Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Various Artists - We Out Here

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

We Out Here

Various Artists

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Et c’est reparti : London Calling ! Mais cette fois l’appel ne vient pas des entrailles affamées du rock’n’roll mais plutôt de celles du jazz. Un jazz aux basques duquel on ne peut que coller un S tant la jeune scène londonienne compilée sur ce We Out Here s’est construite sur des influences bigarrées, aussi bien soul qu’afrobeat, fusion ou électro. Pour zoomer sur cette nouvelle génération, Brownswood Recordings, le label de Gilles Peterson, a confié la direction artistique de l’album au plus médiatisé d’entre eux : le saxophoniste Shabaka Hutchings. Enregistrés sur trois jours, les musiciens et les groupes sélectionnés offrent un esprit jazz plus qu’une forme jazz.

Ainsi, le batteur Jake Long et sa formation Maisha jouent aux maîtres vaudou à la manière d’un Pharoah Sanders. L’afrobeat de Fela sert de terreau à l’Ezra Collective du batteur Femi Koleoso mais aussi au collectif Kokoroko. Tandis qu’un autre as des baguettes, le charismatique Moses Boyd, emmitoufle sa rythmique dans une boucle électro savamment hypnotique avant de revenir sur les sentiers d’un jazz libertaire vivifiant.

Ce Qobuzissime coloré comme jamais, c’est aussi Theon Cross, impressionnant marathonien du tuba (et par ailleurs complice de Shabaka Hutchings au sein des Sons Of Kemet), Nubya Garcia, une saxophoniste habitée par le lyrisme de Charles Lloyd, ou bien encore Joe Armon-Jones, un savant fou des claviers qui connaît son Herbie Hancock sur le bout des doigts… Avec We Out Here, la nouvelle scène jazz londonienne signe un manifeste aussi dynamique qu’éclectique. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

We Out Here

Various Artists

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Inside the Acorn 00:05:55

Maisha, Performer - Jake Long, Composer, Writer

2017 2017

2
Pure Shade 00:06:33

Ezra Collective, Performer - Femi Koleoso, Composer, Writer - TJ Koleoso, Composer, Writer - Dylan Jones, Composer, Writer - Joe Armon-Jones, Composer, Writer - James Mollison, Composer, Writer

2017 2017

3
The Balance 00:05:43

Moses Boyd Ensemble, Performer - Moses Boyd, Composer, Writer

2017 2017

4
Brockley 00:03:36

Theon Cross, Composer, Performer, Writer

2017 2017

5
Once 00:05:29

Nubya Garcia, Composer, Performer, Writer

2017 2017

6
Black Skin, Black Masks 00:07:02

Shabaka Hutchings, Composer, Performer, Writer

2017 2017

7
Walls 00:05:25

Triforce, Performer - Dominic Canning, Composer, Writer - Mansur Brown, Composer, Writer - Ricco Komolafe, Composer, Writer - Benjamin Appiah, Composer, Writer

2017 2017

8
Go See 00:07:42

Joe Armon-Jones, Arranger, Composer, Performer, Writer

2017 2017

9
Abusey Junction 00:07:09

Kokoroko, Performer - Oscar Jerome, Arranger, Composer, Writer

2017 2017

Descriptif de l'album

Et c’est reparti : London Calling ! Mais cette fois l’appel ne vient pas des entrailles affamées du rock’n’roll mais plutôt de celles du jazz. Un jazz aux basques duquel on ne peut que coller un S tant la jeune scène londonienne compilée sur ce We Out Here s’est construite sur des influences bigarrées, aussi bien soul qu’afrobeat, fusion ou électro. Pour zoomer sur cette nouvelle génération, Brownswood Recordings, le label de Gilles Peterson, a confié la direction artistique de l’album au plus médiatisé d’entre eux : le saxophoniste Shabaka Hutchings. Enregistrés sur trois jours, les musiciens et les groupes sélectionnés offrent un esprit jazz plus qu’une forme jazz.

Ainsi, le batteur Jake Long et sa formation Maisha jouent aux maîtres vaudou à la manière d’un Pharoah Sanders. L’afrobeat de Fela sert de terreau à l’Ezra Collective du batteur Femi Koleoso mais aussi au collectif Kokoroko. Tandis qu’un autre as des baguettes, le charismatique Moses Boyd, emmitoufle sa rythmique dans une boucle électro savamment hypnotique avant de revenir sur les sentiers d’un jazz libertaire vivifiant.

Ce Qobuzissime coloré comme jamais, c’est aussi Theon Cross, impressionnant marathonien du tuba (et par ailleurs complice de Shabaka Hutchings au sein des Sons Of Kemet), Nubya Garcia, une saxophoniste habitée par le lyrisme de Charles Lloyd, ou bien encore Joe Armon-Jones, un savant fou des claviers qui connaît son Herbie Hancock sur le bout des doigts… Avec We Out Here, la nouvelle scène jazz londonienne signe un manifeste aussi dynamique qu’éclectique. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Lion King Various Artists
Beethoven: 9 Symphonies Berliner Philharmoniker
Barbara Alexandre Tharaud
À découvrir également
Par Various Artists

Playlists

Dans la même thématique...
Blue World John Coltrane
Munich 2016 Keith Jarrett
Beautiful Vinyl Hunter Ashley Henry
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
Les Grands Angles...
Miles Davis, les doigts dans la prise

En 1968, Miles Davis tombe sous le charme de la fée électricité. Envoûté par les révolutions psychédéliques et funky de Jimi Hendrix et autres Sly Stone, le trompettiste fait sa mue et, au passage, celle du jazz.

Lee Morgan, souffle court

Des hauts (sur ses disques) et des bas (dans sa vie). Lee Morgan fut le grand trompettiste du label Blue Note. Une carrière fulgurante parmi les géants du jazz, stoppée net par le pistolet de son ex-femme…

Stan Getz à l’heure brésilienne

En mars 1964, le label Verve publie un chef-d’œuvre cosigné par l’Américain Stan Getz et le Brésilien João Gilberto, qui popularisera la bossa-nova aux quatre coins du monde et relancera la carrière du saxophoniste. Le disque reste encore aujourd’hui le sommet de la fusion entre jazz et musique brésilienne.

Dans l'actualité...