Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 21 janvier 2010 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Dans sa formidable collection « Les Chants de la terre », Alpha nous invite à la Veillée imaginaire des Musiciens de Saint Julien et de François Lazarévitch : un véritable partage musical autour d’un répertoire finement harmonisé aux XIXe et XXe siècles, et un moment fugace de poésie, de chaleur et de joie.
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 11 novembre 2016 | RCA Red Seal

Hi-Res
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 4 novembre 2016 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 11 décembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 octobre 2004 | Analekta

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 3 août 2018 | Aevea Classics

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | Zefir Records

Hi-Res Livret
Quelques chiffres, si vous le(s) voulez bien : 1829 et 1830, qui sont les dates respectives de composition des Second et Premier Concertos de Chopin (l’ordre chronologique est inverse à la numérotation, histoire d’éditeur…). Seize ans plus tard, on est en 1846, la date de fabrication du piano Érard utilisé par Martin Oei pour la partie soliste sur cet album, le second Érard de 1884 servant à Daniel Wayenberg qui l’accompagne dans une réduction – signée des deux artistes – de la partie d’orchestre. Quarante-cinq ans seulement plus tard naissait Daniel Wayenberg, le grand pianiste que l’on sait ; et soixante-sept ans séparent les deux interprètes… Cette collaboration discographique couvre donc, d’une certaine manière, quelque cent soixante-dix ans ! La sonorité mêlée de ces deux instruments qui, certes du même facteur, bénéficient quand même de techniques moins aboutie pour l’une, beaucoup plus évoluée pour l’autre, offrira à l’auditeur une vision assez rare des deux concertos de Chopin. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 janvier 2018 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Dans ce CD d’œuvres tardives de Chopin, Late piano works, Edoardo Torbianelli mêle une fois encore la poésie de son art pianistique à la rigueur de ses recherches musicologiques. Aux côtés de l’experte Jeanne Roudet qui signe l’essai contenu dans le livret, Torbianelli affronte d’un regard innovateur la musique composée par Frédéric Chopin au cours de ses quinze dernières années. Dans la collection de la Schola Cantorum Basiliensis comme chez Glossa, Torbianelli avait déjà signé la production Pian e forte. Aujourd’hui, il choisit un grand piano d’Ignace Pleyel pour enregistrer, à la Fondation Royaumont, des œuvres comme la Polonaise-Fantaisie op. 61, la Sonate en si mineur op. 58 ainsi qu’un choix de Mazurkas et de Nocturnes. Par ce programme, Edoardo Torbianelli rapproche Chopin de ses racines polonaises ; avant son exil, le compositeur était en effet à Varsovie à la veille du Soulèvement de Novembre 1830. Au contraire de Berlioz et de Liszt, selon l’essai de cet album, Chopin évitait de s’inspirer directement de la littérature et – encore une fois, à la différence de Liszt – la technique et le style interprétatif de sa musique pour le piano emprunte certains traits au bel canto, descendant de l’art des castrati du XVIIIe siècle et perpétué au XIXe par des chanteurs italiens que Chopin connut à Paris. De ce fait, ses œuvres sont imprégnées d’une qualité vocale que Torbianelli retrouve dans son interprétation pour nous offrir non seulement une façon nouvelle d’aborder le compositeur mais encore une réflexion magistrale sur son génie. © Glossa
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | ARTALINNA

Hi-Res Livret
En septembre 2017, Vestard Shimkus donnait lors des « Brussels Chopin Days », saison annuelle de concerts entièrement dédiée à la musique du compositeur polonais, un récital où se dévoilait son art imparable et si personnel de la construction, allié à une puissance narrative aussi rare qu’envoûtante : Shimkus confirme ainsi sa place au zénith parmi les pianistes les plus marquants de la nouvelle génération. © Artalinna
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 octobre 2018 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2015 | Soupir Editions

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 juillet 2019 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 28 avril 2014 | TransArt Live

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 février 2013 | Chamber Orchestra of Philadelphia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio

Le genre

Classique dans le magazine
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...
  • Ainsi parlait Richard Strauss
    Ainsi parlait Richard Strauss Après Igor Stravinsky, Riccardo Chailly a choisi Richard Strauss pour l'Orchestre du Festival de Lucerne. Les œuvres du maître ès orchestration sont à cet ensemble éphémère, connu pour son art cons...
  • Imogen Cooper à l'heure espagnole
    Imogen Cooper à l'heure espagnole La pianiste britannique Imogen Cooper fêtait ce mercredi 28 août ses 70 printemps. Son nouvel album, radieux, s'aventure dans un répertoire qu'on ne lui connaissait pas.
  • Horowitz, un loup des steppes à New York
    Horowitz, un loup des steppes à New York Il fut comparé à Liszt, à Paganini. Pour Clara Haskil il est même le diable en musique. Un coffret en forme d'hommage rassemble des enregistrements inédits, richement agrémentés et illustrés de con...
  • Ivo ou le retour du pianiste prodigue
    Ivo ou le retour du pianiste prodigue Hormis quelques concerts, le pianiste Ivo Pogorelich se faisait rare ces vingt dernières années. Pour son retour au disque, il a choisi deux géants du répertoire : Beethoven et Rachmaninoff. Si son...
  • Aux grands motets, les grands remèdes (de Lully)
    Aux grands motets, les grands remèdes (de Lully) Jean-Baptiste Lully eut une influence décisive sur la musique française, en particulier sur l’opéra et le développement du grand motet, un genre emblématique du Grand Siècle. Enregistré à la Chapel...
  • Jake Runestad, l'as du chœur
    Jake Runestad, l'as du chœur Les partitions chorales ont ce pouvoir d'ouvrir l'espace sonore et de suspendre le temps. L'homogénéité des timbres de l'ensemble Conspirare, particulièrement fondus dans cet enregistrement, est mi...
  • Quand Mozart « enchante » le cinéma
    Quand Mozart « enchante » le cinéma Le cinéma s'est penché sur le cas Mozart. Côté biographie, on pense bien sûr au film Amadeus de Milos Forman. Mais d'autres réalisateurs ont préféré le terrain de ses opéras : Joseph Losey, Ingmar ...
  • Clara Schumann : Wonderwoman et la composition
    Clara Schumann : Wonderwoman et la composition La pianiste Clara Wieck, mieux connue sous son nom d'épouse Clara Schumann, fut aussi une compositrice majeure. Contrairement à Fanny Mendelssohn ou Alma Mahler, elle n'a pas été obligée de mettre ...