monde. À ce profond questionnement existentiel, la conscience errante du Wanderer n’entrevoit qu’une seule réponse, baignée de l’atmosphère du Sturm und Drang : “Partout, je suis un étranger.”
CD11,49 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 16 novembre 2012 | Sony Classical

Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception
Christian Gerhaher s'impose de plus en plus comme un des grands barytons d'aujourd'hui. Chacun de ses disques est bouleversant. Après Schubert, Schumann, Mahler, Wolf et Schoeck, le voici dans un très bel enregistrement avec orchestre, sous la direction attentive et soignée de Daniel Harding. Un choix judicieux qui, à côté de deux extraits fameux de "Tannhäuser" de Wagner, propose des airs absolument splendides, extraits d'opéras méconnus de Schubert, Schumann et Nicolaï. Le moelleux de la voix, la souplesse de la ligne mélodique, la beauté de l'expression procurent un rare moment de bonheur. FH
CD33,99 €

Classique - Paru le 6 février 2012 | Warner Classics

Livret Distinctions Diapason d'or
Disparu en 1956, Guido Cantelli avait été adoubé par Toscanini comme son fils spirituel. Ses gravures de studio stupéfient par leur maîtrise technique et la magie des timbres.
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Intrada

Distinctions Diapason d'or
Wanderer Fantasie, Sonate n° 13, Quatre Impromptus / Vahan Mardirossian, piano
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 1 janvier 2016 | Oehms Classics

Distinctions Diapason d'or
CD97,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | Warner Classics

Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice
« Plutôt qu'une intégrale noyée sous les doublons, Warner a préféré un portrait foisonnant, au son artistement restauré, riche d'inédits par dizaines, la plupart en concerts.» (Diapason, avril 2016)
CD14,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2002 | Warner Classics

Distinctions Diapason d'or
Voici ce Voyage d'hiver dans une interprétation miraculeuse par ses climats et sa science poétique, celle que Dietrich Fischer-Dieskau (né en 1925) grava en 1955 pour His Master's Voice (EMI) alors qu'il avait trente ans, l'âge de Schubert au moment de la composition de ce cycle. Comment à cet âge « pouvait-il tout éprouver du tragique de Winterreise ? Parce qu'il avait vécu la guerre et le chantait déjà depuis 1948, avec la même désarmante simplicité : les mots de Müller d'abord, la ligne parfaite, la maîtrise de la dynamique surtout, modelée sur la phrase. Gerald Moore l'accompagne. Mieux qu'un piano, une seconde voix.» (Diapason, juin 2016 / Jean-Charles Hoffelé)
CD47,99 €

Piano solo - Paru le 29 septembre 2017 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or
HI-RES63,99 €
CD55,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2017 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« Les "Great Recordings" de DG commençaient en 1953 — Karl Böhm avait alors presque soixante ans. [...] Voilà un coffret sans précédent, qui regroupe également les gravures des années 1940 avec la Philharmonie de Vienne, et, plus épisodiquement, la Philharmonie de Berlin, ou après la guerre, le Philharmonia de Londres. Tout est là, y compris des raretés autrefois dispersées et un inédit — la Sérénade nocturne KV 239, reflet du style et du répertoire d'un Böhm dans sa pleine maturité. Le chef autrichien s'y montre tel qu'en lui-même. On croirait lire les partitions, tant il les éclaire, notamment les voix intermédiaires, avec une grande souplesse du geste. [...] Ne ratez pas les concertos. Böhm écoute ses solistes comme il écoute ses chanteurs, à l'unisson de l'ardeur conquérante de Fischer dans L'Empereur, de la volubilité euphorique de Gieseking dans Schumann, des élans volcaniques de Backhaus dans le 2e de Brahms. [...] La somme, indispensable, couronne autant le chef que la Staatskapelle dresdoise, extraordinaire en ces années. Les reports sont les meilleurs possibles, et la notice [...] passionnante. [...] Les décennies ont passé, rien ne s'est ridé : un chef d'aujourd'hui. » (Diapason, juillet-août 2017 / Didier Van Moere)
CD29,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Ce coffret regroupe les enregistrements que Carlo Maria Giulini réalisa à Chicago pour Deutsche Grammophon. Parmi ces interprétations où se déploie le style large et romantique, lyrique et profond du chef italien se démarquent particulièrement les Schubert (Symphonies n°4, 8 & 9), Mahler (Symphonie n°9), sans oublier la Sérénade de Britten, univers que Giulini a très tôt défendu, déjà sous la houlette de Walter Legge chez EMI. Un très beau coffret, avant de futurs autres, tout aussi complets !
CD15,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica
Avec son troisième album chez Decca, le ténor allemand Jonas Kaufmann aborde l’un des chefs-d’œuvre du lied, La Belle meunière de Schubert, avec une ardeur irrésistible. L'un des coups de cœur de Classica de mars 2010.
CD20,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1985 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or
Winterreise - Sonate pour piano, D 840 / Peter Schreier, ténor - Sviatoslav Richter, piano
CD55,99 €

Classique - Paru le 28 juin 2013 | Warner Classics

Distinctions Diapason d'or
CD47,99 €

Musique de chambre - Paru le 29 septembre 2017 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or
CD55,99 €

Classique - Paru le 21 février 2011 | Warner Classics

Distinctions Diapason d'or
CD17,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 7 avril 2017 | RCA Red Seal

Distinctions Diapason d'or
« Quand il s’est installé aux Etats-Unis en 1939, contraint à l’exil par le régime nazi, Artur Schnabel avait déjà publié […] les trois dernières sonates de Schubert, les deux concertos de Brahms, l’intégrale des sonates et des concertos de Beethoven, les Variations Diabelli… Déjà connu par ses disques HMV dans son nouveau pays, il n’y occupera cependant pas la place qui était la sienne sur le vieux continent. La vie musicale y était dominée par des pianistes portés vers un répertoire plus virtuose et bien souvent venus de l’Est avant lui. Claudio Arrau, qui émigre aux Etats-Unis la même année, doit faire face à la même situation. […] Seuls les deux concertos de Beethoven à Chicago furent publiés en leur temps. Les Sonates op. 109 et 111 attendirent 1976 pour l’être en microsillons. Les Impromptus D 899 de Schubert ne le sont qu’aujourd’hui ! […] Le Chicago Symphony sonne mieux que le London Philharmonic dirigé par Malcolm Sargent chez HMV. Et Schnabel semble plus serein […], comme il semble se couler plus encore dans l’orchestre de "L’Empereur" avec Stock à Chicago qu’avec Sargent. Les Sonates op. 109 et 111 sont mieux enregistrées qu’à Londres pour Emi […] Les Impromptus D 899 sont supérieurs à ceux gravés pour Emi en 1950 […] » (Diapason, novembre 217 / Alain Lompech)
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1992 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or
CD89,91 €

Classique - Paru le 2 octobre 2012 | SWR Classic

Livret Distinctions Diapason d'or
Quelle joie de retrouver le grand Carl Schuricht dans ces précieux enregistrements réalisés pour la Radio allemande de Stuttgart. L'orchestre est de bonne qualité et les prises de son (mono ou stéréo) tout à fait convenables. Schuricht avait accepté d'être le premier chef-d'orchestre invité de ce jeune orchestre formé dès la fin de la guerre. Une aubaine pour ces musiciens que de pouvoir travailler le grand répertoire avec un chef de cette dimension pendant 125 enregistrements en une quinzaine d'années. Ce généreux deuxième volume contient des Symphonies de Beethoven, de Brahms, de Schumann et des oeuvres de Strauss, Wagner, Reger et même La Mer de Claude Debussy. L'art naturel, clair et vif de Carl Schuricht reste intact jusqu'au grand âge dans ce témoignage émouvant de toute une vie de musique qui culmine avec sa dernière répétition quelques mois seulement avant son rendez-vous avec la mort... FH

Le genre

Classique dans le magazine