Les albums

17,49 €
12,49 €

Mélodies (France) - Paru le 11 janvier 2019 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Premier jalon d’une série de publications qui vont fêter les 40 ans des « Arts Flo » fondés par William Christie en 1979, ce nouvel album, enregistré à la Philharmonie de Paris en 2016, est consacré aux airs sérieux et à boire du XVIIe siècle français. Suivront la captation en son et en images du Couronnement de Poppée de Monteverdi présenté au Festival de Salzbourg 2018 ou encore l’ambitieuse intégrale des Madrigaux de Carlo Gesualdo dirigés par Paul Agnew qui reprend peu à peu la direction de l’ensemble, nouvelles parutions qui souligneront aussi le retour vers Harmonia Mundi, l’éditeur « historique » des Arts Florissants et de son fondateur. Le présent enregistrement symbolise parfaitement la carte du Tendre de ce XVIIe siècle énamouré, peuplé de bergers amoureux, de jolies bergères pas toujours chastes, et de gentils oiseaux. À peine dégagés des chansons polyphoniques de la Renaissance, les compositeurs français, très influencés par leurs collègues italiens, produisent des “airs de cour” qui seront parmi les éléments constitutifs de l’opéra français. Les compositeurs les plus représentatifs de ce courant musical sont réunis dans cet album présentant Marc-Antoine Charpentier, mais aussi Michel Lambert, auteur d’airs sérieux, ou encore Sébastien Le Camus, qui deviendra vite un des musiciens favoris des salons parisiens. Ce sont eux qui dominent les productions qui circulaient sous forme imprimée ou manuscrite, ou encore dans des périodiques comme Le Mercure galant. Heureux temps que cette France-là, quand c’est l’Amour, le sincère Amour, qui l’emporte toujours sur l’adversité et les jalousies. © François Hudry/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 28 septembre 2018 | HORTUS

Hi-Res Livret Distinctions 5 étoiles de Classica
« [...] Pour ce premier disque monographique, le jeune compositeur a choisi de mettre en avant son affinité élective avec les poètes, à travers un ensemble de mélodies pour voix de femme et formation de chambre. [...] Sans renier les apports du second XXe siècle (jeu de la flûte, quarts de ton), la musique de Fabien Touchard, claire et subtile, s’inscrit dans la droite ligne de l’école moderne française : se perçoivent ainsi d’indéniables accents ravéliens ou des échos des modes de Messiaen. À découvrir ! » (Classica, décembre 2018 / Sarah Léon)
14,49 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 5 mai 2017 | Signum Records

Hi-Res Distinctions Gramophone Editor's Choice
14,99 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 24 février 2017 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Le tournant du XXe siècle fut une grande époque de mélodie – mais de mélodies accompagnées au piano. Presque rien avec orchestre, un genre qu’accapara un Mahler dans la sphère germanophone. C’est oublier, radicalement, que Saint-Saëns orchestra une vingtaine de ses propres mélodies ; dix-neuf d’entre elles sont ici données en première discographique ! Oui ! Du Saint-Saëns ! Et du meilleur, qui plus est. Le compositeur se dévoile comme un très, très fin orchestrateur, l’égal, sans aucun souci, de Debussy dans la recherche des couleurs et des raretés sonores – et le rédacteur de ces lignes pèse ses mots… Écoutez seulement Angélus – un sommet d’invention orchestrale – ou Les Fées, Désir d’amour, La Feuille de peuplier et son hommage (volontaire ?) à Schubert, et bien sûr la délicieuse Danse macabre dont voici la version avec partie chantée. Yann Beuron et Tassis Christoyannis prêtent leurs voix impeccables à ces petites perles – ces grandes perles, en vérité – que l’on aimerait entendre plus souvent en concert.« C'est entendu, le jeu senza vibrato de l’Orchestre de la Suisse italienne, qui ne fait qu’accuser des problèmes d’intonation, comme les flottements de la mise en place, prêtent souvent d’étranges contours aux harmonies de Saint-Saëns. Certes, on a connu le baryton Tassis Christoyannis, présent sur la moitié de l’album, plus investi et mieux préparé lui aussi. Heureusement, l’autre moitié échoit au ténor viril et souple de Yann Beuron, trop rare au disque, qui calibre chaque mot et chaque note, ne perd aucune nuance, aucune intention, et nous enchante à chacune de ses apparitions. Dieu merci, car ces dix-neuf mélodies avec orchestre de Saint-Saëns sont autant de merveilles, et d’exemples d’un genre négligé au disque. [...] (Diapason, mars 2017 / François Laurent)
14,99 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 7 octobre 2016 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
« La poésie de Verlaine aura fécondé l'imagination des compositeurs de la fin du XIXe siècle. [...] On trouvera dans ce passionnant récital des mélodies fort connues, des cycles complets comme les Ariettes oubliées et la première série de Fêtes galantes de Debussy ou La Bonne chanson de Fauré mais aussi des pages beaucoup plus rares de grands compositeurs comme Saint-Saëns, Ravel ou Chausson et l'on découvrira quelques pépites comme les mélodies de Poldowski, alias Régine Wieniawski (1879-1932), la fille du célèbre violoniste, ou ce Clair de lune de Joseph Szulc (1875-1956) surtout connu pour ses opérettes mais qui signe là un petit bijou, et encore Charles Bordes [...] Carolyn Sampson possède une voix assez ample de soprano lyrique avec de belles assises graves. Avec un timbre charnu et agréable et une diction très correcte, elle donne de ces mélodies une interprétation prenante, bien suivie par le piano très présent et nuancé de Joseph Middleton.» (Classica, mai 2017 / Jacques Bonnaure)
14,49 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 17 juin 2016 | Signum Records

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles du Monde de la Musique
Après son intégrale des mélodies de Poulenc, unanimement saluée par la presse et le public, le pianiste écossais Malcolm Martineau se lance dans la grande intégrale mélodique française par excellence, celle de Fauré. Avec à ses côtés la fine fleur des gosiers de la sphère anglo-saxonne – où la mélodie française est une véritable passion ! – il nous offre ici le premier volume : on y retrouvera la mezzo-soprano Ann Murray, John Chest et Nigel Cliffe, les sopranos Joan Rodgers, Janis Kelly et Lorna Anderson, le ténor Ben Johnson ; mais aussi, plus singulier, le contreténor Iestyn Davies. Un contreténor dans Fauré, il fallait oser. A l’auditeur de se faire sa propre opinion sur ce choix, sachant que Martineau, l’un des meilleurs pianistes-accompagnateurs de notre temps, ne se hasarderait pas dans ce genre d’entreprise sans bonnes raisons et après avoir dûment pesé le pour et le contre. © SM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 1 janvier 2016 | Timpani

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
« Le Poulenc le plus sérieux, et à bien des égards le plus intense, se livre dans cette mise en musique de trente-quatre poèmes d'Eluard. [...] Ce sont tous les visages d'Eluard qui sont saisis par Poulenc, qui semble avoir trouvé la clé d'un ton, d'une voix, à travers la variété des facettes. Pierre-Yves Pruvost fait mieux que rendre justice à ces pages : il impose une vraie personnalité de conteur donnant leur identité propre à toutes les mélodies. [...] Tout cela est fait avec une franchise de ton à laquelle s'accorde pleinement le piano de Charles Bouisset. [...] Hautement recommandable.» (Classica, décembre 2015 / Sylvain Fort)
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 1 mars 2015 | Solstice

Livrets Distinctions Orphée d'Or de l'Académie du Disque Lyrique
Œuvres de Adam, Beydts, Canal, Desbordes, Duchambge, Field, Franck, Hahn, Jadin, Mées, Rossini, Saint-Saëns, Tanguy, Woollett / Françoise Masset, soprano - Nicolas Stavy, piano
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 22 juin 2011 | Solstice

Livret
Paul Derenne, ténor - Henri Sauget, piano - Pierick Houdy & Harry Cox, pianos
5,99 €

Mélodies (France) - Paru le 15 février 2015 | Solstice

Livret
Michel Carey, baryton - Geneviève Curé, piano (Sortie le 21/06/1980)
14,99 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 22 avril 2014 | Groupe Analekta, Inc

Hi-Res Livrets Distinctions 5 de Diapason
Oubliées de l’histoire de la musique, ces quelques dames compositrices retrouvent la lumière grâce à la soprano québécoise Hélène Guilmette qui en fait revivre ici quelques pages exquises. C’est en fouillant dans une librairie de la rue de Rome à Paris que la chanteuse a commencé par découvrir des mélodies de Mel Bonis qui l’ont tellement enchantée qu’elle a continué à fouiller dans l’espoir de compléter sa première fructueuse moisson. Et le résultat, de Pauline Viardot à Nadia et Lili Boulanger, a largement dépassé ses espérances. « Devant l'immensité du répertoire, mais surtout l'accès difficile de certaines partitions, chaque mélodie retrouvée devient alors un véritable trésor ! » déclare Hélène Guilmette qui, de son timbre lumineux et de sa diction parfaite, défend avec ferveur et musicalité cette « Heure rose » qu’il ne reste plus qu’à déguster. (GG)
14,99 €
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 25 mars 2014 | Arte Verum

Hi-Res Livret
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 19 novembre 2013 | Timpani

Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 29 octobre 2013 | Timpani

Livret
Ce deuxième volume du corpus complet des mélodies de Charles Bordes confirme l'excellente impression ressentie à l’écoute de l'album précédent. Voilà un compositeur sorti du néant sous l'impulsion de l'infatigable Michel Daudin, fondateur des Journées Charles Bordes qui se déroulent chaque année à Tours, dans le pays natal du compositeur. Sa musique sort du salon bourgeois pour s'imprégner de parfums musicaux venus d'ailleurs, du folklore de France certes, mais aussi de cette Allemagne romantique qui le fascinait. On lui doit aussi le grand renouveau qui souffla sur la musique sacrée de cette époque et qui allait culminer avec la création de la Schola Cantorum à Paris. Le sens mélodique inné de Bordes et son choix délicat des poètes qu'il met en musique en font un jalon très important de l'histoire de la mélodie française. Soutenus par le piano sensible de François-René Duchable, les quatre chanteurs, Sophie Marin-Degor, Géraldine Chauvet, Eric Huchet et Nicolas Cavallier sont les excellents ambassadeurs de cette redécouverte, grâce au style et à l’excellente diction qu'ils insufflent à ces pages subtiles. FH
9,99 €

Mélodies (France) - Paru le 1 janvier 2008 | Timpani

Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
Spleens et détresses - Quatre poèmes grecs - Cinq poèmes de Baudelaire (premiers enregistrements mondiaux) / Mireille Delunsch, sop. - Christine Icart, harpe - François Kerdoncuff, piano

Le genre

Classique dans le magazine