Catégories :

Les albums

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1995 | Decca Music Group Ltd.

CD108,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | Decca Music Group Ltd.

Qui dit « intégrale des œuvres pour clavier de Bach » devrait préciser qu’il ne s’agit « que » des œuvres pour clavier-clavier, n’incluant donc pas les œuvres pour orgue – qui, c’est bien connu, ne manque pas de claviers. Mais cela suffit quand même à remplir douze CD pour treize heures de musique, grandiosement enregistrée par Andras Schiff au cours d’une décennie s’étendant de 1983 à 1993. Cela vous fait toutes les Inventions, les six Suites anglaises, autant de Suites françaises, le Concerto italien, les six Partitas, les Variations Goldberg, et les deux cahiers du Clavier bien tempéré. Un invraisemblable travail de concentration musicale sous les doigts inspirés de Schiff, qui navigue avec élégance et émotion entre les diverses tendances qui ont marqué son époque – des baroqueux clavecinolâtres jusqu’aux gouldiens délires grognants, en passant par la force pure des grands Russes et la tendresse d’un Lipatti – pour créer sa propre cosmogonie jeansébastienbachique, hautement personnelle et convaincante de bout en bout. © SM/Qobuz
CD55,49 €

Classique - Paru le 29 août 1997 | ARTE NOVA Classics

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Decca Music Group Ltd.

CD50,99 €

Classique - Paru le 27 avril 1998 | ARTE NOVA Classics

CD54,95 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | ImpDigital

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Archiv Produktion

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Bien sûr tout ne peut être parfait dans une intégrale des oeuvres pour orgue de Johann Sebastian Bach, mais ce deuxième enregistrement réalisé à l'orée de la stéréophonie par Helmut Walcha est à replacer dans son contexte historique, à une époque où l'on jouait encore la musique de Bach très legato et dans un style largement tributaire de l'orgue romantique. L'organiste allemand avait ouvert une voie dans laquelle ce sont engouffrés les organistes du monde entier, y compris dans notre pays. Son choix d'instruments, son jeu précis et raffiné, son soin méticuleux des registrations apportaient une vision radicalement nouvelle de la musique du Cantor. Soixante ans après, ses enregistrements s'écoutent toujours avec le même respect et la même admiration. FH
CD71,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Archiv Produktion

CD77,49 €

Classique - Paru le 26 novembre 2001 | Sony Classical

CD69,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Genuin

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Archiv Produktion

CD55,99 €

Classique - Paru le 2 avril 2004 | Warner Classics

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Decca Music Group Ltd.

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Decca Music Group Ltd.

Aafje Heynis dans le grenier de Qobuz ?! Voilà qui fera sans doute bondir plus d'un connaisseur. Mais il est vrai que cette immense artiste néerlandaise, au nom difficilement prononçable pour nous autres français, n'a pas la notoriété qu'elle mérite. Son exceptionnel timbre de contralto, chaud et profondément émouvant, est pourtant de nature à vous faire chavirer les sens. Peu de disques disponibles, mais vous trouverez sur Qobuz son fameux enregistrement de la Rhapsodie pour contralto de Brahms dirigé par Eduard van Beinum, aux côtés d'une Première Symphonie d'anthologie du même compositeur, elle aussi dirigée par ce très grand chef hollandais. En furetant vous trouverez aussi de merveilleux Vivaldi, Haendel ou le fameux "O Mensch !" de la Troisième Symphonie de Mahler que Aaafje Heynis chante divinement sous la baguette inspirée de Bernard Haitink. Une artiste à (re)découvrir sans attendre. FH
CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
CD55,49 €

Classique - Paru le 12 décembre 2005 | RCA Red Seal

CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Decca Music Group Ltd.

CD55,99 €

Classique - Paru le 8 novembre 2006 | Fazer Records - Finlandia

CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Decca Music Group Ltd.

Le choix programmatique de cet album anthologique est très discutable, mais en même temps il souligne l'énorme répertoire d'un chef qui a marqué tout le 20 siècle, depuis ses débuts à Paris et aux Etats-Unis comme chef des Ballets russes de Diaghilev jusqu'aux ultimes années d’approfondissement du répertoire germanique. Ernest Ansermet fut aussi un pionnier de l'histoire du disque. Il commence à enregistrer à New York en 1916 et terminera cette activité en 1968 par un enregistrement flamboyant de l'Oiseau de feu de son ami Stravinsky avec le Philharmonia Orchestra. Passionné par l'enregistrement, il a suivi de près l'évolution de la technique ce qui lui a valu de réaliser le tout premier enregistrement stéréophonique pour DECCA et de réenregistrer son répertoire pour ce nouveau procédé. Il est un des chefs "historiques" le plus souvent réédité. Pionnier du 78 tours, du vinyle et de la stéréophonie de son vivant et enfin du CD et du Blu-ray post mortem. FH

Le genre

Classique dans le magazine
  • Joyce DiDonato est Agrippina !
    Joyce DiDonato est Agrippina ! L'ardente mezzo-soprano du Kansas brille dans la célèbre héroïne de Haendel...
  • Kate Lindsey et le mythe d'Ariane
    Kate Lindsey et le mythe d'Ariane Après un premier album consacré à Weill, Zemlinsky et Korngold, la mezzo-soprano américaine explore son autre répertoire de prédilection, la musique du XVIIIe siècle...
  • Sheku Kanneh-Mason et la montagne Elgar
    Sheku Kanneh-Mason et la montagne Elgar A 20 ans seulement, le violoncelliste de Nottingham s'attaque au mythique concerto d'Edward Elgar, épaulé par Sir Simon Rattle à la tête du London Symphony Orchestra...
  • 2020, l’année des biopics musicaux !
    2020, l’année des biopics musicaux ! D’Hollywood à Paris, on annonce déjà des films consacrés à Aretha Franklin, Bob Dylan, David Bowie et même NTM !
  • La bonne année d'Andris Nelsons
    La bonne année d'Andris Nelsons Le 1er janvier, le chef letton était à la baguette du fameux Concert du Nouvel An pour une traditionnelle orgie viennoise ponctuée par quelques petites touches bien personnelles...
  • Christina Pluhar, son cher Rossi
    Christina Pluhar, son cher Rossi La fondatrice de l'Arpeggiata magnifie des pièces de son compositeur fétiche Luigi Rossi, maître de la musique vocale du XVIIe siècle italien...
  • Benjamin Bernheim, ténor en or
    Benjamin Bernheim, ténor en or Pour son brillant premier album sous pavillon jaune Deutsche Grammophon, l’un des meilleurs ténors de la nouvelle génération interprète des grands airs d’opéras de Gounod, Massenet, Donizetti, Tcha...
  • Sofiane Pamart | One Cover One Word
    Sofiane Pamart | One Cover One Word Rencontre avec le pianiste préféré des rappeurs pour la sortie de "Planet", un premier album de 12 thèmes qui parlent au cœur. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Yuja Wang et Gautier Capuçon, séquence romantique
    Yuja Wang et Gautier Capuçon, séquence romantique Quand la pianiste pékinoise et le violoncelliste chambérien s'attaquent aux sonates de César Franck et Frédéric Chopin...
  • La Bartoli est Farinelli !
    La Bartoli est Farinelli ! Pour son nouvel album, la mezzo-soprano magnifie les grands airs du répertoire de l’illustre castrat en variant la pyrotechnie vocale. Magique !