Les albums

9,99 €

Rap - Paru le 27 janvier 2003 | Big Dada

Distinctions Pitchfork: Best New Music
9,99 €

Electro - Paru le 12 mai 2003 | Ninja Tune

Distinctions Pitchfork: Best New Music
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 juillet 2003 | Asthmatic Kitty

Distinctions Pitchfork: Best New Music
13,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2003 | DFA Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
En mettant dans le même shaker, du post-punk, du punk-funk, de la new wave et de l’electro-rock, The Rapture plastique le New York du début des années 2000. Paru sur le label DFA, ce premier album de ceux que certains baptiseront les « Strokes disco » est sans doute le plus abouti de la scène dance-punk d’alors. Surtout, le single House Of Jealous Lovers (l’un des plus puissants de cette décennie qui vaut à lui seul l’achat de l’album) porte Echoes à bout de bras. On sent le groove des Talking Heads, l’élasticité de Gang Of Four et une certaine noirceur piquée à Cure dans cette comète de rock électrique tendu comme un string et de groove anguleux. Et ce House Of Jealous Lovers, quelle claque… © MD/Qobuz
15,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2003 | Virgin EMI

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
En mettant dans le même shaker, du post-punk, du punk-funk, de la new wave et de l’electro-rock, The Rapture plastique le New York du début des années 2000. Paru sur le label DFA, ce premier album de ceux que certains baptiseront les « Strokes disco » est sans doute le plus abouti de la scène dance-punk d’alors. Surtout, le single House Of Jealous Lovers (l’un des plus puissants de cette décennie qui vaut à lui seul l’achat de l’album) porte Echoes à bout de bras. On sent le groove des Talking Heads, l’élasticité de Gang Of Four et une certaine noirceur piquée à Cure dans cette comète de rock électrique tendu comme un string et de groove anguleux. Et ce House Of Jealous Lovers, quelle claque… © MD/Qobuz
9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 16 février 2004 | Domino Recording Co

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Lauréat du Mercury Prize
Si l’EP Darts of Pleasure et la preuve du talent certain des Franz Ferdinand pour la finesse de leurs paroles et de leurs accroches, leur premier album éponyme offre une version plus élargie de leur musique. Dès leur premier titre brutalement vibrant, "Jacqueline", ces chansons sont plus sombres et plus variées que ce que laissaient suggérer les précédents morceaux du groupe. "Take Me Out" reste inégalée de théâtralité pure ; son martellement incessant et ses paroles laissent délicieusement planer le doute : s’agit-il d’un rendez-vous galant ou d’un peloton d’exécution ?. "The Dark Of the Matinée" capture l’essence de l’évasion romantique à travers des jeux de mots à donner le vertige, et "Darts of Pleasure" reste l’une des meilleures expressions du glamour défraîchi, de l’humour potache et de l’énergie de Franz Ferdinand. ~ Heather Phares
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 16 mars 2004 | ADA US - Soundsfamilyre

Distinctions Pitchfork: Best New Music
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 janvier 2005 | Jagjaguwar

Distinctions Pitchfork: Best New Music
14,99 €

Electro - Paru le 24 janvier 2005 | Parlophone UK

Distinctions Pitchfork: Best New Music
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 février 2005 | Rough Trade

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Lauréat du Mercury Prize
Il y a d'abord et surtout cette voix androgyne, organe exceptionnel qu'on croirait cloné de celui de Boy George. Mais Antony Hagarty ne fait pas dans la pop à paillettes. Mais plutôt religieuse. Comme du rock chambriste et beau. Paru en 2005, ce second album transpire le gospel, la soul onirique et le folk mystique. Un piano somnambule vient caresser son vibrato sur cet opus auquel participent Rufus Wainwright, Devendra Banhart, Lou Reed et, surprise, Boy George ! © CM/Qobuz
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 juillet 2005 | Asthmatic Kitty

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Illinois est un concept-album, fruit d’un ambitieux projet ayant germé dans l’esprit du chanteur d’indie folk américain Sufjan Stevens : ce dernier affirmait vouloir sortir cinquante albums, un pour chaque état des Etats-Unis. Après Michigan sorti en 2003 ce fut donc au tour de l’Illinois d’être immortalisé et raconté à travers la musique de Stevens. Largement plébiscité par la critique l’année de sa sortie, il fut le seul album de l’artiste à entrer dans le Billboard 200. Les textes et les thèmes de l’œuvre sont le fruit de longues études et recherches opérées par Sufjan afin d’apprendre l’histoire et les événements marquants de l’Illinois. Le disque, enregistré avec du matériel amateur, pousse l’auditeur à voyager à travers l’état américain, transporté par des orchestrations teintées de pop, de folk et même de classique et de jazz. Pas de doute, Illinois est un classique. © LG/Qobuz
14,99 €

Rap - Paru le 1 janvier 2004 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Même s’il est livré en février 2004, le premier album de Kanye West a commencé à prendre forme dès 1999. Cinq années auront été nécessaires au rappeur d’Atlanta pour enfanter ce College Dropout, véritable secousse sismique sur une planète rap qui, à sa sortie, ronronne ou ne pense qu’à Eminem et ses clones… Kanye West n’est pourtant pas un bleu lorsqu’il débarque avec ce disque protéiforme et dense. Depuis le milieu des années 90, le bonhomme s’est fait un nom comme beatmaker et producteur, notamment aux côtés de Jay-Z et des poulains de son label Roc-A-Fella. Mais son envie démesurée de réussir et surtout de voir (très) grand l’a incité à prendre son temps. Le résultat est flamboyant et mêle aussi bien rap pour puristes que tradition soul, funk et gospel. Seul le tandem OutKast peut alors rivaliser avec Kanye dans cette vision à 360° d’une great black music contemporaine. Un départ sur les chapeaux de roue. © MZ/Qobuz
19,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2006 | Capitol Records

Distinctions Pitchfork: Best New Music
9,99 €

Pop - Paru le 24 janvier 2005 | Parlophone UK

Distinctions Pitchfork: Best New Music
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 août 2007 | Jagjaguwar

Distinctions Pitchfork: Best New Music
7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 septembre 2007 | Domino Recording Co

Distinctions Pitchfork: Best New Music
7,99 €

Dance - Paru le 16 novembre 2007 | Parlophone France

Distinctions Pitchfork: Best New Music
En 2001, le duo parisien de house Daft Punk sort un album live à succès (Alive 1997) enregistré au pic de leur succès commercial. Un pur testament de la créativité et de l’endurance de ce binôme, que l’on retrouve dans leur deuxième album live, enregistré dix ans plus tard et entré dans les charts à peine dans les bacs. Enregistré en juin 2007 au Palais Omnisports de Paris-Bercy, cet ensemble torride au son extrêmement fidèle inclut leur plus gros tube aux États-Unis, "Face to Face".
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 janvier 2008 | XL Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Vampire Weekend a introduit ce qu’il appelle l’"Upper West Side Soweto" (quartier du nord ouest de Soweto), une collision de rock indé, de musique de chambre et d’afro-pop. L’album ressemble parfois à une tentative de traduire un film de Wes Anderson en musique : il est lui aussi à la fois précieux et aventurier et profondément sensible au détail. La grammaire érudite ("Oxford Comma") et l’architecture ("Mansard Roof") sont autant de tremplins pour leurs chansons qui concilient mélodies irrésistibles, rythmes épineux et lignes de basse syncopées. Les Vampire Weekend en arrivent à citer Peter Gabriel (même s’ils ont manifestement passé plus de temps auprès de l'album Graceland de Paul Simon) sur "Cape Cod Kwassa Kwassa" sans que cela ne semble nullement tiré par les cheveux. Ce groupe est malin, mais pas trop malin, et cela ne peut que lui réussir. ~ Heather Phares
11,49 €

Dance - Paru le 10 mars 2008 | Parlophone UK

Distinctions Pitchfork: Best New Music
14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | Co-operative Music

Distinctions 8/10 de Volume - Pitchfork: Best New Music
Walking - Red And Purple - Eyelids - Fools - Joe's Waltz - Winter - It's That Time Again - Paint -The Rust - Park Song - Jody - Ashley - The Season - Undeclared - God? / The Dodos