Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Archive|Versions (Version)

Versions (Version)

ARCHIVE

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

En 2020, Archive est toujours en train de célébrer ses 25 ans. Après le coffret de 42 titres sorti en 2019, 25, et sa giga-tournée européenne, le groupe anglais formé en 1994 (mais dont le premier album Londinium date de 1996) revisite de nouveaux ses classiques avec ce Versions. “Nous voulions clore notre 25e anniversaire en revisitant nos chansons préférées du groupe. Nous voulions mettre un point final créatif à la fin de cette année de célébration au travers de quelque chose de nouveau et de frais. Cela nous a semblé être la meilleure façon de le faire”, a justifié le combo mené par le binôme Danny Griffiths/Darius Keeler.

Archive propose ici des versions bien plus calmes et épurées, avec un piano qui flotte presque tout le long de ces 10 titres mixés par Jérôme Devoise, l’homme du clip de Lolita d’Alizée et producteur pour Mylène Farmer. C’est d’ailleurs Fuck U qui retient l’attention, un titre que Devoise avait chanté en 2004 pour l’album Noise. Sa voix est ici remplacée par celle d’Holly Martin tandis que le déluge de guitares électriques d’origine prend cette fois la forme d’une avalanche de synthés. Pills, extrait de Controlling Crowds Part IV en 2009, gagne aussi au change dans une version moins nerveuse et plus aérée, tandis que Nothing Else, titre symbole du mouvement trip hop issu de Londinium (avec la voix originale de Roya Arab) ne perd rien de son charme avec celle de Martin, accompagnée par une guitare acoustique. Loin d'être superflu, Versions, avec ce travail de réarrangement en mode less is more, apporte une réelle plus-value. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Versions (Version)

Archive

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Lights (Version)
00:07:09

Griffiths, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Berrier, Composer - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

2
Kid Corner (Version)
00:02:53

Griffiths, Composer - Martin, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

3
Bright Lights (Version)
00:04:52

Griffiths, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Berrier, Composer - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

4
Fuck U (Version) Explicit
00:04:14

Griffiths, Composer - Walker, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

5
Erase (Version)
00:05:37

Griffiths, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Berrier, Composer - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

6
Again (Version)
00:06:47

Griffiths, Composer - Walker, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

7
Pills (Version)
00:04:05

Griffiths, Composer - Quintile, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Berrier, Composer - Keeler, Composer - Pen, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

8
Nothing Else (Version)
00:04:20

ARCHIVE, MainArtist - Keeler, Composer - ARAB, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

9
Remains Of Nothing (Version)
00:02:48

Griffiths, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Keeler, Composer - Pen, Composer - Marsden, Composer - Richardson, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

10
End Of Our Days (Version)
00:05:12

Martin, Composer - ARCHIVE, MainArtist - Keeler, Composer

2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS] 2020 Dangervisit under exclusive license to [PIAS]

Descriptif de l'album

En 2020, Archive est toujours en train de célébrer ses 25 ans. Après le coffret de 42 titres sorti en 2019, 25, et sa giga-tournée européenne, le groupe anglais formé en 1994 (mais dont le premier album Londinium date de 1996) revisite de nouveaux ses classiques avec ce Versions. “Nous voulions clore notre 25e anniversaire en revisitant nos chansons préférées du groupe. Nous voulions mettre un point final créatif à la fin de cette année de célébration au travers de quelque chose de nouveau et de frais. Cela nous a semblé être la meilleure façon de le faire”, a justifié le combo mené par le binôme Danny Griffiths/Darius Keeler.

Archive propose ici des versions bien plus calmes et épurées, avec un piano qui flotte presque tout le long de ces 10 titres mixés par Jérôme Devoise, l’homme du clip de Lolita d’Alizée et producteur pour Mylène Farmer. C’est d’ailleurs Fuck U qui retient l’attention, un titre que Devoise avait chanté en 2004 pour l’album Noise. Sa voix est ici remplacée par celle d’Holly Martin tandis que le déluge de guitares électriques d’origine prend cette fois la forme d’une avalanche de synthés. Pills, extrait de Controlling Crowds Part IV en 2009, gagne aussi au change dans une version moins nerveuse et plus aérée, tandis que Nothing Else, titre symbole du mouvement trip hop issu de Londinium (avec la voix originale de Roya Arab) ne perd rien de son charme avec celle de Martin, accompagnée par une guitare acoustique. Loin d'être superflu, Versions, avec ce travail de réarrangement en mode less is more, apporte une réelle plus-value. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Archive

REEPERBAHN FESTIVAL COLLIDE

Archive

Call To Arms & Angels

Archive

Controlling Crowds (Parts I-III)

Archive

Londinium

Archive

Londinium Archive

25

Archive

25 Archive

Playlists

Dans la même thématique...

Will Of The People

Muse

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

Music Of The Spheres

Coldplay

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

Blue Banisters

Lana Del Rey

Blue Banisters Lana Del Rey
Les Grands Angles...
Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

Le grunge en 10 albums

Au début des 90’s, Seattle devenait la capitale du rock. La faute au grunge. Cet esprit “sale” et je-m’en-foutiste né sur les cendres du punk, du heavy metal et du rock alternatif passa en un éclair de l’underground au succès mondial. Trop vite récupéré par un système qu’il reniait, le genre s’étouffa dans sa propre caricature à la fin de la décennie. Retour sur dix albums qui ont marqué le mouvement.

Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Dans l'actualité...