Les albums

10,49 €
6,99 €

Duos - Paru le 28 septembre 2018 | Indésens

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
« [...] D'une formidable présence, la violoniste russe Tatiana Samouil, qui enseigne aujourd’hui à la Chapelle musicale Reine Elisabeth de Belgique, a collectionné les prix et constitué, assez discrètement, une belle discographie. Elle se sent parfaitement à l’aise dans le répertoire français, sous toutes ses formes. [...] dans la Sonate en sol de Ravel, elle parvient à conjuguer un lyrisme prenant et une précision mécanique parfaite [...] la Sonate de Fauré est d’autant plus réussie que sa lecture est sobre. Le duo fonctionne parfaitement, dans l’équilibre des volumes et le dialogue permanent. [...] » (Classica, février 2019 / Jacques Bonnaure)
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 18 juin 2013 | Cypres

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
À la suite de ses aîné et cadet Philippe Boesmans et Benoît Mernier, Bernard Foccroulle témoigne de son amour pour la poésie allemande au travers d’un cycle né des mots du plus musical des poètes, Rainer Maria Rilke. Composé entre 2005 et 2012, celui-ci regroupe deux versions – l’une orchestrale, l’autre de chambre – d’un Liederkreis à la Schumann, "Am Rande der Nacht", ainsi que des paraphrases instrumentales inspirées de certains vers des poèmes chantés ("Wie ein Wort das noch im Schweigen reift…" pour violoncelle, et "Ich soll silbern erzittern" pour flûte alto). Melanie Diener et l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dirigé par Jean Deroyer, interprètent avec brio – et sans filet, puisqu’il s’agit d’un enregistrement live – la traduction orchestrale du cycle de chambre, commandée par l’orchestre à l’occasion de son cinquantième anniversaire. Le lyrisme de Rilke et la sensualité de la musique de Foccroulle sont portés dans "Wer du auch seist" par une Sophie Karthäuser éblouissante, qui nous prouve ici qu’elle est plus qu’une Mozartienne : une véritable musicienne. Un voyage sublime où la poésie et la beauté, tant des notes que des mots, s’incarnent pour mieux terrasser les Ténèbres. Jubilatoire !

L'époque

Musique Moderne dans le magazine