Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 15 novembre 2019 | Château de Versailles Spectacles

Hi-Res Livret
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 23 août 2019 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or
Sur la pochette, des musiciens attendent sagement le métro à la station imaginaire Opus 1. C’est ainsi que l’ensemble Le Consort, animé par le jeune claveciniste Justin Taylor, nous présente une grande première discographique constituée des Sonates en trio, op. 1 de Jean-François Dandrieu, compositeur français connu surtout pour sa musique d’orgue. Né à Paris en 1682, Dandrieu, comme Justin Taylor, était originaire d’Angers, où résidait toute sa famille. Enfant prodige, il se produira devant la princesse palatine à l’âge de 5 ans et lui dédiera plus tard cet imposant recueil. Il entrera ensuite dans les ordres et deviendra titulaire des orgues de Saint-Merry, un poste alors très convoité. Il deviendra organiste de la Chapelle Royale de Versailles et l'un des plus importants musiciens du royaume accumulant admiration, privilèges, honneurs et reconnaissance officielle. Publié en 1705, ce recueil de Sonates en trio, présenté ici en alternance avec celles de Corelli qui lui ont servi de modèle, regorge d’inventivité et de vocalité, avec un art qui conjugue très habilement l’esprit français à l’influence italienne. Ce nouvel album est aussi un symbole et un clin d’œil du jeune ensemble Le Consort, qui s’est formé pour la première fois autour d’une des sonates de cet Opus 1, qui leur a porté chance. Coup de foudre amical autant que musical qui nous fait découvrir un corpus méconnu et pourtant essentiel de la musique française de la fin du baroque. © François Hudry/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 13 avril 2018 | L'Encelade

Hi-Res Livret
À l’adresse des auditeurs qui estiment qu’un clavecin en vaut un autre, et que tous les sons en sont similaires, nous conseillons vivement cet album signé Marouan Mankar-Bennis – un disciple d’Olivier Beaumont, de Bob van Asperen ou de Pierre Hantaï, et qui se produit désormais avec Vincent Dumestre et son Poème Harmonique, entre tant d’autres activités – consacré à Jean-François Dandrieu (1682 - 1738). Il s’agit ici d’une suite imaginaire, concoctée par Mankar-Bennis à partir des quatre Livres pour clavecin, respectivement publiés en 1705 (« Livre de jeunesse »), 1724 (« Premier livre »), 1728 et 1734, dont il a agencé les mouvements individuels en une grande fresque selon l’architecture d’une tragédie lyrique à la Lully : un Prologue de cinq pièces formant suite, puis cinq actes, chacun considéré comme une suite à part entière. Extraordinaire, la richesse des instruments ici présents, choix personnel de Mankar-Bennis naturellement : une copie d’un clavecin flamand du XVIIe siècle de Joannes Couchet, et une copie d’un instrument français du milieu du XVIIIe siècle. En jouant sur les registres, les jeux de luth (tout le Prologue est donné au jeu de luth, que l’auditeur n’imagine pas que c’est là l’unique corde à cet arc !), il tire de ses instruments une invraisemblable richesse, allant des coups de canon des Caractères de la guerre donnés « du plat de la main » ainsi que le prescrit Dandrieu – l’ancêtre du cluster donc –, jusqu’aux gazouillis des petits oiseaux donnés dans l’hyper-aigu du clavecin pour Le Concert des oiseaux, un avant-goût de Messiaen s’il en est. Quiconque ne sera pas raccommodé avec le clavecin… © SM/Qobuz
CD8,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 15 mars 1994 | Arion

CD11,99 €

Classique - Paru le 17 décembre 2012 | Tempéraments - Radio France

CD9,99 €

Classique - Paru le 15 juillet 2013 | Pierre Verany

CD8,99 €

Classique - Paru le 15 avril 2006 | Arion