Catégories :

Les albums

CD55,49 €

Musique symphonique - Paru le 1 août 2003 | ARTE NOVA Classics

Œuvres pour orchestre (Intégrale) / Melanie Diener, soprano (Vier letzte Lieder) - Orchestre de la Tonhalle de Zurich - Dir. David Zinman
CD55,49 €

Musique symphonique - Paru le 16 août 2005 | Sony Classical

HI-RES80,99 €
CD53,99 €

Symphonies - Paru le 5 avril 2019 | BR-Klassik

Hi-Res Livret
CD54,99 €

Musique symphonique - Paru le 4 janvier 2011 | BR-Klassik

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - Lorin Maazel, direction
CD54,99 €

Musique symphonique - Paru le 4 octobre 2011 | West Hill Radio Archives

« 11 CD de concerts donnés à Boston en 1958/1959, enregistrés en stéréo. Tout simplement prodigieux. Le feu, la fougue, la générosité, la poésie d’un chef largement octogénaire, avec parfois des accidents qui témoignent de l’ambiance électrique qui régnait dans ces concerts. Et quels solistes ! Leon Fleisher plus génial que jamais dans le Premier concerto de Brahms, Leonid Kogan éblouissant dans le Concerto pour violon (que Monteux et lui enregistraient pour le disque – RCA – au même moment), une "Pastorale" de Beethoven orageuse à souhait. Bref, un coffret indispensable.» (Diapason / Jean-Pierre Rousseau)
CD55,99 €

Musique symphonique - Paru le 26 mai 2009 | Warner Classics International

CD59,99 €

Symphonies - Paru le 1 janvier 2009 | Decca

Symphonies n°1 à n°105, "A" & "B" / Philharmonia Hungarica - Antal Doráti, direction - Erwin Ramor, violon - Zoltan Thirring, violoncelle - Jiri Gerlich, violon - Bela Lorant, contrebasse - László Baranyai, basson - István Engl, hautbois - etc.
CD59,99 €

Symphonies - Paru le 1 janvier 1997 | L'Oiseau-Lyre

Distinctions 4 étoiles Classica
HI-RES84,49 €
CD59,99 €

Symphonies - Paru le 1 novembre 2016 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or / Arte - Choc de Classica
« La série Dvorak (les neuf symphonies, des ouvertures, des poèmes symphoniques, la Sérénade Op. 44 et le Requiem) enregistrée par István Kertész dans les années 1960 figure parmi les valeurs sûres de la discographie. La direction flamboyante du chef hongrois, son instinct infaillible, assujetti à un sens du détail et de la pulsation, se combinent idéalement à la sonorité claire de l'Orchestre symphonique de Londres. Cette nouvelle édition, particulièrement soignée (remastérisation en haute définition d'après les bandes originales), permet de capter encore davantage de lumière et d'énergie que dans la précédente parution en Collectors Edition.» (Classica, février 2017)
CD59,99 €

Symphonies - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Concertgebouw Orchestra - New York Philharmonic Orchestra - Wiener Philharmoniker - Leonard Bernstein, direction
CD59,99 €

Musique symphonique - Paru le 13 octobre 2017 | SWR Classic

Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica
« Disciple assistant de Fauré, maître de Poulenc et ami de Milhaud comme de Debussy, Charles Koechlin (1867-1950) a composé deux cent vingt-six numéros d'opus (!) longtemps boudé par le disque. En 1990, la Radio de Stuttgart et l'éditeur Hänssler se lançait dans une longue campagne d'enregistrements que résument deux coffrets complémentaires de 7 CD. [...] Heinz Holliger est le héros des œuvres pour orchestre, presque toutes accueillies par un Diapason d'or. Ni page concertante ni symphonie (pour la Seven Stars Symphony, inspirée par la machine à rêve hollywoodienne, cherchez James Judd chez Sony) mais des mélodies délétères et voluptueuses où se love le soprano de Juliane Banse, et toutes les orchestrations (Debussy, Fauré, Chabrier, Schubert). De plus en plus vastes avec le temps, ses "méditations symphoniques" fixent des horizons insolites, telles Les Heures persanes (1921) [...] ou Les Bandar-log (1940) [...]. Le Docteur Fabricius pousse en 1946 un cri de révolte véhément (chorals dissonants, polytonalité, ondes Martenot), tendu vers l'espérance et la joie.» (Diapason, janvier 2018 / François Laurent)
CD59,99 €

Musique symphonique - Paru le 25 avril 1996 | Osem

CD59,99 €

Musique symphonique - Paru le 5 juin 2012 | Profil

Livret
CD59,99 €

Musique symphonique - Paru le 15 juin 2006 | Supraphon a.s.

Symphonies n°1 à 10 / Solistes - Chœur & Orchestre Philharmonique Tchèque, dir. Vaclav Neumann
CD69,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 1994 | Universal Music Division Classics Jazz

CD69,99 €

Musique symphonique - Paru le 9 mars 2018 | SWR Classic

Livret
« [...] Hans Rosbaud (1895-1962) fut un frère d’armes d’Hermann Scherchen. Même militantisme en faveur de la musique du XXe siècle, même approche incisive, philologique avant l’heure, du répertoire classique, Haydn en tête. Une anthologie, composée d’enregistrements effectués dans le studio du Südwestfunk de Baden-Baden de 1952 à sa mort, se concentre sur ce domaine d’élection. La Symphonie n° 87 constitue l’emblème de ces lectures franches, vertes même, à l’opposé du dramatisme et du pathos de Furtwängler. [...] L’intérêt documentaire et historique de l’ensemble est indéniable, le plaisir qu’on prend à l’écouter un peu moins, d’autant que les solistes des concertos – Maurice Gendron excepté – ne sont que d’honnêtes seconds couteaux. La perle du coffret est dans ses marges : une Symphonie n° 45 « Les Adieux » de 1958, enregistrée en stéréo pour Electrola avec les Berliner Philharmoniker. Interprétation sensiblement plus fouillée, d’une charge poétique plus prononcée, qui nous rappelle que Rosbaud avait signé, en 1956 et 1957, avec les mêmes, d’électrisantes Symphonies n° 92 « Oxford » et n° 104 pour DG.» (Diapason, septembre 2018 / Hugues Mousseau) 
CD69,99 €

Musique symphonique - Paru le 12 octobre 2006 | Supraphon a.s.

N° 1 à 15 / Marina Shaguch, sop. - Peter Mikuláš & Michail Ryssov, basse - Chœur Philharmonique de Prague - Chœur mixte Kühn - Orchestre Symphonique de Prague, dir. Maxim Chostakovitch
CD79,99 €

Musique symphonique - Paru le 11 mai 2018 | SWR Classic

Livret Distinctions 5 étoiles de Classica
« Dans ce septième volume de la grande anthologie consacrée à Michael Gielen, se côtoient quelques enregistrements familiers et de nombreux inédits. Parmi ceux-ci, une belle découverte : la Symphonie « Mathis le peintre » de Paul Hindemith enregistrée en 1968. Ce qui frappe, c’est la façon dont le chef exploite la relative rudesse de l’orchestre (l’Orchestre symphonique de la Radio de Sarrebruck) à des fins expressives. [...] nous admirons sans réserve la conception limpide d’un Martyre de saint Sébastien de Debussy éblouissant. [...] Les réussites sont nombreuses : le Psaume, op. 14 de Zemlinsky au charme capiteux, Arcana de Varèse trépidant, Mort et transfiguration de Strauss dépouillée mais captivante, un « Divin Poème » de Scriabine fiévreux, des Busoni somptueux. [...] (Classica, décembre 2018 / Jérémie Cahen)
CD89,91 €

Musique symphonique - Paru le 13 janvier 2017 | SWR Classic

Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
Des années soixante jusqu’à sa retraite annoncée en octobre, Michael Gielen (*1927) aura façonné la vie musicale planétaire en générale, allemande en particulier, de son travail de fond et de détail, de son penchant pour la musique de son temps, et de son inflexible volonté de dégraisser le mammouth hyper-romantique que nourrissaient tant d’orchestres. Ce quatrième volume de ses enregistrements – dont beaucoup en première publication – le présentent à la tête de quelques grands orchestres allemands : bien sûr le SWF de Baden-Baden dont il fut longtemps le directeur musical, mais aussi le SWR de Stuttgart et l’Orchestre de la Radio de Sarrebruck. Des enregistrements réalisés en public pour la plupart, ainsi que quelques studios radiophoniques, entre 1968 et 2014. Presque un demi-siècle d’évolution – du chef Gielen, mais aussi des sonorités des orchestres, et des techniques de prise de son – dont il est fascinant de suivre le parcours, œuvre après œuvre.

Le genre

Classique dans le magazine
  • Lorenzo Gatto et Julien Libeer, leur intégrale de référence
    Lorenzo Gatto et Julien Libeer, leur intégrale de référence Le tandem belge boucle brillamment son intégrale pleine de spontanéité et de fraîcheur des sonates pour violon et piano de Beethoven publiée chez Alpha...
  • Alexandre Tharaud | One Cover One Word
    Alexandre Tharaud | One Cover One Word Rencontre avec le grand pianiste pour la sortie de "Versailles", son album consacré au répertoire français du XVIIe. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Trifonov/Rachmaninov, destination finale
    Trifonov/Rachmaninov, destination finale Avec l’Orchestre de Philadelphie dirigé par Yannick Nézet-Seguin, le virtuose russe boucle sa belle intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov...
  • Cosma fait des Caprices !
    Cosma fait des Caprices ! Le mandoliniste Vincent Beer-Demander publie les "24 Caprices pour mandoline solo" du grand Vladimir Cosma...
  • Lucas Debargue | One Cover One Word
    Lucas Debargue | One Cover One Word Rencontre avec le jeune pianiste français pour la sortie de son album consacré aux sonates de Scarlatti. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner son ADN musical.
  • Les Hanson sur la tombe d'Haydn
    Les Hanson sur la tombe d'Haydn Qobuzissime pour le splendide premier album du jeune Quatuor Hanson consacré à Joseph Haydn...
  • Il était une fois Jessye Norman...
    Il était une fois Jessye Norman... Aussi renversante dans la mélodie française que le lied allemand, les opéras de Wagner ou Strauss, la grande soprano américaine s'est éteinte à l'âge de 74 ans...
  • Focus Nouvelles Musiques 2019
    Focus Nouvelles Musiques 2019 Du 30 septembre au 4 octobre 2019, l’Institut français, le Bureau Export, la FEVIS, Futurs Composés, l’ONDA et la SACEM organisent un Focus consacré aux musiques de création. Ce parcours de repérag...
  • Florian Noack au pays de Baba Yaga
    Florian Noack au pays de Baba Yaga Tôt séduit par l'âpreté de la musique de Prokofiev, dont le piano percussif sied à l'adolescent bouillant qu'il est, le maintenant presque trentenaire Florian Noack enregistre le compositeur... mai...
  • Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité
    Patricia Kopatchinskaja, un violon pour l'éternité Patricia Kopatchinskaja fait ce qu'elle veut. Chaque album est pour elle l'occasion d'emprunter un nouveau chemin. Loin d'être frivole, sa virtuosité au contraire est arrimée à un grand courage grâ...