Les albums

5176 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique et Franz Liszt
9,99 €

Classique - À paraître le 2 août 2019 | Pro Organo

Livret
9,99 €

Classique - À paraître le 2 août 2019 | Intense Media GmbH

9,99 €

Classique - À paraître le 19 juillet 2019 | Pro Organo

Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - À paraître le 19 juillet 2019 | Divine Art

Hi-Res Livret
19,98 €

Classique - Paru le 18 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

14,99 €

Classique - Paru le 18 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

19,98 €

Classique - Paru le 18 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

11,49 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Eugene Choi

6,49 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Mirare

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Pro Organo

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Pro Organo

Livret
19,98 €

Classique - Paru le 11 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

14,99 €

Classique - Paru le 11 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

14,99 €

Classique - Paru le 11 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

14,99 €

Classique - Paru le 11 juillet 2019 | Ameritz Music Ltd

19,99 €

Piano solo - Paru le 5 juillet 2019 | APR

Livret
Son nom n’est plus guère connu que par quelques connaisseurs de l’histoire du piano et des pianistes. Il fut pourtant une des grandes figures du piano français du XXe siècle et connu dans toute l’Europe. Né de parents inconnus en 1907, Jean Doyen est entouré de légendes erronées qui ont fleuri sur toutes les notices le concernant. Orphelin, il reçoit son patronyme officiel par un décret de 1949 alors qu’il est célèbre et qu’il a déjà enregistré toutes les œuvres figurant sur le présent album. Jouant essentiellement en France et en Allemagne, il a associé son nom aux compositeurs de ces deux pays à quelques exceptions près. À Paris, il impose le 2e Concerto de Brahms à une époque où on méprise avec hauteur le compositeur allemand. Il se fait aussi le champion de la musique de Saint-Saëns, Fauré, Debussy et Ravel dont il grave le tout premier enregistrement de Gaspard de la nuit, en 1937, quelques mois avant la mort du compositeur. Cette première est certes un document, mais c’est avant tout son intérêt musical qu’on pourra savourer ici grâce au jeu virtuose et imaginatif de Jean Doyen, avec un son très bien restitué. Jean Doyen s’est beaucoup intéressé à la musique française de son temps en jouant des œuvres de Vincent d’Indy, Gabriel Grovlez, Pierre Vellones ou encore d’Odette Fayaud. Sa curiosité ne l’a toutefois pas amené à fréquenter la musique iconoclaste de Satie et du jeune Groupe des Six. Compositeur et, surtout, pédagogue, Jean Doyen a formé de très nombreux élèves ; son mandat de professeur reste un des plus longs de l’histoire du Conservatoire de Paris. Ce volume consacré à des enregistrements réalisés entre 1930 et 1942 propose de la musique française, mais aussi des œuvres de Chopin et notamment ses Variations sur l’air « Là ci darem la mano », pour piano et orchestre, que Doyen fut le premier à exhumer en 1932 et qu’il enregistra quatre années plus tard avec un orchestre français non identifié. © François Hudry/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2019 | Steinway and Sons

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2019 | DiskArt

Hi-Res

Le genre

Classique dans le magazine