Les albums

9,99 €

Classique - À paraître le 2 août 2019 | BIS

Livret
9,99 €

Classique - À paraître le 2 août 2019 | Intense Media GmbH

9,99 €

Classique - À paraître le 2 août 2019 | Intense Media GmbH

14,99 €
9,99 €

Classique - À paraître le 19 juillet 2019 | Regulus

Hi-Res
9,99 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Azul Music

5,99 €

Classique - Paru le 10 juillet 2019 | MUSICANOVA

7,49 €

Classique - Paru le 3 juillet 2019 | MUSICANOVA

8,99 €
5,99 €

Classique - Paru le 14 juin 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
5,94 €

Classique - Paru le 12 juin 2019 | MUSICANOVA

5,94 €

Classique - Paru le 12 juin 2019 | MUSICANOVA

14,49 €
9,99 €

Classique - Paru le 10 juin 2019 | Nota Bene Classical

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 juin 2019 | BIS

Hi-Res Livret
C’est en 1985 que le violoniste russe Vladimir Spivakov publiait son propre arrangement des Variations Goldberg pour trio à cordes, à l’occasion du tricentenaire de la naissance de Johann Sebastian Bach. Dédiée à la mémoire du pianiste canadien Glenn Gould qui venait de mourir, cette habile transcription a fait le tour du monde depuis, et de nombreux enregistrements ont fleuri. Au moment d’enregistrer à son tour les Goldberg, le Trio Zimmermann (Frank Peter Zimmermann au violon, Antoine Tamestit à l’alto et Christian Poltéra au violoncelle) a décidé de proposer sa propre version pour trio à cordes qui n’est, selon les musiciens, « ni un arrangement ni une transcription, mais essentiellement un dévoilement de la partition de Bach ». Le résultat est splendide, d’autant que les trois instruments de Stradivarius utilisés pour cet enregistrement ont été exceptionnellement bien captés par les ingénieurs de BIS. Il y a du « grain » sonore, de l’air entre les notes et une réverbération parfaitement équilibrée. Une réussite totale grâce à l’addition de la haute qualité des instruments, des instrumentistes et de la technique. © François Hudry/Qobuz
9,99 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | Metronome

Enregistrement après enregistrement, la personnalité rayonnante de l’organiste James Johnstone apporte une grande lisibilité aux vastes constructions polyphoniques de Bach qu’il augmente d’une ornementation très vivante et d’une grande finesse de style. Cet album consacré à la troisième partie de la Clavier-Übung se compose d’une des sommes les plus importantes de l’œuvre pour orgue de Bach avec une série de vingt-et-un Préludes de chorals très complexes et amplement développés, précédés du grand Prélude et Fugue en mi bémol majeur « St-Anne » BWV 552. La longue association de Johnstone avec des ensembles baroques comme le Gabrieli Consort and Players ou le Trio Sonnerie l’ont amené à choisir les meilleurs instruments historiques pour se lancer dans l’enregistrement des œuvres de Bach. Pour ce volume, l’organiste anglais a choisi d’utiliser l’orgue Wagner de 1739 de la cathédrale Nidaros de Trondheim, en Norvège, restauré par Jürgen Ahrend dans les années 1990, après qu’on eut retrouvé les deux-tiers de la tuyauterie d’origine dans les caves de la cathédrale. Bach était familier des orgues de Wagner, son dernier récital à Potsdam a d’ailleurs eu lieu sur un orgue de ce facteur. Le jeu éclatant et brillant de James Johnstone sur un instrument historique de l’époque de Bach donne à cet enregistrement une valeur particulière. La prise de son est particulièrement claire et limpide. © François Hudry/Qobuz
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 juin 2019 | DUX

Livret
8,99 €

Classique - Paru le 29 mai 2019 | Classical Piano 101

8,99 €

Classique - Paru le 29 mai 2019 | Classical Piano 101

8,99 €

Classique - Paru le 29 mai 2019 | Classical Piano 101

6,93 €

Classique - Paru le 29 mai 2019 | MUSICANOVA

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | haenssler CLASSIC

Hi-Res Livret

Le genre

Classique dans le magazine