Catégories :

Les albums

HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Classique - Paru le 20 décembre 2019 | Label G

Hi-Res Livret
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | Kairos

Hi-Res Livret
HI-RES26,99 €
CD20,24 €

Musique symphonique - Paru le 6 septembre 2019 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret
HI-RES44,95 €
CD29,95 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES31,49 €
CD20,99 €

Classique - Paru le 23 août 2019 | Bru Zane

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
Goethe et Faust ont touché l’Europe entière, la France découvrant l’ouvrage dans la traduction de Gérard de Nerval. Gounod s’attelle au travail d’adaptation musicale vers 1850. Sa partition mêle étroitement les dimensions religieuse et fantastique, offrant des ressorts dramatiques spectaculaires.Les représentations commencent au Théâtre-Lyrique en 1859 et infligent à la partition de nombreuses modifications. Ainsi va le monde du théâtre et de l’opéra en ce temps-là : l’œuvre n’est pas un monument intouchable. On réécrit, on coupe au gré de la réception de l’œuvre. En particulier, les scènes parlées sont remplacées par des récitatifs, affaiblissant la charge humoristique de ce Faust français, et on ajoute un ballet pour permettre à l’œuvre d’entrer au répertoire de l’Opéra de Paris, comme l’exigent les codes du genre sur cette scène. Dans la fosse, l’équipe des Talens Lyriques redonne vie à la première mouture de la partition, soutenue par le Centre de musique romantique française, alias Palazzetto Bru Zane. Hélas, le dernier acte, « purgé d’un bon nombre d’horreurs » comme s’en réjouit la presse à la reprise de l’œuvre en 1859, n’a pu retrouver ses contours originels, définitivement perdus. Mais on entend de nombreux numéros inédits : le trio de Siebel, Wagner et Faust (À l’étude, ô mon maître), l’air de Méphistophélès (Maître Scarabée) qui remplace le fameux Veau d’or, la romance de Siebel (Versez vos chagrins dans mon âme), le chœur des Sorcières Un, deux et trois et sept mélodrames symphoniques dont l’orchestration incomplète ou manquante a été restituée pour l’occasion.Ces passages témoignent de la variété des épisodes du long poème de Goethe, à la fois humoristique, métaphysique et mythologique. Gounod y met en avant la trame amoureuse tissée autour de la pieuse Marguerite, incarnée ici par une Véronique Gens sublime… et pas si naïve. À entendre le Faust magnifique que campe Benjamin Bernheim, on comprend pourquoi Marguerite a succombé à ses charmes. Jean-Sébastien Bou ne dépare pas dans ce paysage vocal, ni le Chœur de la Radio flamande. La diction parfaite de tous ces musiciens est à ravir.Christophe Rousset a mis l’énergie du théâtre baroque au service d’une partition qui tire tout le profit d’une approche historique. Enrichie des pages écartées par l’institution du XIXe siècle, l’œuvre, qui tient du grand opéra autant que de l’opéra-comique, retrouve son intégrité bigarrée. L’alternance des scènes parlées et chantées active ponctuellement une veine légère, voire franchement comique. Cet enregistrement dépasse donc la nécessité archéologique et nous comble sur tous les plans. © Elsa Siffert/Qobuz
HI-RES52,49 €
CD34,99 €

Musique concertante - Paru le 28 juin 2019 | Arcana

Hi-Res Livret
Girolamo Frescobaldi est une des figures les plus extraordinaires de l’histoire de la musique pour clavecin et pour orgue, et il a eu une très grande influence sur les autres compositeurs, jusqu’à Bach. Ses géniales toccatas révèlent un monde intérieur qui fascine l’auditeur d’aujourd’hui. L’inspiration de Frescobaldi naît à la cour de Ferrare et atteint sa maturité à Rome, ville où le compositeur se retrouve au milieu des plus grands artistes et crée un nouveau langage artistique. Ce coffret contient les quatre recueils de Frescobaldi qui, par leur exceptionnelle force d’innovation, ont laissé leur empreinte dans l’histoire de la musique pour clavier. Élève de Leonhardt et de Tagliavini, Francesco Cera est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands spécialistes de Frescobaldi, qu’il a contribué à défendre par des concerts et des classes de maître en Europe et aux États-Unis. Une partie des œuvres musicales a été enregistré dans l’acoustique exceptionnelle de la Sala della Vigna de la Delizia de Belriguardo, résidence d’été des ducs d’Este, fréquentée par le tout jeune Frescobaldi. Cera a choisi neuf instruments prestigieux, parmi lesquels l’orgue Guglielmi de 1615 en l’église de la Vallicella, à Rome, et un clavecin d’après Nicolò Albana, Naples, 1584. L’historien de l’art Denis Grenier se voit confier le commentaire de sept œuvres d'art qui témoignent du lien entre la musique de Frescobaldi et l’art dans la Rome de son temps. © Arcana
HI-RES26,99 €
CD20,24 €

Classique - Paru le 8 mai 2019 | Housemaster Records

Hi-Res
HI-RES44,95 €
CD29,95 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | CapriccioNR

Hi-Res
HI-RES26,99 €
CD20,24 €

Musique de chambre - Paru le 18 avril 2019 | Rattle

Hi-Res
HI-RES37,48 €
CD24,98 €

Classique - Paru le 14 avril 2019 | Grong Musikkproduksjon

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD21,49 €

Classique - Paru le 5 avril 2019 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res

Le genre

Classique dans le magazine
  • Víkingur Ólafsson | One Cover One Word
    Víkingur Ólafsson | One Cover One Word Rencontre avec le pianiste islandais qui fait converser Rameau et Debussy sur son nouvel album qui paraît chez Deutsche Grammophon. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner l'ADN musical ...
  • Leonardo García Alarcón, baguette et plume
    Leonardo García Alarcón, baguette et plume Le chef argentin dirige "El Prometeo", un opéra baroque oublié d'Antonio Draghi, et en compose l'acte III !
  • Il est grand le petit Lu !
    Il est grand le petit Lu ! Pour son 2e album consacré à Chopin, Brahms et Schumann, le jeune pianiste américain Eric Lu décroche un Qobuzissime...
  • Joyce DiDonato est Agrippina !
    Joyce DiDonato est Agrippina ! L'ardente mezzo-soprano du Kansas brille dans la célèbre héroïne de Haendel...
  • Kate Lindsey et le mythe d'Ariane
    Kate Lindsey et le mythe d'Ariane Après un premier album consacré à Weill, Zemlinsky et Korngold, la mezzo-soprano américaine explore son autre répertoire de prédilection, la musique du XVIIIe siècle...
  • Sheku Kanneh-Mason et la montagne Elgar
    Sheku Kanneh-Mason et la montagne Elgar A 20 ans seulement, le violoncelliste de Nottingham s'attaque au mythique concerto d'Edward Elgar, épaulé par Sir Simon Rattle à la tête du London Symphony Orchestra...
  • 2020, l’année des biopics musicaux !
    2020, l’année des biopics musicaux ! D’Hollywood à Paris, on annonce déjà des films consacrés à Aretha Franklin, Bob Dylan, David Bowie et même NTM !
  • La bonne année d'Andris Nelsons
    La bonne année d'Andris Nelsons Le 1er janvier, le chef letton était à la baguette du fameux Concert du Nouvel An pour une traditionnelle orgie viennoise ponctuée par quelques petites touches bien personnelles...
  • Christina Pluhar, son cher Rossi
    Christina Pluhar, son cher Rossi La fondatrice de l'Arpeggiata magnifie des pièces de son compositeur fétiche Luigi Rossi, maître de la musique vocale du XVIIe siècle italien...
  • Benjamin Bernheim, ténor en or
    Benjamin Bernheim, ténor en or Pour son brillant premier album sous pavillon jaune Deutsche Grammophon, l’un des meilleurs ténors de la nouvelle génération interprète des grands airs d’opéras de Gounod, Massenet, Donizetti, Tcha...