Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

1617 albums triés par Meilleures ventes
A partir de :
CD9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 1 avril 2011 | HORTUS

Livret
Cet enregistrement, réalisé en 1994, lançait le label Hortus créé par l'organiste Vincent Genvrin. Le chœur Sacrum de Riga, et l'orgue gigantesque de sa cathédrale dont certaines registrations sont uniques, nous servent une version de référence de cette œuvre de la période mystique de Liszt, La Via Crucis (ou le chemin de croix) — une déambulation en quatorze stations où les prières et les chants se mêlent à une contemplation collective des images de la Passion. L'Ode funèbre Les Morts qui termine le programme de cet album a été écrite par Liszt dans une forme musicale très originale, sur une Oraison de Jean-Marie de La Mennais, à la suite de la mort de son fils unique, Daniel, disparu à l'âge de vingt ans. « Spiritualité et perfection formelle... cet enregistrement fera date. Rien ici ne vient flatter le clavier (orgue ou piano), le chœur et les solistes, qui valent par la seule qualité de concentration. Vincent Genvrin (à l'orgue) et le chœur letton d'Andris Veismanis sont bluffants de ferveur : à méditer autant qu'à écouter. » (Diapason, mai 2011). 
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 19 février 2021 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Diapason d'or
Pour son nouveau récital publié sous étiquette Decca, Benjamin Grosvenor a choisi Franz Liszt dont la musique le poursuit depuis son enfance grâce à l’initiation de son grand-père. Consacré au monument pianistique qu’est la Sonate en si mineur, le programme du pianiste anglais veut témoigner des divers aspects qui sous-tendent la création du compositeur hongrois avec des compositions emblématiques (Trois Sonnets de Pétrarque), originales (Berceuse), ainsi que l’extraordinaire pouvoir de recréation que Liszt distillait dans ses paraphrases ; se trouvent ici les Réminiscences de Norma d’après Bellini et son arrangement de l’Ave Maria de Schubert. Chaque concert et chaque disque de Grosvenor sont longuement attendus et désirés, tant sa personnalité est riche et sa maîtrise pianistique extraordinaire. Son récent album consacré aux Concertos de Frédéric Chopin est venu confirmer la prééminence de ce pianiste au sein d’une confrérie pourtant bien garnie. Sa vision de la fameuse Sonate de Liszt se situe d’emblée parmi les plus inspirées. Comme un oiseau de proie, Grosvenor sait attendre le moment propice pour se jeter sur les accords avec une précision diabolique et une rage contenue, dans une tension dramatique méphistophélique. En même temps, la fluidité de son piano ouvre la porte au XXe siècle et particulièrement au monde de Ravel si tributaire de la leçon lisztienne. On sait que Brahms s’était endormi lorsque Liszt lui joua sa Sonate après un dîner probablement bien arrosé. Rien de probable ici avec cette puissante évocation de la vie et de la mort. Magistral ! © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2020 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Orfeo

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
L'excellent pianiste Francesco Piemontesi poursuit son enregistrement des Années de Pèlerinage de Liszt pour le label Orfeo. Voici donc la Seconde Année, captée merveilleusement par Michael Rast dans l'une des plus belles salles du monde aujourd'hui, l'Auditorio Stelio Molo de la Radio suisse italienne à Lugano, entre le 16 et le 19 décembre 2017. Du piano brillant, qui se déploie magiquement dans l'espace, sans une once d'agressivité – l'une des plus belles prises de son de piano assurément, et depuis longtemps. Les trilles scintillent littéralement… (Quel n’est pas alors notre étonnement en entendant dans les plages 6 et 8 des montages très audibles !). Très équilibrée, toujours soyeuse, l'interprétation du pianiste suisse se distingue avant tout par son caractère intimiste et sa quiétude imperturbable, même dans les passages les plus grandioses (le passage central du Sonetto 104 del Petrarca par exemple) ; on se rappelle que ces qualités nous avaient tant séduits dans ses Préludes de Debussy il y a quatre ans (Qobuzissime) : un an après la Première Année, parue en avril 2018, ce nouvel enregistrement signale donc un pianiste parvenu au faîte de sa maturité et révèle un art du discours saisissant au cours de ce voyage sonore qu'il est si ardu d'unifier. En dépit d’un incipit énoncé de manière étonnamment retenue, Après une lecture du Dante continuera de chanter, sans être une ode tragique. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2012 | PentaTone

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 août 2011 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Hi-Res Audio
Ce portrait Liszt de Lang Lang réunit des pièces parmi les plus célèbres du compositeur, les Rhapsodies hongroises Nos. 6 & 15, le Liebestraum No. 3, autant de pièces où le jeune musicien chinois peut faire valoir sa virtuosité, ou la brillance de son toucher, ici idéalement accordées à l'esprit de Liszt. Complété par une interprétation puissante et virevoltante du Concerto No. 1, avec les Wiener Philharmoniker et Valery Gergiev, cet album possède toutes les caractéristiques de l'envoûtement.
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 20 avril 2018 | Orfeo

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Des cloches d’église, entendues alors qu’il se promenait âgé de quatre ans dans les rues de Zurich avec ses parents, sont le point de départ pour le jeune pianiste suisse Francesco Piemontesi qui se souvient, aujourd’hui encore, de ce moment vécu comme un choc lui révélant violemment la puissance de la musique. La beauté sonore et la richesse harmonique qui s’en dégageait ont provoqué dans son inconscient cette inlassable quête de timbres et de sonorités qu’il sait si bien traduire sur son piano. À cinq ans, il essaye de reproduire le son des cloches sur un petit piano-jouet ; à douze, il joue le Concerto en la mineur de Grieg et commence à se produire en public, mais, deux ans plus tard, il prend conscience de la limite de ses moyens techniques et des tensions qui perturbent tout son corps. Sa rencontre avec la pianiste Cécile Ousset est décisive. Il réapprend toute sa technique et envisage sa carrière avec confiance. Comme dans un conte de fées, il reçoit un jour un courriel d’Alfred Brendel qui l’a entendu par hasard à la radio et lui propose de travailler avec lui. Après être resté une heure complète sur les premières mesures du Quatrième Concerto de Beethoven, le jeune homme travaillera tout son répertoire avec le grand maître qu’il va voir régulièrement à Londres. C’est ensuite Murray Perahia qui lui enseigne les structures d’une œuvre, lui permettant ainsi de construire ses interprétations. Aujourd’hui, Francesco Piemontesi est devenu un maître à son tour jouant dans le monde entier avec les plus grands orchestres ; il est aussi le directeur musical des Semaines Musicales d’Ascona où il entendit tant de grands pianistes dans sa jeunesse. Le Tessinois a longuement mûri son Liszt auprès de Brendel, ce qui lui permet de livrer aujourd’hui ce bel enregistrement de la Première Année de pèlerinage, consacrée à son pays natal qu’il connait bien. Ce n’est pas l’image du virtuose superficiel que Piemontesi fait ressortir dans ce nouvel enregistrement, mais bien celle du génial créateur d’harmonies novatrices que fut Liszt et qui auront tant d’influence sur les générations qui le suivront. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES21,99 €
CD15,49 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Gramophone Award - Gramophone Record of the Month - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
Considéré dès la fin de son adolescence comme l’un des plus grands pianistes de l’histoire, Franz Liszt fut à la fois artiste visionnaire, entrepreneur, philanthrope, pédagogue, mondain et homme de scène. « C’était un phénomène », s’exclame le pianiste Daniil Trifonov, qui consacre l’album d’études de concert que voici, Transcendental, à son illustre prédécesseur. « Liszt a changé la musique à jamais : la façon dont elle était entendue, dont elle était jouée, ce que la musique pouvait exprimer – ce que signifiait être artiste. Il est notre grand-père à tous ! » Trifonov qui, lui-même, a été considéré dès la fin de l’adolescence comme l’un des plus phénoménaux pianistes de sa génération, à en croire l’invraisemblable palmarès de concours qu’il a remporté : premiers prix au Concours de Jeunes pianistes, au Concours Mendelssohn et au Concours des Jeunes musiciens, tous trois à Moscou entre 1999 et 2003 (rappelons que Trifonov est né en 1991 !), puis, surtout, la consécration internationale avec le Prix Rubinstein et le Concours Tchaikovsky, tous deux en 2011, tous deux les premiers prix… Pas étonnant qu’avec un tel palmarès, le pianiste ait rapidement été lancé sur l’avant-scène planétaire, avec sa technique polie comme du diamant, sa musicalité à la russe, exaltée et puissante. Le répertoire transcendant de Liszt lui va comme un gant. © SM/Qobuz« Un liszt transcendant. À seulement vingt-cinq ans, Daniil Trifonov s'impose comme l'un des très grands pianistes d'aujourd'hui. En témoigne ce disque éblouissant.» (Classica, septembre 2016 / Stéphane Friédérich)
A partir de :
CD11,99 €

Classique - Paru le 17 mars 2011 | Zig-Zag Territoires

Livret Distinctions 5 de Diapason
Depuis dix ans, François-Frédéric Guy explore en profondeur les oeuvres de Beethoven et Liszt, qui ont révolutionné tous deux au XIXe siècle la pensée pianistique. Le pianiste français grave le cycle Harmonies poétiques et religieuses, et la Sonate, dont il donne des visions d'une majesté et d'une rigueur imparables.
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Musique symphonique - Paru le 10 janvier 2020 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 5 étoiles de Classica
« [...] Frisson garanti et prise de son à grand spectacle pour l'imposante Dante-Symphonie, vaste triptyque lisztien. Kirill Karabits et les forces de Weimar — ville dans laquelle l'œuvre fut écrite en 1855-1856 — prennent à bras-le-corps cette fresque où épouvante, angoisse et rédemption se succèdent et tiennent l'auditeur en haleine. [...] Dans le Purgatoire, Karabitz emporte l'adhésion par le relief de ses clairs-obscurs, une dramaturgie alliant éloquence et retenue. [...] » (Diapason, avril 2020 / Hugues Mousseau)
A partir de :
HI-RES26,99 €
CD20,24 €

Piano solo - Paru le 3 mai 2016 | Piano Classics

Hi-Res Distinctions Gramophone Editor's Choice
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | Orfeo

Hi-Res
Disciple de la grande pianiste soviético-géorgienne Elisso Virssaladze, Amir Katz a commencé à étudier le piano en Israël avant de s’établir en Allemagne et de se perfectionner avec Leon Fleisher et Murray Perahia. Si Amir Katz est connu pour être un accompagnateur très recherché, on le découvrira comme un concertiste à part entière dans cet album qu’il a construit en hommage à Franz Liszt. Son piano sait être fluide et enjôleur, avec une grande réserve de puissance et une variété infinie de coloris. Après une première partie consacrée assez originalement à quelques études de concerts, aux Études d’après Paganini et aux Réminiscences de Don Juan, Amir Katz s’attaque aux Douze Études d’exécution transcendante proposées ici en intégralité. Sa technique proprement étourdissante donne à ces pièces de constants changements de paysages et de perspectives. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
CD19,99 €

Classique - Paru le 24 octobre 2011 | naïve

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Choc de Classica
A partir de :
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 23 octobre 2020 | Odradek Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 mars 2019 | Alpha

Hi-Res Livret
Franz Liszt a soixante-sept ans lorsqu'il compose le Via Crucis. Il faudra toutefois attendre 1929, soit quarante-trois années après le décès du compositeur, pour que ce Via Crucis soit joué pour la première fois. Cette œuvre de la maturité est construite en quinze parties retraçant les étapes du chemin de croix du Christ, de sa condamnation à mort à la mise au tombeau. Mêlant chant grégorien et liturgie luthérienne, langues latine, allemande et araméenne, le Via Crucis de Liszt présente une véritable originalité de forme. Très croyant, le compositeur signe là l'œuvre sacrée la plus emblématique de son catalogue. Liszt en a composé plusieurs versions : pour chœur mixte, solistes et orgue (ou avec la partie d'orgue arrangée pour piano), pour piano seul, pour orgue seul ou encore pour deux pianos. Après un album consacré à Janáček, le Collegium Vocale, créé par Philippe Herreweghe, se trouve à nouveau dirigé par Reinbert de Leeuw pour ce nouvel enregistrement chez Alpha. © Outhere
A partir de :
CD6,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2011 | Piano 21

A partir de :
CD11,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2011 | Piano 21

A partir de :
CD6,99 €

Classique - Paru le 25 février 2010 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Poèmes symphoniques - Paru le 26 mai 2009 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Dante Symphonie - 2 Légendes : Saint François d'Assise prêchant aux oiseaux & Saint François de Paule marchant sur les flots / BBC Philharmonic - Gianandrea Noseda, direction

Le compositeur

Franz Liszt dans le magazine