Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES11,99 €
CD7,99 €
AM

Alternatif et Indé - Paru le 9 septembre 2013 | Domino Recording Co

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio - Sélection du Mercury Prize
Avec ce cinquième album, les agités de Sheffield prouvent qu’ils ont non seulement mûri mais que leur talent, tant au niveau de l’écriture que de la production, atteint désormais de vrais sommets. Alex Turner montre ici que le son de ses Arctic Monkeys s’est étoffé de sons plus soul ou, à l’opposé, plus massif. Il y a du glam, du hard rock, de la soul bodybuildée, de la pop carrée, bref toute une palette assez bluffante dans ce AM qui fleure bon les seventies mais reste bien un disque de 2013.
A partir de :
CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 29 janvier 2006 | Domino Recording Co

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection du Mercury Prize
Aux questions qui s'élèvent par milliers sur eux, les Arctic Monkeys répondent avec Whatever People Say I Am, I Am Not. Leur success story née dans les bars puis sur Internet a été fulgurante. Pulvérisant les records de ventes britanniques – plus de 360 000 albums en une semaine –, ils décrochent ce titre mémorable du Times : Bigger than the Beatles ! En Grande-Bretagne, depuis la combustion des Libertines, l'horizon était passé au gris. Jusqu'à l'arrivée de ce quatuor ad(fluo)lescent de Sheffield. Menés par le timide Alex Turner, les Monkeys concoctent dans ce premier album, parfait, treize morceaux frénétiques frisant le génie et que le NME classe 19e de son Top 500 des meilleurs albums. Il y a dedans tout ce qui manquait dans le paysage du rock. Les riffs incisifs pour compositions débraillées de Turner (The View from the Afternoon, I Bet You Look Better on the Dancefloor, Dancing Shoes) et la batterie insolente de Matt Helders, Andy Nicholson tenant pour la dernière fois la basse. Ça joue. Fort et vite. Ça déborde de paroles à rallonge sur le quotidien d'Anglais de la working class. C'est poli mais pas policé, juvénile mais déjà bien formé. Enregistré à la campagne, aux Chapel Studios de Lincolnshire, l'opus puise dans la nonchalance des Strokes (Riot Van), l’énergie dansante de Franz Ferdinand (Red Lights Indicates Door Are Secured) et le flegme des Libertines (Mardy Bum), tout en s'inspirant de leurs modèles, les Jam, les Smiths ou Oasis, et en imprimant déjà pour les années à venir leur marque de fabrique. © Charlotte Saintoin/Qobuz
A partir de :
CD0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 juin 2013 | Domino Recording Co

A partir de :
CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 juin 2011 | Domino Recording Co

Le quatuor de Sheffield est de retour avec un quatrième album mariant à merveille la pop typiquement british de ses ainés et le rock incandescent qui a marqué les débuts du groupe. Enregistré à Los Angeles (dans le même studio que le fameux Nevermind de Nirvana) et produit par James Ford (Simian Mobile Disco, The Last Shadow Puppets...) Suck It and See signe le retour fracassant des Arctic Monkeys.
A partir de :
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 septembre 2013 | Domino Recording Co

A partir de :
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 décembre 2013 | Domino Recording Co

A partir de :
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 avril 2012 | Domino Recording Co

A partir de :
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 juillet 2013 | Domino Recording Co

A partir de :
CD0,69 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 août 2013 | Domino Recording Co

A partir de :
CD0,99 €

House - Paru le 16 juin 2020 | Kalambur Publishing

Le compositeur

Arctic Monkeys dans le magazine