Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

David Gilmour

Mondialement connu pour son jeu de guitare atmosphérique et ses parties vocales au sein de Pink Floyd, ainsi que pour en avoir été le leader pendant la deuxième partie de la carrière du groupe, David Gilmour est aussi l’auteur d’une brillante carrière solo et constitue l’une des figures les plus emblématiques du rock anglais.




David Jon Gilmour nait le 6 mars 1946 à Cambridge, en Angleterre, de deux parents professeurs. Pendant sa scolarité, il se lie d’amitié avec un certain Roger Barrett, qui prendra plus tard le surnom de Syd. La passion de la musique rapproche les deux amis qui commencent tous les deux à apprendre la guitare, tout comme une autre connaissance de Barrett, Roger Waters.
En 1963, David Gilmour rejoint son premier groupe de rock, les Jokers Wild, spécialisé dans des reprises de R&B. Il joue ensuite au sein de Flowers, tout en continuant à participer à une autre formation intitulée Bullitt.




Pendant ce temps-là, Syd Barrett et Roger Waters s’associent avec Rick Wright et Nick Mason pour former le groupe Tea Set, qui sera ensuite renommé Pink Floyd. Dès 1967, le groupe devient l’une des figures majeures du rock psychédélique anglais grâce à l’album Piper at the Gates Of Dawn. Cependant, Syd Barrett devient rapidement très instable, dû à une consommation excessive de drogues. Son addiction le conduisant peu à peu à la folie, c’est Gilmour qui est choisi pour le remplacer lorsque son état l’empêche de monter sur scène. La santé mentale de Barrett devenant totalement incompatible avec la poursuite du groupe, les autres membres de Pink Floyd décident finalement de le virer. David Gilmour le remplace alors et devient un membre permanent du groupe.




C’est sur l’album A Saucerful of Secrets de 1968 que David Gilmour enregistre ses premières parties avec Pink Floyd. Au fil des années, le son du groupe évolue vers des atmosphères de plus en plus psychédéliques et ambitieuses, et la guitare de Gilmour devient un élément clé dans l’identité musicale de Pink Floyd, participant grandement à l’immense succès de la formation. Succès qui atteint son apogée avec la sortie de The Dark Side of the Moon en 1973, dont les ventes atteignent des sommets vertigineux, devenant l’un des albums les plus vendus de l’histoire de la musique. Les opus suivants confirment la popularité de Pink Floyd. Roger Waters prend cependant de plus en plus le dessus sur le processus créatif du groupe et David Gilmour se voit tenté de s’exprimer musicalement sur d’autres projets. C’est pendant l’enregistrement de l’album Animals de 1977 que le guitariste/chanteur commence à travailler sur son premier disque solo.




L’album sobrement intitulé David Gilmour voit le jour en 1978. Gilmour co-produit la même année le premier album de Kate Bush, The Kick Inside et joue de la guitare sur Back to the Egg des Wings, le groupe de Paul McCartney. C’est surtout pendant l’enregistrement de The Wall en 1979 que les tensions au sein de Pink Floyd se font fortement ressentir et le groupe se dissout après les longues sessions de travail du disque de 1983, The Final Cut.




David Gilmour profite de cette séparation pour dévoiler son second album solo en 1984 intitulé About Face et apporte sa contribution à divers artistes tels que Paul McCartney, Bryan Ferry, Pete Townshed et Supertramp. C’est à cette période que Roger Waters entame une procédure judiciaire pour mettre fin au nom de Pink Floyd. La décision est prise en faveur de David Gilmour et de Nick Mason qui reforment le groupe avec le disque A Momentary Lapse of Reason, suivi d’une tournée massive à travers le monde. Gilmour reste actif à travers des participations pour des œuvres de Warren Zevon ou encore Elton John. C’est finalement en 1994 que Pink Floyd sort son nouvel opus : The Division Bell. Là encore une tournée est organisée, immortalisée par le disque live Pulse publié en 1995. Après une brève réunion, pour un concert du Live 8 à Londres en 2005, Pink Floyd met fin à ses activités.




Gilmour publie un nouveau disque solo, On an Island en 2006 et un disque live intitulé Live in Gdansk en 2008. L’année 2010 est l’année de sa collaboration avec le groupe The Orb, donnant naissance au disque Metallic Spheres.
En 2014, Pink Floyd crée la surprise en dévoilant un nouvel album, The Endless River. Contenant des morceaux musicaux que le groupe a enregistré en 1969 et en 1993, le disque constitue un hommage au claviériste Richard Wright, décédé en 2008.
© LG/Qobuz
Lire plus

Discographie

19 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums