Artistes similaires

Les albums

8,99 €

Musiques du monde - Paru le 9 février 2018 | Herz7

3,99 €

Pop - Paru le 5 février 2018 | Emerald Echoes

Jazz contemporain - Paru le 3 février 2018 | FORORE

20,24 €

Musiques du monde - Paru le 26 janvier 2018 | Musik auf Deutsch

3,99 €

Jazz - Paru le 24 janvier 2018 | Resurfaced Records

6,99 €

R&B - Paru le 15 décembre 2017 | Almrec Muzik Remastered

8,99 €

Jazz - Paru le 15 décembre 2017 | Lake Records

8,99 €

Blues - Paru le 13 décembre 2017 | Belle Wood

8,99 €

Country - Paru le 12 décembre 2017 | Belle Wood

19,99 €
17,49 €

Variété internationale - Paru le 8 décembre 2017 | Columbia

Hi-Res
16 concerts, 14 villes… En 2016 et 2017, la grande Barbra Streisand (75 ans) s’est dépensée sans compter pour offrir sa voix légendaire à ses nombreux admirateurs. Sans être pour autant testamentaire, cette série de concerts constitue néanmoins un inventaire nostalgique de la riche carrière de l’interprète de Woman in love (un titre curieusement et malheureusement absent de ce florilège). D’ailleurs la pochette du disque annonce la couleur en disposant côte à côte sept vignettes représentant Streisand lors de différents concerts tout au long de sa vie. Accompagnée d’une formation crossover luxuriante, c’est avant tout la performeuse que ces concerts mettent en valeur, l’interprète vibrante des comédies musicales A Star is born (avec le suave Evergreen) ou Funny Girl (avec le pimpant et jazzy Don’t Rain on my parade). Toujours dans ce créneau cinématographique, la couleur change brusquement au moment de l’interprétation dépouillée et grave de Papa, Can You Hear Me, tiré de son unique film comme réalisatrice (Yentl). Certes la présence et le charisme sont toujours là, mais dans ce type de chanson, la « magie » que le titre de l’album veut nous vendre est plus difficile à admettre, tant le cristal de la voix s’est désormais terni. C’est finalement dans les chansons les plus énergiques et optimistes qu’elle s’en sort le mieux, à l’instar de How Lucky Can You Get, tiré de Funny Lady, ou bien l’espiègle Jingle Bells. Car si les cordes vocales sont parfois fatiguées, la personnalité revigorante de Streisand reste intacte, et c’est avant tout ce qu’on retiendra de ces souvenirs musicaux, témoignages d’une époque qui, elle, conservera sa « magie » pour toujours. A noter un duo délicieux avec Jamie Fox sur le très lyrique Climb Ev’ry Moutain, une chanson peu connue de The Sound of music. © NM/Qobuz
19,99 €
17,49 €

Variété internationale - Paru le 8 décembre 2017 | Columbia

Hi-Res
16 concerts, 14 villes… En 2016 et 2017, la grande Barbra Streisand (75 ans) s’est dépensée sans compter pour offrir sa voix légendaire à ses nombreux admirateurs. Sans être pour autant testamentaire, cette série de concerts constitue néanmoins un inventaire nostalgique de la riche carrière de l’interprète de Woman in love (un titre curieusement et malheureusement absent de ce florilège). D’ailleurs la pochette du disque annonce la couleur en disposant côte à côte sept vignettes représentant Streisand lors de différents concerts tout au long de sa vie. Accompagnée d’une formation crossover luxuriante, c’est avant tout la performeuse que ces concerts mettent en valeur, l’interprète vibrante des comédies musicales A Star is born (avec le suave Evergreen) ou Funny Girl (avec le pimpant et jazzy Don’t Rain on my parade). Toujours dans ce créneau cinématographique, la couleur change brusquement au moment de l’interprétation dépouillée et grave de Papa, Can You Hear Me, tiré de son unique film comme réalisatrice (Yentl). Certes la présence et le charisme sont toujours là, mais dans ce type de chanson, la « magie » que le titre de l’album veut nous vendre est plus difficile à admettre, tant le cristal de la voix s’est désormais terni. C’est finalement dans les chansons les plus énergiques et optimistes qu’elle s’en sort le mieux, à l’instar de How Lucky Can You Get, tiré de Funny Lady, ou bien l’espiègle Jingle Bells. Car si les cordes vocales sont parfois fatiguées, la personnalité revigorante de Streisand reste intacte, et c’est avant tout ce qu’on retiendra de ces souvenirs musicaux, témoignages d’une époque qui, elle, conservera sa « magie » pour toujours. A noter un duo délicieux avec Jamie Fox sur le très lyrique Climb Ev’ry Moutain, une chanson peu connue de The Sound of music. Cette version Deluxe comporte 8 pistes supplémentaires par rapport à la version simple – il s’agit donc de la version audio de l’intégrale de la captation du concert de Miami, que Netflix avait diffusé en novembre 2017. © NM/Qobuz
8,99 €

Jazz - Paru le 1 décembre 2017 | Belle Wood

8,99 €

Rock - Paru le 29 novembre 2017 | cappo digital

8,99 €

Bandes originales de films - Paru le 28 novembre 2017 | cappo digital