Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

842 albums triés par Meilleures ventes
A partir de :
CD11,99 €

Musique symphonique - Paru le 27 juillet 2010 | PentaTone

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception
Aux commandes de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg de 2004 à 2011, le chef d’orchestre allemand Marc Albrecht a choisi trois œuvres françaises inspirées par la littérature. En préambule, et clin d’œil aux origines du chef, Goethe et son fameux poème populaire Der Zauberlehrling (« L’Apprenti sorcier ») que la musique de Dukas et le film de Walt Disney ont popularisé pour des milliers d’enfants. Toujours proche et nostalgique de l’enfance, Ravel met en musique les Contes de ma mère l’Oye de Charles Perrault, qui lui permettent de déployer toute la magie de son orchestration et son attirance pour les paradis perdus. Mais l’attrait du présent programme réside davantage dans l’immense fresque symphonique Le Livre de la jungle, d’après le roman de Rudyard Kipling : le grand compositeur alsacien Charles Koechlin constitue une véritable énigme dans l’histoire de la musique, car sa puissance et son originalité restent totalement sous-évaluées alors qu’il se range aisément parmi les plus grands. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2012 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Après le succès de la Symphonie Fantastique de Berlioz, Leonard Slatkin et l'Orchestre National de Lyon reviennent chez Naxos ! Ils présentent cette fois le premier volume de la musique orchestrale de Ravel, avec le Boléro, l'Alborada del Gracioso, la Pavane pour une Infante Défunte, la Rapsodie Espagnole... Un évènement !
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 5 novembre 2013 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
L'Orchestre National de Lyon et son directeur musical Leonard Slatkin poursuivent leur cycle Maurice Ravel chez Naxos ! Ce second volume contient les Valses Nobles et Sentimentales, la Valse, Gaspard de la Nuit dans l'orchestration de Marius Constant, et le Tombeau de Couperin. Un album remarquablement inspiré, aux couleurs vives et chatoyantes. Splendide !
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 13 septembre 2019 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 étoiles de Classica
« Avec les trois œuvres concertantes, Leonard Slatkin et l’Orchestre national de Lyon signent le dernier volume de leur intégrale Ravel [...] Jennifer Gilbert, la brillantissime violon solo de l’ONL [...] préfère jouer Tzigane dans un style sobre et châtié, donnant une image fluide et facile de cet Everest de la virtuosité. Leonard Slatkin a eu raison d’enregistrer les concertos avec François Dumont, pianiste moins médiatique que d’autres dans la jeune génération, mais tellement stylé. Techniquement très au point [...], il offre une vision très juste des deux concertos, jouant le Concerto en sol avec une parfaite limpidité classique, en mettant bien en évidence ce que Ravel doit à l'esprit de Mozart et de Saint-Saëns. Dans le Concerto pour la main gauche, François Dumont parvient, avec la complicité de Slatkin qui sait faire respirer l’orchestre, à se montrer puissant, déchirant même [...]. Des versions de haut niveau et qui resteront.» (Classica, avril 2020 / Jacques Bonnaure)
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 7 avril 2015 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 30 octobre 2020 | Indésens

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or / Arte
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 avril 2016 | Naxos

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES28,49 €
CD20,49 €

Classique - Paru le 8 avril 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
L’intégrale des œuvres orchestrales de Ravel, enregistrées en concert entre 2014 et 2015 par l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich dirigé par Lionel Bringuier (hormis le Concerto en sol et le Concerto pour la main gauche avec Yuja Wang, tous deux pris en studio), voilà ce que vous trouverez ici. Les grands ballets sont donnés non pas sous leur forme de suites, mais dans leur intégralité : tout Daphnis et Chloé ainsi que tout Ma mère l’oye. Belles prises de son, orchestre impeccable – on est en Suisse, que diable ! –, voilà qui ravira les amateurs d’intégrales. © SM/Qobuz
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 14 avril 2017 | Naxos

Hi-Res Livret
Inscrire Antar dans une intégrale Ravel est peut-être un tout petit peu tiré par les cheveux ; après tout, la majorité de la partition est du Rimski-Korsakov pur jus, mais pour ce ballet de 1910, l’on demanda à Ravel de « réarranger » Rimski, de rajouter quelques ponts et quelques intermèdes – assez courts. Le compositeur lui-même, toujours modeste, indiquait que l’ouvrage comportait « 1° Le poème symphonique d’Antar de Rimski-Korsakoff [sic] et des fragments de ce même poème, réorchestrés spécialement par moi pour ces représentations. 2° Un fragment de Mlada du même compositeur. 3° Des fragments de mélodies du même compositeur, orchestrées par moi. » La partition d’orchestre conservée chez l’éditeur ne porte pas trace des mélodies, mais le reste a aisément pu être reconstitué et reconstruit à l’identique pour servir à cet enregistrement de l’Orchestre National de Lyon. Par contre, comme ce ballet se prêtait assez peu à un cadre concertant et donc discographique, il a été décidé de commander un nouveau texte (une des quatre différentes versions d’Antar de Rimski servit de musique de scène à une pièce du même nom) à Amin Maalouf, qui l’a écrit avec la musique en tête : ce sont donc pour la plupart des « mélodrames », autrement dit du texte récité par-dessus la musique. André Dussolier, somptueux, prête sa voix à l’enregistrement. On découvrira quand même quelques pages totalement inédites de Ravel, semées parmi celles du grand Russe qu’il admirait tant. L’album est complété par Shéhérazade de Ravel, chanté par Isabelle Druet. © SM/Qobuz
A partir de :
CD6,99 €

Classique - Paru le 13 janvier 2017 | Naxos

Livret
Leonard Slatkin se dit volontiers fier de son "remake" lyonnais de Daphnis et Chloé, oeuvre qu'il avait gravée à Saint Louis pour le label Telarc. Ici, Leonard Slatkin profite indéniablement de l'esprit français dans la culture du jeu d'orchestre, encore assez présent à l'Orchestre National de Lyon. Un mouvement irrépressiblement sensuel parcourt cette interprétation, auquel s'ajoute un sentiment de rêve éveillé toujours prenant. Les danses lentes (Danse religieuse, Danse de Lyceion) profitent particulièrement de la direction souple du chef américain. Composée pour les Ballets Russes de Diaghilev, cette « symphonie chorégraphique » Daphnis et Chloé est basée sur une histoire d’amour gréco-romaine se déroulant sur l’île de Lesbos. Musique extraordinairement passionnée emplie d'harmonies luxuriantes, Daphnis et Chloé est considérée comme le chef-d’oeuvre de Ravel et l’apothéose de l’impressionnisme. Orchestration de la troisième pièce de Miroirs, Une barque sur l’océan est une représentation évocatrice des humeurs incessamment changeantes de la mer. Sans doute le meilleur volet à ce jour de l'intégrale Ravel de Slatkin chez Naxos.
A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 17 mars 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Gramophone Award - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
« Au plus près de l'œuvre originale et des instruments qui l'ont créée, l'ensemble Les Siècles révèle le ballet de Ravel dans tout sa magie. Nijinski revit. [...] L'ensemble Les Siècles joue par vocation sur instruments d'épo­que, et son directeur musical, François-Xavier Roth, en digne remplaçant de Pierre Monteux (le chef char­gé de la création), a veillé, comme pour son disque Stravinski (Le Sacre du printemps, Petrouchka) enregistré chez Actes Sud, à ce que la facture des cordes et des vents soit la plus proche possible des instruments de la création, tout en revenant aux sources pour chasser les erreurs d'une partition imprimée trop vite. Le résultat ? Un enchantement. La « symphonie chorégraphique en trois parties » voulue par Ravel fait ici valoir le chatoiement de ses timbres, la beauté et la variété de ses nuances, la précision et la vivacité de ses couleurs. [...] (Télérama, avril 2017 / Sophie Bourdais)
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 30 août 2019 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique
Émerveillé dès l'adolescence par des sonorités inouïes venues d'Orient, curieux du folklore d'Europe de l'Est, chérissant une culture espagnole en partie liée à ses origines intimes, Ravel ne cessera d'enrichir son écriture de rencontres réitérées avec l'altérité musicale. Ce programme nous entraîne dans un voyage qui revisite les facettes multiples de l'univers de Ravel et ses influences bigarrées. Mais nous y découvrons aussi que pour arpenter les terres inconnues de la musique, Ravel substitue bien souvent au bâton du pèlerin les mille trésors de son propre imaginaire. © Mirare« Sur deux instruments magnifiques, voici un Ravel tout en séductions, jusque dans Tzigane. Son plus bel atout ? Un arrangement "maison" des Cinq mélodies populaires grecques.» (Diapason, octobre 2019)
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 14 octobre 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 octobre 2020 | Aparté

Hi-Res Livret
A partir de :
CD6,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2015 | Naxos

Livret
À la tête d’un beau plateau vocal et francophone – Hélène Hébrard, Jean-Paul Fouchécourt, Marc Barrard, Annick Massis – Leonard Slatkin nous donne sa vision épurée et transparente de L’Enfant et les sortilèges de Ravel, avec « son » Orchestre National de Lyon, enregistré en 2011 à l’Auditorium de Lyon. En complément de programme, Slatkin a choisi le ballet complet Ma mère l’oye : on précise bien qu’il s’agit du ballet complet, non pas des cinq pièces originalement écrites pour piano à quatre mains puis orchestrées. Chose assez inhabituelle, le ballet a été écrit après la suite, et non pas la suite extraite d’un ballet écrit auparavant. En cinq tableaux et une apothéose, l’ouvrage intègre certes les pièces initiales, mais en rajoutant force musique nouvelle en toute liberté, un Ravel que l’on n’a hélas pas trop l’occasion d’entendre en concert ; la modestie de l’orchestre y serait-elle pour quelque chose, puisqu’en effet, le compositeur se limite à un orchestre quasiment mozartien dans l’esprit, même s’il y intègre la harpe, quelques discrètes percussions et le contrebasson… Or, qui dit Ravel et orchestre dit explosion orgiaque et orchestrale ! Point d’orgie ici, c’est le Ravel intimiste, et souvent le plus bouleversant. © SM/Qobuz
A partir de :
CD1,79 €

Classique - Paru le 1 juin 2016 | Music Ware

A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Musique symphonique - Paru le 13 avril 2018 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Enregistrer les œuvres de Ravel sur instruments d’époque pourrait prêter à sourire si la facture instrumentale n’avait pas autant évolué en moins de cent ans : c’est le retour des cordes en boyau, timbales et percussions en peau, bassons français (et non fagott allemand aujourd’hui dans tous les orchestres du monde), tailles des anches, trompettes et trombones de facture française. À la tête de son orchestre Les Siècles, François-Xavier Roth donne une nouvelle version historiquement renseignée, selon le terme orthodoxe, de Ma Mère l’oye (ballet intégral), du Tombeau de Couperin et de Shéhérazade, cette « ouverture de féérie » longtemps négligée et qui est déjà du pur Ravel. Ce retour aux sources est évidemment plus aisé et plus sûrement authentique pour cette période de l’histoire de la musique puisque, contrairement aux œuvres des époques précédentes, nous en possédons des enregistrements datant des années 1920, et même avant, pour nous renseigner sur le style, les couleurs, les phrasés et les tempi. Il ne suffit pourtant pas d’avoir en mains toutes ces données historiques pour être intéressant. Ce qui rend cet enregistrement passionnant c’est d’abord parce que tous les musiciens des Siècles sont excellents et que François-Xavier Roth est lui-même un interprète de talent, connaissant parfaitement cette musique. À cet égard, son enregistrement intégral de L’Oiseau de feu de Stravinski nous avait déjà frappés par sa qualité. Ce Ravel retrouvé sonne avec clarté et finesse, c’est un régal de timbres bien définis qui tranchent avec le côté « beau son international » qui prévaut aujourd’hui dans les orchestres du monde entier. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
CD10,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2009 | Fuga Libera

Livret Distinctions Diapason d'or - 10 de Classica-Répertoire - 8/10 de Trax
Trio pour piano, violon & violoncelle - Sonate pour violon & violoncelle - Sonate pour violon & piano / Trio Dali (Amandine Savary, piano - Vineta Sareika, violon - Christian-Pierre la Marca, violoncelle)
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Opéra - Paru le 5 février 2016 | Naxos

Hi-Res Livret
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2016 | Orfeo

Le compositeur

Maurice Ravel dans le magazine
  • Les Années Folles de Reims
    Les Années Folles de Reims Du 1er au 3 juillet, les Flâneries Musicales de Reims propose un week-end spécial sur le thème des Années Folles.
  • Aux Champs avec les sœurs Labèque
    Aux Champs avec les sœurs Labèque Le 29 novembre, Katia et Marielle Labèque joueront Albeniz, Debussy et Ravel au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
  • Alexandre Tharaud, retour à Ravel
    Alexandre Tharaud, retour à Ravel Le 17 juin, le grand pianiste proposera au public du Théâtre des Champs-Elysées un récital de l’œuvre pour piano de Maurice Ravel.
  • 1913, année de rupture
    1913, année de rupture Du 24 au 28 février, la Cité de la Musique à Paris proposera un cycle passionnant intitulé 1913, année de rupture, véritable secousse sismique pour la musique au XXè siècle.