Catégories :

Les albums

CD5,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2006 | Syntonia

Livret Distinctions Diapason d'or
CD7,99 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 27 février 2016 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
« [...] De ce Dichterliebe, un concert de Salzbourg en 1956 offre une interprétation prodigieuse, qu'une discographie comparée avait distinguée : lieder d’un jeune poète nommé Dietrich Fischer-Dieskau, inspiré par le concert, en dialogue intime avec le piano humble et accueillant de Gerald Moore. De cette voix ce jour-là, le rayonnement d’alcyon ne fait pas regretter le ténor prévu par le compositeur, mais se change aussi en âcreté, en violence rentrée. L’art du chant (ligne de rêve, coloris à l’infini, dynamique phénoménale) est à la fois un et mobile, comme ce verbe si net et pourtant suggestif, capable du quasi-récitatif qu’appelle Schumann. [...] Démiurgie sans parade : écoutez seulement comment les deux partenaires conduisent l’évolution interne aux deux derniers lieder du cycle. [...] De Grümmer à Schäfer : Irmgard Seefried demeure indispensable, par son immédiateté douloureuse (Dein Angesicht) et surtout par sa façon d'assumer à la fois le ton populaire et la stupeur funèbre (Der arme Peter). L'absence en CD des albums enregistrés par Ernst Haefliger pour Deutsche Grammophon est une grande injustice, qui attend réparation. Pour preuve la poésie exceptionnelle de six Schumann avec Jacqueline Bonneau. [...] Avec Peter Anders et son grain si impérieux, c'est un autre pouvoir d'évocation qui donne corps aux murmures inquiétants du Rhin. [...] Elisabeth Schumann sent quelle mélancolie est enclose dans les lieder les plus délicats, le seul Alte Laute de Lotte Lehmann fait entendre une âme aux confins du silence. [...] Au lyrisme absolu d'Elisabeth Grümmer, tenue et frémissante en tout point, peut bien répondre la sensibilité souveraine de Christine Schäfer. » (Diapason, mars 2016 / Jean-Philippe Grosperrin)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 septembre 2013 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
"Le Schumann le plus ineffable" selon Rodolphe Bruneau-Boulmier qui fut un des premiers à découvrir en concert cette vision de Schumann faite de paradoxes, de brisures et d'éclats multiples, qu'approche ici le jeune pianiste. "Avec sa frêle silhouette d'elfe", ajoute RBB, "Adam Laloum donne sur scène la stature, une présence, un poids de sang et de douleur à ces œuvres." Un deuxième CD qui rejoint la beauté plastique et sonore du premier album que le pianiste consacrait à Brahms chez le même éditeur. FH
CD8,09 €

Opéra - Paru le 1 mai 2015 | Brilliant Classics

Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
La belle première discographique de Genoveva sous la direction de Kurt Masur est de retour ! « Kurt Masur, en 1976, donnait à l'unique opéra de Schumann l'harmonie profonde d'une enluminure médiévale, à juste distance du mystère et du drame, avec la complicité de trois monstres sacrés de la scène allemande (Dietrich Fischer-Dieskau, Edda Moser et Peter Schreier) [...] et un « Orchestre du Gewandhaus, délectable de timbres et de textures » (Diapason, septembre 2015 / Jean-Philippe Grosperrin)
CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 janvier 1997 | Claves Records

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or
CD11,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1982 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or
Los Angeles Philharmonic Orchestra - Carlo Maria Giulini, direction / Enregistrement réalisé en 1982
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 janvier 2015 | RCA Red Seal

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or
" Le cycle Schumann de Paavo Järvi culmine dans la Symphonie n° 4 en ré mineur.[...] Elisant la deuxième version (1851), Järvi gagne en largeur sans perdre en clarté. Surtout, sa pulsation fondamentale si sûre d'elle ne cède jamais. De ce ressac ininterrompu naît un sentiment de qui-vive tenaillé par la crainte de ce qui pourrait advenir : si folie il y a, elle réside dans cette tension obsessionnelle et canalisée. La "Romance" coule, respire, mais l'inquiétude demeure. Seul le trio du Scherzo s'ouvre à une part de rêve. Cette interprétation décidément sous total contrôle, qui concentre ses forces, avance de manière quasi somnambulique dans le "Langsam" [...] Vision tout d'une pièce en un sens, mais sans conteste passionnante. " (Diapason, janvier 2015 / Rémy Louis)
HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Trios - Paru le 17 novembre 2017 | Myrios Classics

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Singulière et pourtant très habile juxtaposition sur cet album que de mettre en miroir les Märchenerzählungen de Schumann (« Contes », implicitement « pour enfants ») de 1853 pour alto, clarinette et piano – ainsi que, toujours dans le domaine des contes, des Fantasiestücke pour clarinette et piano puis les Märchenbilder pour alto et piano – et Es war einmal... Fünf Stücke im Märchenton (« Il était une fois… Cinq pièces dans le ton des contes ») de Jörg Widmann. Car Widmann, tout contemporain voire moderniste qu’il est, s’est là largement inspiré des Märchenerzählungen de Schumann dont on entend transparaître des réminiscences, des allusions, des citations à peine voilées, superposées au langage d’aujourd’hui – de telle sorte que l’on pourrait parfois croire que deux pistes jouent en même temps, l’une de Schumann, l’autre de Widmann ! Depuis qu’existent les grands créateurs, l’art du « recyclage », de la réutilisation, de la réécriture est un des plus importants moteurs ; Widmann, en réalité, ne fait que poursuivre ce modèle éprouvé. À l’alto, Tabea Zimmermann ; au piano, Dénes Várjon ; et à la clarinette rien moins que le compositeur en personne – Widmann, s’entend, pas Schumann qui, tout le monde le sait, ne joue pas de la clarinette. © SM/Qobuz
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 avril 2006 | Brilliant Classics

Distinctions Diapason d'or
Studio Vocale Karlsruhe, dir. Werner Pfaff - Renner Ensemble, dir. Bernd Engelbrecht
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Musique symphonique - Paru le 8 avril 2015 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« N’attendons de Holliger ni les abysses de Furtwängler dans Manfred, ni la souplesse de Chailly dans Genoveva. Il nous offre, comme dans les symphonies, un Schumann tonique, au son élancé mais non sans ampleur, aux contrastes assumés. Le chef varie remarquablement le caractère de chaque Ouverture tout en préservant fermement leur forme [...] Sa fièvre inquiète écarte le confort pour fouiller le détail et les implications du texte, favoriser des accents réellement dramatiques (La Fiancée de Messine, Jules César) ou presque pimpants (la citation de La Marseillaise d’Hermann et Dorothée). Très convaincue et habitée, la Symphonie « de Zwickau » trouve ici sa référence moderne. Habile à alterner tension et détente, à varier les éclairages, Holliger crée un univers envoûtant en perpétuel mouvement et évolution. Son ardeur discursive s’estompe régulièrement au bénéfice d’une austérité noble, qui aura été un des fils conducteurs de cette intégrale.» (Diapason, juin 2016 / Rémy Louis)
HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Symphonies - Paru le 15 février 2002 | Warner Classics

Hi-Res Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Discothèque Idéale Qobuz
En 1973 est annulé l'enregistrement d'un opéra de Wagner que devait réaliser Wolfgang Sawallisch à Dresde pour Electrola/EMI. D'un commun accord, l'équipe technique et les musiciens décident tout de même d'honorer le contrat et... de graver les Symphonies de Schumann là même où vécut le compositeur durant six ans. De cette circonstance d'abord négative naîtra un enregistrement d'une beauté à couper le souffle. Intensité des phrasés, souplesse rythmique, chaleur de l'orchestre, tout est ici magistral ! (Qobuz)« Rééditée avec soin, cette intégrale domine la discographie depuis sa parution il y a plus de quarante ans. Non que plusieurs cycles la précédant n’aient pas fait date [...]. Mais Wolfgang Sawallisch et la Staatskapelle de Dresde demeurent uniques. Des prises de son époustouflantes de clarté et de profondeur, effectuées dans la somptueuse acoustique de la Lukaskirche, jouent un rôle crucial, ainsi que les phrasés élancés, la rythmique souple et nerveuse du chef, la transparence absolue du tissu orchestral, le raffinement des timbres de Dresde. Sawallisch semble sage dans ses choix de tempos, mais ce n’est qu’une apparence, car il peut devenir plus fou et virtuose que les autres dans la vivacité rythmique, l’ambitus dynamique et la perfection instrumentale (Rhénane). [...] on découvre à tout moment une sensation encore plus rare, celle d’une force latente au prodigieux souffle intérieur.» (Diapason, octobre 2015 / Patrick Szersnovicz)
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Symphonies - Paru le 5 avril 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique - 5 Sterne Fono Forum Klassik
CD19,99 €

Musique vocale profane - Paru le 7 octobre 2014 | BR-Klassik

Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Record of the Month - Le Choix de France Musique - 5 Sterne Fono Forum Klassik
CD22,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or
CD35,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Archiv Produktion

Livret Distinctions Diapason d'or

Le genre

Classique dans le magazine
  • Dunford et Rondeau sont dans un bateau
    Dunford et Rondeau sont dans un bateau Rencontre au sommet pour Jean Rondeau et Thomas Dunford, les deux jeunes maîtres du clavecin et de l'archiluth, autour d'un programme de musique française des XVIIe et XVIIIe siècles...
  • Le tour du monde de Beethoven
    Le tour du monde de Beethoven De Vienne à Philadelphie en passant par Tokyo et Paris, le Quatuor Ébène promène son intégrale des quatuors de Beethoven...
  • Seong-Jin Cho, promeneur solitaire
    Seong-Jin Cho, promeneur solitaire Le jeune pianiste coréen consacre son nouvel album qui paraît chez Deutsche Grammophon à Schubert, Liszt et Berg...
  • Koki Nakano, le geste limpide
    Koki Nakano, le geste limpide Avec "Pre-Choreographed", son premier album entièrement solo, le pianiste japonais tend de solides ponts entre danse et musique...
  • Trevor Pinnock, back to Bach
    Trevor Pinnock, back to Bach Le grand claveciniste anglais enregistre le Premier Livre du "Clavier bien tempéré" de Bach pour Deutsche Grammophon...
  • L'Achéron traverse la Manche
    L'Achéron traverse la Manche Avec "A Consort's Monument", le consort de violes de François Joubert-Caillet signe un superbe concert imaginaire de musique anglaise...
  • Les nuits de Véronique Gens
    Les nuits de Véronique Gens Un récital de mélodies sur la nuit signées notamment Fauré, Saint-Saëns, Liszt, Berlioz et Massenet pour mieux savourer l’art de diseuse incomparable de la grande soprano française...
  • Víkingur Ólafsson | One Cover One Word
    Víkingur Ólafsson | One Cover One Word Rencontre avec le pianiste islandais qui fait converser Rameau et Debussy sur son nouvel album qui paraît chez Deutsche Grammophon. Une interview One Cover One Word pour mieux cerner l'ADN musical ...
  • Leonardo García Alarcón, baguette et plume
    Leonardo García Alarcón, baguette et plume Le chef argentin dirige "El Prometeo", un opéra baroque oublié d'Antonio Draghi, et en compose l'acte III !
  • Il est grand le petit Lu !
    Il est grand le petit Lu ! Pour son 2e album consacré à Chopin, Brahms et Schumann, le jeune pianiste américain Eric Lu décroche un Qobuzissime...