Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Blues - Paru le 25 janvier 2019 | Blue Note

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Il y a d’abord ce grain de voix rauque, unique, qui scotche d’entrée. Celui d’une descendante de Nina Simone lovée dans un manteau cousu à La Nouvelle-Orléans. Comme son illustre aînée, Sarah McCoy a l’étoffe d’un phénomène de foire. Une diva soul à la crinière blonde, habitée par les fantômes les plus vénéneux du jazz, du blues, du folk et du rock’n’roll. Une forte personnalité lardée par les tourments de la vie. Comme une arrière-petite-cousine de Billie Holiday, Amy Winehouse, Tom Waits ou Janis Joplin, voire de ce bon vieux Dr. John… Après des singles et des concerts où l’intense McCoy en imposait côté rage, son album Blood Siren, produit par Chilly Gonzales et Renaud Letang, trouble par son calme. Un calme de façade évidemment. Une rage canalisée à l’extérieur mais toujours bien réelle à l’intérieur. Parfois, le jeu de l’Américaine possède la naïveté et la sincérité de pièces jouées par un piano jouet. Une façon peut-être de souligner le désespoir enfantin de ses chansons. The Death of a Blackbird, superbe instrumental témoignant de sa formation classique, a la saveur de la solitude. Quant au chamanique Devil’s Prospects, il offre les cambrures d’un conte vaudou néo-orléanais, moiteur de la nuit et parfums de gin inclus… Il faut prendre le temps d’appréhender Blood Siren. De s’imprégner de ses mélodies et de ses paroles. La facilité aurait été de jouer la carte bigger than life de la dame. De la faire vomir dans le micro pour attirer les badauds. Sauf que Sarah McCoy prouve avec son disque que son art est plus profond et durera plus longtemps qu’une soirée passée au cirque… © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Blues - Paru le 7 octobre 2013 | Dixiefrog

Hi-Res Livret + Vidéo Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
Avec cet album, Eric Bibb exprime de façon poétique et totalement contemporaine sa vision du monde actuel. Ce New-yorkais qui n’a cessé de parcourir la planète, parle de ses habitants, de leurs conflits et de leurs souffrances, mais aussi de compassion, de tolérance et d’empathie. Jericho Road est coproduit par Eric et Glen Scott, un jeune anglais d’origine jamaïcaine éblouissant de talent et d’inventivité. Les arrangements musicaux sont extrêmement riches, la qualité de la réalisation et du son remarquables. Bibb apporte au blues un second souffle et le fait entrer dans le nouveau siècle, preuve que cette musique est toujours vivante et en pleine évolution.

Le genre

Blues dans le magazine
  • Robert Finley, à l'ancienne
    Robert Finley, à l'ancienne Produit par Dan Auerbach des Black Keys, le soul brother sexagénaire porte à bout de voix l'héritage de Solomon Burke et Al Green sur son nouvel album "Sharecropper’s Son"...
  • Black Keys, back to the roots
    Black Keys, back to the roots Magnifique retour aux sources du blues qu'ils vénèrent tant pour Dan Auerbach et Patrick Carney avec un 10e album électrique hypnotique...
  • Delgres, debout !
    Delgres, debout ! Avec son impeccable 2e album, le trio de blues créole toujours aussi engagé consolide le pont qu'il tend entre les Antilles et La Nouvelle-Orléans...
  • Grant Haua, le blues des antipodes
    Grant Haua, le blues des antipodes Un jeu de guitare percussif, une voix soul joliment burinée, voilà LE bluesman néo-zélandais à découvrir d'urgence...
  • Popa Chubby en avant-première !
    Popa Chubby en avant-première ! Avec "Tinfoil Hat", à télécharger en avant-première exclusive sur Qobuz dès aujourd'hui, le New-yorkais signe un surpuissant traité de blues-rock confiné, sincère et pertinent...
  • Seasick Steve débranche tout
    Seasick Steve débranche tout Avec "Blues in Mono", le barbu abandonne ses guitares salaces, sa rythmique préhistorique et sa voix qui fleure bon l'haleine de chacal pour un bel hommage au blues acoustique des grands anciens...
  • Seasick Steve a toujours le blues
    Seasick Steve a toujours le blues Guitares salaces, rythmique préhistorique et voix qui fleure bon l'haleine de chacal, le blues du vieux Californien reste le meilleur remède à la morosité...
  • Dion a le blues
    Dion a le blues A 80 ans, l'homme de "The Wanderer" signe un album blindé d'invités 5 étoiles nommés Bruce Springsteen, Paul Simon, Jeff Beck, Billy Gibbons, Brian Setzer, Van Morrison...
  • Lucky Peterson, blues à mort
    Lucky Peterson, blues à mort Aussi à l'aise à la guitare qu'à l'orgue, le grand bluesman américain s'est éteint à l'âge de 55 ans...
  • Black Keys, retour aux sources
    Black Keys, retour aux sources Cinq ans après "Turn Blue", Dan Auerbach et Patrick Carney relancent les Black Keys, leur infernale bolide de classic rock jouissif...