Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | ATMA Classique

Hi-Res Livret
Conçu comme une anthologie personnelle de musique française du XXe siècle, "Les sons et les parfums" est le nouvel enregistrement de la pianiste Janina Fialkowska. Cet affectueux parcours dans sa mémoire musicale évoque un portrait vibrant de Paris pendant la jeunesse de Mme Fialkowska, alors que « Poulenc et Tailleferre étaient encore très vivants et que les âmes de Ravel, Debussy et Fauré étaient toujours omniprésentes ». © Atma Classique
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 6 septembre 2019 | Sheva Contemporary

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 juin 2019 | Claves Records

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD12,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Paladino Music

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 février 2018 | Sony Classical

Hi-Res
Cette réédition confronte deux œuvres commandées par les Koussevitzky à Boston : le Gloria de Poulenc, ici enregistré à New York en 1976 et la Symphonie de psaumes de Stravinski enregistrée à Londres en 1972. Les deux compositeurs se sont bien connus dans le Paris des années 1920 et Poulenc a toujours avoué son admiration et sa dette vis-à-vis de son aîné russe. La direction inspirée et robuste de Bernstein ne créée aucune hiérarchie entre eux, les deux œuvres étant portées par une réelle ferveur. Commandé par la Fondation Koussevitzky, le Gloria de Poulenc, créé par Charles Munch à Boston en 1961, est vite devenu très populaire des deux côtés de l’Atlantique. Inspiré par Stravinski autant que par le plain-chant, ce Gloria est cependant du pur Poulenc et porte la marque d’une foi authentique et joyeuse. La Symphonie de psaumes est largement antérieure. Créée par Ernest Ansermet à Bruxelles le 13 décembre 1930, une semaine avant la création à Boston, elle prend sa source dans la religion orthodoxe que Stravinski pratiquait dans sa jeunesse. « Il ne s'agit pas d'une symphonie dans laquelle j'ai introduit des versets de psaumes chantés. Bien au contraire : j'ai symphonisé le chant des psaumes », écrit le compositeur dans son autobiographie. © François Hudry/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 décembre 2017 | OMF

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 mai 2017 | SOMM Recordings

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2016 | Paladino Music

Hi-Res Livret
HI-RES19,99 €
CD17,49 €

Mélodies - Paru le 29 avril 2016 | Sony Classical

Hi-Res
Jennie Tourel et Leonard Bernstein à Carnegie Hall en 1969, certes, mais il convient de préciser que Bernstein est ici non pas à la baguette mais au piano – car on oublie parfois qu’il fut aussi un pianiste de très grand talent, en particulier en tant qu’accompagnateur. Il offre ici un tapis de première classe à la mezzo-soprano Jennie Tourel (1900-1973), une des plus fameuses cantatrices de la sphère nord-américaine – dont on oublie sans doute qu’elle est née en Russie, et qu’une bonne partie de sa carrière se déroula en France. Disciple de Reynaldo Hahn, elle fit ses grands débuts… à l’Opéra Comique, en tant que Carmen, Charlotte, Mignon et bien d’autres rôles similaires. L’année 1940 la vit précipitamment quitter Paris pour les États-Unis – car Jennie Tourel était née Davidovitch… – où, très rapidement, elle trouva le chemin du Metropolitan et l’estime de Bernstein qui lui offrit mille occasions de se produire, en particulier avec orchestre. On retrouve le duo dans un choix de Schumann, beaucoup de mélodie française de Satie à Poulenc, en passant par Debussy et Offenbach – n’oublions pas que Tourel a vécu vingt ans en France –, Tchaïkovski et Rachmaninov, ainsi que les bis. L’osmose entre les deux artistes est parfaite. Enregistrement réalisé en concert le dimanche 2 mars 1969. © Qobuz
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 1 avril 2016 | Sony Classical

Hi-Res
Né en 1934, le pianiste Philippe Entremont – un disciple de Marguerite Long ! – fut lauréat du concours Long-Thibaud au début des années 1950, puis déroula son époustouflante carrière de concertiste en bonne partie aux États-Unis ; par ailleurs, il se lança rapidement dans l’enregistrement, entre autres sous la direction de Stravinski, Milhaud, Bernstein, Ozawa, Ormandy, Monteux, Stokowski et des dizaines d’autres de la même trempe. Chef d’orchestre aussi, il partage dorénavant ses activités entre le clavier et la baguette. Ce petit florilège d’œuvres françaises, enregistré en 1973, nous promène de Fauré à Poulenc, à travers un paysage tantôt rêveur – les Gymnopédies de Satie –, tantôt virtuose – Alborada del grazioso de Ravel –, tour à tour plaisant ou sérieux, toujours tiré à quatre épingles. Une excellente manière de montrer toute la palette des talents de ce musicien épatant mais, hélas, assez peu présent en France. © SM/Qobuz
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 1 avril 2016 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 1 janvier 2016 | Timpani

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
« Le Poulenc le plus sérieux, et à bien des égards le plus intense, se livre dans cette mise en musique de trente-quatre poèmes d'Eluard. [...] Ce sont tous les visages d'Eluard qui sont saisis par Poulenc, qui semble avoir trouvé la clé d'un ton, d'une voix, à travers la variété des facettes. Pierre-Yves Pruvost fait mieux que rendre justice à ces pages : il impose une vraie personnalité de conteur donnant leur identité propre à toutes les mélodies. [...] Tout cela est fait avec une franchise de ton à laquelle s'accorde pleinement le piano de Charles Bouisset. [...] Hautement recommandable.» (Classica, décembre 2015 / Sylvain Fort)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 octobre 2015 | Klarthe

Hi-Res Livret
Il en faut, des inspirations, pour jouer des instruments à vent ! C’est précisément le cas du hautboïste Frédéric Tardy et du bassoniste Julien Hardy, qui ont joint leurs souffles pour fonder l’ensemble Inspirations, auquel se joignent ici les doigts du pianiste Simon Zaoui et le souffle du clarinettiste Nicolas Baldeyrou pour égrener quelques-uns des chefs-d’œuvre du répertoire de la première moitié du XXe siècle français. Poulenc et Françaix, naturellement, qui ont tous deux consacré des ouvrages à la formation hautbois-basson-piano, mais aussi le Duo pour hautbois et basson (sans piano donc) de Jolivet, un bien bel ouvrage, plus léger que ce que l’on attend généralement de ce compositeur ; sans oublier le quatuor pour hautbois, clarinette, basson et piano de Florent Schmitt, un délicieux moment d’esprit et d’invention que l’on aimerait entendre plus souvent sur scène. Les compères terminent leur enregistrement avec un Trio de Robert Planel (1908 – 1994), bien oublié de nos jours malgré son glorieux Prix de Rome cuvée 1933. Sic transit gloria mundi… © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 septembre 2015 | Paladino Music

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2015 | PASCHENrecords

Hi-Res Livret
HI-RES27,49 €
CD23,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2014 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
" Emmanuel Pahud, Paul Meyer, François Leleux, Gilbert Audin, Radovan Vlatkovi, rejoints par Eric Le Sage, ont le vent en poupe pour une anthologie unique. [...] D'un titre à l'autre se retrouvent la précision, la parfaite justesse, l'excellence des timbres, la clarté du discours et l'osmose entre les interprètes... " (Classica, mars 2015 / Pascal Gresset
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 3 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Diapason découverte - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Voilà un premier album sympathique et qui ne se prend pas la tête. Et qui plus est, enregistrer des pièces de genre d'un autre âge est une idée tout à fait malicieuse, car cela permet à Edgar Moreau de montrer son savoir-faire avec ces échantillons de lyrisme ou de virtuosité. Le jeune violoncelliste est volubile à souhait et sait exactement trouver le style de chaque miniature, ne dédaignant pas la sentimentalité quand cela est nécessaire. Au piano, Pierre-Yves Hodique lui donne un soutien aussi discret qu'efficace. Un disque ludique que l'on écoute avec un sourire aux lèvres tout à fait bienfaisant. FH
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 20 mai 2011 | Signum Records

Hi-Res Livret

Le genre

Classique dans le magazine
  • Lucas Debargue | One Cover One Word
    Lucas Debargue | One Cover One Word Rencontre avec le jeune pianiste français pour la sortie de son album consacré aux sonates de Scarlatti. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Les Hanson sur la tombe d'Haydn
    Les Hanson sur la tombe d'Haydn Qobuzissime pour le splendide premier album du jeune Quatuor Hanson consacré à Joseph Haydn...
  • Il était une fois Jessye Norman...
    Il était une fois Jessye Norman... Aussi renversante dans la mélodie française que le lied allemand, les opéras de Wagner ou Strauss, la grande soprano américaine s'est éteinte à l'âge de 74 ans...
  • Focus Nouvelles Musiques 2019
    Focus Nouvelles Musiques 2019 Du 30 septembre au 4 octobre 2019, l’Institut français, le Bureau Export, la FEVIS, Futurs Composés, l’ONDA et la SACEM organisent un Focus consacré aux musiques de création. Ce parcours de repérag...
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...
  • Ainsi parlait Richard Strauss
    Ainsi parlait Richard Strauss Après Igor Stravinsky, Riccardo Chailly a choisi Richard Strauss pour l'Orchestre du Festival de Lucerne. Les œuvres du maître ès orchestration sont à cet ensemble éphémère, connu pour son art cons...
  • Imogen Cooper à l'heure espagnole
    Imogen Cooper à l'heure espagnole La pianiste britannique Imogen Cooper fêtait ce mercredi 28 août ses 70 printemps. Son nouvel album, radieux, s'aventure dans un répertoire qu'on ne lui connaissait pas.
  • Horowitz, un loup des steppes à New York
    Horowitz, un loup des steppes à New York Il fut comparé à Liszt, à Paganini. Pour Clara Haskil il est même le diable en musique. Un coffret en forme d'hommage rassemble des enregistrements inédits, richement agrémentés et illustrés de con...
  • Ivo ou le retour du pianiste prodigue
    Ivo ou le retour du pianiste prodigue Hormis quelques concerts, le pianiste Ivo Pogorelich se faisait rare ces vingt dernières années. Pour son retour au disque, il a choisi deux géants du répertoire : Beethoven et Rachmaninoff. Si son...