Catégories :

Les albums

CD71,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1995 | Deutsche Grammophon (DG)

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | Deutsche Grammophon (DG)

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Deutsche Grammophon (DG)

CD55,99 €

Classique - Paru le 28 février 2003 | Warner Classics

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Deutsche Grammophon (DG)

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or
CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Deutsche Grammophon (DG)

CD84,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Decca Music Group Ltd.

La bohème - Tosca - Madame Butterfly - Turandot / Rolando Panerai, baryton - Luciano Pavarotti, ténor - Nicolai Ghiaurov, basse - Ph de Berlin - H. von Karajan, dir - I. Tajo, basse - Ch de l'op de Londres - Orch Ph national - N. Rescigno, dir etc
CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

CD168,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Non, non, ce n’est pas une intégrale Mozart. C’est un coffret de vingt CD, soit vingt-quatre heures de la production de Mozart, couvrant des époques d’enregistrement allant de années 60 à l’an 2000, des labels anciennement séparés que furent Decca, Philips et la DGG, et des artistes aussi divers que Bernstein, des genres allant de la symphonie au concerto, de la sérénade au quatuor, de la messe (les œuvres sacrées sont proposées en entier) à l’extrait d’opéra (aucun opéra entier, attention, hein… des arias et ensembles seulement) – pas de sonates pour piano, par contre –, d’artistes tels que Abbado, Harnoncourt, Karajan, Gardiner, Solti, Jochum, Mehta, Colin Davis, le Quatuor Emerson, le Melos Quartet, Maria João Pires, Itzhak Perlman, Barenboim, Ashkenazy, Mitsuko Uchida, Wunderlich et cent autres noms considérables. Autrement dit, vingt-quatre heures du plus grand Mozart, d’enregistrements mythiques, réalisés à la grande époque discographique quand les grands labels savaient développer une sonorité spécifique, un lien privilégié avec les artistes, une politique éditoriale et artistique de haut niveau. Indispensable coffret ! Attention, cher Qobuzonaute, si vous achetez ce coffret, n’achetez PAS le coffret « Mozart 250 » qui fait assez largement doublon avec celui-ci – amical conseil de l’Ami Qobuz. © SM/Qobuz
CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Decca Music Group Ltd.

CD72,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Deutsche Grammophon (DG)

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Deutsche Grammophon (DG)

Cette édition de 10 albums regroupe de grands enregistrements d’Herbert von Karajan et l’Orchestre Philharmonique de Berlin réalisés entre 1959 et 1980, dédiés à Beethoven, Brahms, Debussy, Strauss, etc.
CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

CD55,99 €

Classique - Paru le 9 août 2010 | Warner Classics

Reconnu avant tout pour ses interprétations légendaires qu'il réalisa à la tête de la Staatskapelle de Dresde au début des années 1970 des œuvres orchestrales de Strauss, le chef d’orchestre allemand Rudolf Kempe, baguette d'une transparence ineffable et d'une distinction incomparable, laisse des interprétations particulièrement convaincantes de tout le répertoire austro-hongrois. Ce coffret nous permet de goûter sa direction à la fois distanciée et ardente.
CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama
L'intégralité des enregistrements (Mozart, Beethoven, Schumann, etc.) que la pianiste roumaine Clara Haskil a réalisés dans les années 1950 pour les labels Deutsche Grammophon, Philips et Westminster.
CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Deutsche Grammophon (DG)

CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Une somme et le fruit de toute une vie de musique présenté en 41 CDs, répartis en 2 volumes et classés selon la chronologie historique depuis des Symphonies de Mozart jusqu'à celles de Mahler, en passant par Haydn, Beethoven (deuxième intégrale d'Abbado avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin), Schubert, Mendelssohn, Brahms et Bruckner. On y retrouve cet art particulier de Claudio Abbado fait de probité, de naturel, sans effets de manche, avec un grand sens du "tempo giusto", baigné d'un lyrisme lumineux. Le Maestro italien dirige les phalanges les plus prestigieuses, Berlin, Vienne, le Mahler Chamber Orchestra, le Chamber Orchestra of Europe, l'Orchestre du Festival de Lucerne et L'Orchestre Mozart, une création dont il est, à juste titre, si fier. C'est à la riche histoire de la Symphonie (ignorant toutefois superbement la France et la Finlande de Sibelius) que nous sommes conviés dans la perspective d'un seul chef dont le souci constant est de servir la musique avec éloquence et modestie. FH
CD55,99 €

Classique - Paru le 2 août 2013 | Warner Classics

Le genre

Classique dans le magazine
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...
  • Ainsi parlait Richard Strauss
    Ainsi parlait Richard Strauss Après Igor Stravinsky, Riccardo Chailly a choisi Richard Strauss pour l'Orchestre du Festival de Lucerne. Les œuvres du maître ès orchestration sont à cet ensemble éphémère, connu pour son art cons...
  • Imogen Cooper à l'heure espagnole
    Imogen Cooper à l'heure espagnole La pianiste britannique Imogen Cooper fêtait ce mercredi 28 août ses 70 printemps. Son nouvel album, radieux, s'aventure dans un répertoire qu'on ne lui connaissait pas.
  • Horowitz, un loup des steppes à New York
    Horowitz, un loup des steppes à New York Il fut comparé à Liszt, à Paganini. Pour Clara Haskil il est même le diable en musique. Un coffret en forme d'hommage rassemble des enregistrements inédits, richement agrémentés et illustrés de con...
  • Ivo ou le retour du pianiste prodigue
    Ivo ou le retour du pianiste prodigue Hormis quelques concerts, le pianiste Ivo Pogorelich se faisait rare ces vingt dernières années. Pour son retour au disque, il a choisi deux géants du répertoire : Beethoven et Rachmaninoff. Si son...
  • Aux grands motets, les grands remèdes (de Lully)
    Aux grands motets, les grands remèdes (de Lully) Jean-Baptiste Lully eut une influence décisive sur la musique française, en particulier sur l’opéra et le développement du grand motet, un genre emblématique du Grand Siècle. Enregistré à la Chapel...
  • Jake Runestad, l'as du chœur
    Jake Runestad, l'as du chœur Les partitions chorales ont ce pouvoir d'ouvrir l'espace sonore et de suspendre le temps. L'homogénéité des timbres de l'ensemble Conspirare, particulièrement fondus dans cet enregistrement, est mi...
  • Quand Mozart « enchante » le cinéma
    Quand Mozart « enchante » le cinéma Le cinéma s'est penché sur le cas Mozart. Côté biographie, on pense bien sûr au film Amadeus de Milos Forman. Mais d'autres réalisateurs ont préféré le terrain de ses opéras : Joseph Losey, Ingmar ...
  • Clara Schumann : Wonderwoman et la composition
    Clara Schumann : Wonderwoman et la composition La pianiste Clara Wieck, mieux connue sous son nom d'épouse Clara Schumann, fut aussi une compositrice majeure. Contrairement à Fanny Mendelssohn ou Alma Mahler, elle n'a pas été obligée de mettre ...
  • Daniel Müller-Schott, un été Strauss
    Daniel Müller-Schott, un été Strauss Le violoncelliste allemand enregistre, avec le Melbourne Symphony Orchestra dirigé par Sir Andrew Davis, le grand poème symphonique "Don Quixote", composé en 1897...