Catégories :

Les audiophiles sont parfois comme les mauvais poètes qui ne s'attachent qu'à la versification. Ils comptent les Bit et les kHz et vérifient sur leurs audiogrammes avant d'écouter la musique et même d'évaluer comment elle est enregistrée. Pourtant, une mauvaise prise de son, même en 24-Bit, restera une mauvaise prise de son, car la haute définition ne peut rétablir un son dur ou une balance déséquilibrée. Voilà pourquoi les Prises de son d'exception, indépendamment du format technique du fichier, nous parlent de l'Art de la prise de son et de ses chefs-d'œuvre.

Les albums

HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Pour son premier disque avec l'Orchestre Philharmonique, et désormais Royal, de Liège, son nouveau directeur musical a choisi...César Franck, l'enfant du pays. C'est le troisième enregistrement que cet orchestre consacre à la célébrissime Symphonie en ré mineur. Une belle réalisation qui n'éclipse cependant pas celle enregistrée en 2004 par l'ancien titulaire, Louis Langrée, qui apportait à cette symphonie un souffle à la fois épique et poétique assez unique. L'intérêt de cette nouvelle gravure est de découvrir Christian Arming, ce chef autrichien formé à Hambourg et qui a étroitement collaboré avec Seiji Ozawa à Boston. Un autre atout de taille est la découverte d'une musique de ballet, fort bien troussée, écrite pour Hulda, opéra malheureux de Franck qui attend toujours sa création en France ou en Belgique. FH
CD8,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2010 | naïve classique

Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
Le jeune pianiste Bertrand Chamayou se confronte ici aux polyphonies denses et complexes de César Franck, qu’il illumine de ses phrasés enchanteurs et de son toucher ensoleillé.