Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Krzysztof Penderecki

L'un des compositeurs les plus importants et influents du XXe siècle, Krzysztof Penderecki bénéficie d'une audience inhabituellement large pour un représentant de la musique contemporaine. Né à Debica (Pologne) le 23 novembre 1933 dans une famille d'origine arménienne et mélomane, il prend des leçons de piano et de violon dès l'enfance et présente sa première composition à l'âge de huit ans. Elève du conservatoire de Cracovie avant d'y enseigner, il suit des cours de composition à l'Académie de musique en 1954. Trois ans plus tard, ses trois compositions soumises sous des pseudonymes remportent chacune le premier prix de l'Union des compositeurs polonais. Influencé par la musique sérielle, il voit ses premières oeuvres Strophen, Emanations et Psalms of David sélectionnées au Festival d'automne (1959), mais c'est avec la pièce Threnody to the Victims of Hiroshima (pour 52 instruments à cordes, 1960) puis St. Luke Passion, qu'il accède à la reconnaissance internationale. Son emploi d'instruments peu usités ou de collages sonores et sa façon de composer par grappes de notes (clusters) et long étirements le rapprochent de la musique concrète. en particulier dans Fluorescences (1962), dont la création suscite la controverse, comme l'opéra Les Diables de Loudun en 1969. Entre les deux volets de De Natura Sonoris (1966 et 1971), Penderecki délaisse progressivement cette esthétique pour un style post-romantique, ne conservant que quelques effets harmoniques d'avant-garde. Honoré par la Croix de chevalier de l'Ordre Polonia Restituta (1964) puis de commandeur (1974) et un Prix d'Etat (1968), le compositeur présente avec succès l'oeuvre chorale St. Luke Passion (1965). L'une des nombreuses pièces religieuses de son répertoire est accueillie très favorablement hors du bloc soviétique. Il poursuit dans cette veine durant les années 1970 avec les Dies Irae, Magnificat et Canticum Canticorum Saolmonis (Song of Songs). Nommé professeur à l'Université de Yale, Penderecki compose un Concerto pour violon, la Symphonie n° 2 dite Christmas (1980) et revient à la musique tonale dans ses oeuvres de musique de chambre. En 1980, il compose, à la demande du syndicat Solidarnosc un Lacrimosa, suivi du Requiem polonais (1980-1993). En 2000, le Credo créé l'année précédente reçoit le Grammy Award de la meilleure oeuvre chorale. Nommé Prince des Asturies en Espagne, Krzysztof Penderecki poursuit son travail prolifique de composition et de direction d'orchestre au cours des années 2000, quand les honneurs se succèdent. Plusieurs de ses projets restent inachevés lorsqu'il décède d'une longue maladie à son domicile de Cracovie, le 29 mars 2020, à l'âge de 86 ans.


©Copyright Music Story Loïc Picaud 2020
Lire plus

Discographie

16 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums