Artistes similaires

Les albums

11,99 €
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 mars 2019 | Domino Recording Co

Hi-Res
Les albums solo de Stephen Malkmus marquent moins les esprits que ceux de Pavement, son groupe mythique qui domina le rock indé américain des années 90. Pourtant, ses escales en studio sont toujours un régal. La huitième, sur laquelle Malkmus planche depuis une bonne dizaine d’années et que son label lui avait renvoyée à la gueule en 2017, a en prime le mérite d’être totalement ovniesque ! Production, guitare, chant, basse, orgue, batterie, boîte à rythme, module Roland 2080 ou Moog, l’ex-Pavement pilote tout et laisse aux vestiaires les Jicks, ses habituels sidemen. A la trappe aussi l’indie pop et le rock slacker à guitares, place à un cérébral assemblage électronique de krautrock, de new wave synthétique et de postrock à la saveur germanique. On pense en vrac aux premiers Kraftwerk, à Brian Eno, Human League, au Bowie de Low, et à tout un tas de sons d’une ère révolue mais que Stephen Malkmus rend plus vivants que jamais. Sur certaines chansons (Ocean of Revenge), il revient à ses bases lo-fi. Sur d’autres (Rushing the Acid Frat), il flirte avec le garage psyché. Ailleurs encore (Forget Your Place), il fronce les sourcils et devient oppressant comme jamais. Bref, on sort abasourdi par ce foutoir génial et hétéroclite en se disant qu’à 52 ans passés, Malkmus nous bluffe encore avec ses improbables contorsions. © Marc Zisman/Qobuz
1,04 €
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 février 2019 | Domino Recording Co

Hi-Res
1,04 €
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 mars 2019 | Domino Recording Co

Hi-Res
11,99 €
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 mai 2018 | Domino Recording Co

Hi-Res
Pavement fut sans doute la plus influente formation du rock indé des années 90. Mais son cerveau, Stephen Malkmus, ne prit pas pour autant la grosse tête et ne se lamenta pas que Nirvana ou les Smashing Pumpkins ramassent alors davantage de lauriers et surtout de dollars que lui… Peu de temps après le dépôt de bilan du groupe en 1999, il enchaîna en solitaire. Depuis 2001, il expédie ainsi assez régulièrement une petite missive discographique pour rappeler son talent de compositeur et surtout de parolier unique. Septième album, Sparkle Hard fait inexorablement penser à… Pavement. On ne se refait pas. Mais Malkmus prouve aussi qu’il n’est pas qu’un slacker/branleur (à 50 ans passés…) radotant ses éternelles recettes comme sur Bike Lane et Middle America où sa fibre politico-engagée pointe le bout de son nez. Il s’amuse même avec les technologies de son temps en faisant mumuse avec l’Auto-Tune. Mais comme il est Stephen Malkmus, il place aussi une cerise assez inattendue sur son succulent gâteau : un duo avec l’ex-Sonic Youth Kim Gordon (Refute), sorte de réjouissante ballade country. Comme toujours avec Malkmus, Sparkle Hard est aussi un repère de mélodies attachantes qui font parfaitement contrepoids au cynisme et au décalage de leurs paroles. Bis repetita : on ne se refait pas. © Marc Zisman/Qobuz
9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 août 2011 | Domino Recording Co

Distinctions Sélection Les Inrocks
L’ex-frontman des Pavement revient avec un cinquième album solo accompagné du collectif de Portland The Jicks. Moins guitar hero, l’américain évite ici les dérives progressives de ses précédents essais et revient à un indie-rock simple mais efficace. Sur Mirror Traffic, on retrouve ainsi le Stephen Malkmus que l’on préfère, nonchalant et incisif. Enregistré à Los Angeles avec Beck (Charlotte Gainsbourg, Thurston Moore) aux mannettes, l’album dégage l'énergie spontanée, compulsive, caractéristique du producteur.
11,99 €
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 janvier 2014 | Domino Recording Co

Hi-Res Distinctions 4 étoiles Rock and Folk - Hi-Res Audio
Depuis la séparation du groupe Pavement, Stephen Malkmus donne régulièrement de ses nouvelles à travers des albums toujours attachants. Des disques s’inscrivant dans le courant esthétique lo-fi de son influente formation passée qui reste un des meilleurs groupes de rock indé américain des années 90. Ce Wig Out At Jagbags ne change pas la donne mais offre une facette un brin plus assagit de Malkmus et de ses hommes de main, les Jicks. Ce rock’n’roll à tiroirs ose ainsi toutes les bifurcations possibles, qu’elles soient blues, punk, prog, faussement jazz ou à peine pop. C’est dans cet esprit caverne d’Ali Baba qu’on prend plaisir à suivre ce songwriter doué. Dans ses mélodies faciles ou au contraire biscornues, ses guitares maigrelettes ou étonnamment complexes. Indépendant jusqu’au bout des dents.
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 mars 2003 | Domino Recording Co

1,04 €
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 février 2018 | Domino Recording Co

Hi-Res
1,04 €
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 mars 2018 | Domino Recording Co

Hi-Res
1,04 €
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 avril 2018 | Domino Recording Co

Hi-Res
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 juillet 2011 | Domino Recording Co

0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 19 mars 2012 | Domino Recording Co

1,04 €
0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 janvier 2019 | Domino Recording Co

Hi-Res
7,99 €

Rock - Paru le 23 mai 2005 | Domino Recording Co

1,94 €

Rock - Paru le 1 janvier 2001 | Domino Recording Co

1,94 €

Rock - Paru le 2 décembre 2001 | Domino Recording Co

7,99 €

Rock - Paru le 27 août 2006 | Domino Recording Co

0,99 €

Rock - Paru le 12 septembre 2005 | Domino Recording Co

Le compositeur

Stephen Malkmus dans le magazine