Catégories :

Les audiophiles sont parfois comme les mauvais poètes qui ne s'attachent qu'à la versification. Ils comptent les Bit et les kHz et vérifient sur leurs audiogrammes avant d'écouter la musique et même d'évaluer comment elle est enregistrée. Pourtant, une mauvaise prise de son, même en 24-Bit, restera une mauvaise prise de son, car la haute définition ne peut rétablir un son dur ou une balance déséquilibrée. Voilà pourquoi les Prises de son d'exception, indépendamment du format technique du fichier, nous parlent de l'Art de la prise de son et de ses chefs-d'œuvre.

Les albums

HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1963 | Capitol Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de Son d'Exception
Deuxième album studio des Beach Boys, Surfin' U.S.A. parait en mars 1963. Même si les notes de pochettes indiquent Nick Venet comme producteur du disque, le grand manitou de ce chef d’œuvre californien n’est autre que Brian Wilson… Pour la première fois, les Garçons Plagistes doublent leurs voix, rendant l’ensemble encore plus ample et impressionnant. L’album mélange compositions originales entrées dans la légende (avec en tête le titre Surfin U.S.A. mais aussi Shut Down) et reprises de grands classiques instrumentaux de la surf music (le célèbre Misirlou de Dick Dale que Tarantino placera dans Pulp Fiction ou Let’s Go Trippin’ du même Dick Dale). Sans atteindre le génie de Pet Sounds qui paraîtra trois ans plus tard, Surfin' U.S.A. impose déjà l’étendu du talent de musicien total qu’est Brian Wilson alors seulement âgé de 21 ans ! Séquences jouissives de guitares surf, harmonies vocales de haute volée et refrains implacables, l’art des Beach Boys est déjà là. © MD/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Rock - Paru le 30 juin 2014 | Pink Floyd Records

Hi-Res Distinctions Prise de Son d'Exception
Que reste-t-il de Pink Floyd en 1994 lorsque paraît The Division Bell ? Plus grand chose diront certains fans de la première heure… Mais si, pour ce deuxième album post-Roger Waters, le désormais leader David Gilmour ne brille pas par une originalité débordante, il réussit toutefois à faire rayonner son lyrisme guitaristique dans des compositions nostalgiques comme plus modernes. À l'arrivée, un disque qui se bonifie au fil des années. © CM/Qobuz
HI-RES28,99 €
CD24,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 juin 2012 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions Prise de Son d'Exception - Pitchfork: Best New Reissue
L’album de la renaissance pour Paul Simon. Après une période où l’inspiration se faisait plus rare qu’à ses habitudes, le songwriter américain tombe sous le charme de la musique africaine et compose Graceland, une pure réussite qui lui permet de renouer avec le succès et de faire découvrir de nouvelles sonorités à un large auditoire. Mixant ses habituelles influences rock et folk avec les rythmes et les instrumentations d’Afrique, Paul Simon opère ici un véritable tout de force. Imprégnant le disque de sa poésie et de ses arrangements de qualité, il crée ici des chansons intemporelles qui prouvent que l’expérimentation musicale peut être à l’origine de véritables pépites. Hearts and Bones, The Boy in the Bubble et Diamonds on the Soles of her Shoes sont quelques exemples de ce qui fait de cet album un véritable classique. Cette édition fête les 25 ans du disque en l'étoffant de quelques titres bonus. © LG/Qobuz
CD18,99 €

Pop/Rock - Paru le 25 février 2011 | RCA Label Group - RLG

Distinctions Prise de Son d'Exception
CD19,49 €

Pop - Paru le 24 octobre 2008 | Rhino - Elektra

Distinctions Prise de Son d'Exception
CD9,99 €

Rock - Paru le 24 février 2006 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de Son d'Exception
CD11,49 €

Variété internationale - Paru le 14 avril 2006 | RCA Records Label

Distinctions Prise de Son d'Exception
CD14,99 €

Pop - Paru le 3 mars 2003 | Parlophone Denmark

Distinctions Prise de Son d'Exception
CD11,49 €

Variété internationale - Paru le 15 octobre 1999 | RCA Camden

Distinctions Prise de Son d'Exception
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Rock - Paru le 27 août 1965 | Columbia

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Il était une icône folk hippy, il sera une rock star ! Ayant pactisé avec la fée électricité depuis Bringing It All Back Home, Bob Dylan désintègre sa propre image avec ce chef d’œuvre paru en août 1965 qu’il a conçu avec un vrai groupe rock emmené par le guitariste Mike Bloomfield. Sur ce sixième album studio produit par Bob Johnston, l’instrumentation est plus dense et riche qu’à l’accoutumée comme en témoigne Like A Rolling Stone et le Zim ose tous les styles, plongeant même sa plume cynique et parfois surréaliste (le cirque fou de Desolation Row) dans l’encre d’une certaine décadence… Et qu’il s’agisse de rock’n’roll nerveux et arrogant ou de blues folk à l’âme soul, c’est bien le nouveau personnage de Dylan qui prend forme au cœur de cette Highway cabossée et bigarrée. Une vraie révolution qui influencera toute la planète rock. © MZ