Catégories :

Les albums

CD6,99 €

Classique - Paru le 29 août 2014 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Les Indispensables de Diapason N° 62Par ici la bonne soupe ! La soupe à la poire, concoctée avec autant d’humour que de rigueur par Erik Satie avec ses Trois morceaux en forme de poire. On ne s’étonnera pas que les trois morceaux annoncés soient en fait sept, et que de poire point n’y a – un lien assez ténu donc avec le monde gastronomique ! Cet album rassemble quelques-uns des plus beaux enregistrements réalisés par de très grands nomes : ce ne sont rien moins que Poulenc en personne et Jacques Février qui nous jouent ces morceaux piriformes, qui dit mieux… Rien que pour cette œuvre, le CD mérite amplement la Grand-Croix de la Discothèque idéale, décernée par Monsieur Qobuz en personne. Le reste du CD, s’il présente quelques moments un peu hétéroclites – seulement le dernier mouvement de Socrate, mais quand même par Suzanne Danco et Darius Milhaud à la baguette ; ou encore Je te veux, au piano solo par Jean Wiener –, est un indispensable témoignage de quelques monstres sacrés qui se sont penchés sur Satie qui, d’une manière ou d’une autre, fut leur maître à tous. Et pourquoi, demanderez-vous peut-être, ce titre persifleur ? il semblerait que l’on ait rétorqué à Satie (comme à Debussy, d’ailleurs) qu’il devrait « soigner la forme » de ses œuvres, sous-entendu une forme vaguement classique ou traditionnelle. Satie a donc fourni cet ouvrage, très rigoureusement architecturé en « miroir », tout en n’hésitant pas à se moquer de lui-même et de ses détracteurs avec une référence botanique. On attend qu’un célèbre pépiniériste facétieux nous crée une poire en forme de sonate. © SM/Qobuz
CD5,99 €

Opéra - Paru le 1 août 2010 | Naxos Classical Archives

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Francis Poulenc était très fier de sa désopilante opérette écrite d'après Guillaume Apollinaire. Tout y est bouffon, loufoque et divertissant. Rarement un compositeur aura réussi une telle adéquation avec son modèle littéraire. Si l'enregistrement d'André Cluytens porte les traces de sa date d'enregistrement (1954), le style du chant et l'humour qui se dégagent de cette version restent tout à fait intacts. Denise Duval restera pour toujours l'incarnation parfaite de cet esprit français grivois et léger. Un enregistrement qui est un bonheur absolu et qui nous fait sans cesse osciller de la mélodie à l'opérette. FH
CD14,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2009 | Warner Classics

Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Poulenc par ceux qui l'ont connu, quand ce n'est pas par le compositeur lui-même (Concerto pour 2 pianos avec Jacques Février), voilà une des clés de voûte de toute discothèque digne de ce nom. "Mon Prêtre ultra-adoré" disait Francis Poulenc à propos du jeune (à l'époque) chef qui enregistrait ses œuvres et les propageait au concert. Étonnant Poulenc qui n'a pas connu le purgatoire et qui est au contraire de plus en plus joué. Bien d'autres artistes ont depuis enregistré, et excellemment, sa musique, mais cet album gardera toujours le parfum d'une authenticité garantie. FH

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Téléchargement indisponible
Enregistrés en 1966, ces Mariés de la Tour Eiffel sont précieux à plus d'un titre. Tour d'abord grâce à la présence de deux des protagonistes, et non des moindres, de la création de 1921 ; le compositeur Darius Milhaud, ici à la tête de l'Orchestre National et le comédien Pierre Bertin qui joue le rôle du Phono 1. Ensuite parce que tout cela est d'une cocasserie aussi décalée qu'absurde et touchante. C'est la trace d'un temps où l'on aimait rire de peu de chose avec une certaine naïveté. Mais derrière le texte de Cocteau on peut aussi percevoir une critique de la guerre et, justement, de son absurdité. "Vous ne vous êtes jamais rendu, même à l'évidence" entend-t-on dans l'éloge funèbre du Général. Tout cela est gai, bon enfant et habilement complété par un choix de mélodies sur tes textes de Jean Cocteau. La frivolité érigée en Grand Art. FH
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD9,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 23 février 2014 | Arion

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - Discothèque Idéale Qobuz
Le baryton néerlandais Bernard Kruysen était un des meilleurs connaisseurs et interprètes de la mélodie française. Ses enregistrements sont malheureusement réédités au compte-gouttes, c'est donc une aubaine que de l'écouter ici dans cet album consacré à Francis Poulenc. On y retrouve la beauté et l'ampleur d'une vraie voix d'opéra (ainsi que le voulait Poulenc) et une diction qui rend toute lecture du texte superfétatoire dans un style excluant le maniérisme qui entache trop souvent ce répertoire. Au piano, Noël Lee est un partenaire de rêve, écoutant et épousant les moindres intentions du chanteur et du texte musical. FH
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 août 2002 | Globe

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD5,99 €

Classique - Paru le 26 août 2000 | Naxos

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Banalités - Montparnasse - Rosemonde - Bleuet - Quatre poemes de Guillaume Apollinaire - Tel jour telle nuit... / Michel Piquemal, baryton - Christine Lajarrige, piano
CD14,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Faut-il encore présenter ce disque mythique ? On a tout dit du timbre et de la diction de Crespin et de la direction sobre et claire d'Ernest Ansermet. On pourrait ajouter que c'est la cantatrice qui a suggéré Les Nuits d'été au chef octogénaire qui ne les connaissait pas. Il y avait encore beaucoup à faire pour Berlioz en 1963 et ce merveilleux disque a compté pour des générations de mélomanes et de cantatrices. Quant au cycle de Shéhérazade, c'est une véritable invitation au voyage et aux sortilèges de l'Orient. FH
CD5,99 €

Classique - Paru le 23 novembre 1994 | Naxos

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Stabat Mater - Gloria - Litanies à la Vierge noire / Danielle Borst, Eric Lebrun - Choeur Régional Vittoria d'Ile de France, dir. Michel Piquemal

Le genre

Classique dans le magazine
  • Cosma fait des Caprices !
    Cosma fait des Caprices ! Le mandoliniste Vincent Beer-Demander publie les "24 Caprices pour mandoline solo" du grand Vladimir Cosma...
  • Lucas Debargue | One Cover One Word
    Lucas Debargue | One Cover One Word Rencontre avec le jeune pianiste français pour la sortie de son album consacré aux sonates de Scarlatti. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Les Hanson sur la tombe d'Haydn
    Les Hanson sur la tombe d'Haydn Qobuzissime pour le splendide premier album du jeune Quatuor Hanson consacré à Joseph Haydn...
  • Il était une fois Jessye Norman...
    Il était une fois Jessye Norman... Aussi renversante dans la mélodie française que le lied allemand, les opéras de Wagner ou Strauss, la grande soprano américaine s'est éteinte à l'âge de 74 ans...
  • Focus Nouvelles Musiques 2019
    Focus Nouvelles Musiques 2019 Du 30 septembre au 4 octobre 2019, l’Institut français, le Bureau Export, la FEVIS, Futurs Composés, l’ONDA et la SACEM organisent un Focus consacré aux musiques de création. Ce parcours de repérag...
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...
  • Ainsi parlait Richard Strauss
    Ainsi parlait Richard Strauss Après Igor Stravinsky, Riccardo Chailly a choisi Richard Strauss pour l'Orchestre du Festival de Lucerne. Les œuvres du maître ès orchestration sont à cet ensemble éphémère, connu pour son art cons...
  • Imogen Cooper à l'heure espagnole
    Imogen Cooper à l'heure espagnole La pianiste britannique Imogen Cooper fêtait ce mercredi 28 août ses 70 printemps. Son nouvel album, radieux, s'aventure dans un répertoire qu'on ne lui connaissait pas.
  • Horowitz, un loup des steppes à New York
    Horowitz, un loup des steppes à New York Il fut comparé à Liszt, à Paganini. Pour Clara Haskil il est même le diable en musique. Un coffret en forme d'hommage rassemble des enregistrements inédits, richement agrémentés et illustrés de con...