Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Isaac Delusion|uplifters

uplifters

Isaac Delusion

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour ce troisième album, les Parisiens de Isaac Delusion semble une fois encore se poser une question formelle essentielle : comment marier une électro-pop facile d’accès avec des idées audacieuses ? Les harmonies émouvantes et la mélodie lyrique de Disorder, le rythme disco de It Hurts, ou bien l’ambiance lounge/exotica de Together viennent donc se cogner à des myriades d’effets inattendus et parfois étranges, lesquels font de Uplifters un objet extrêmement vivant et chaleureux. Cette combinaison d’une musique à la fois sensible et pleine de fraîcheur est en accord parfait avec l’un des thèmes de prédilection de l’album, celui de l’adolescence. Ainsi, ce sont les sentiments souvent complexes liés à cette période de la vie qui sont au cœur d’une chanson comme Fancy. Les textes du disque sont principalement écrits en anglais, mais on note toutefois deux exceptions à la règle : l’onirique et léger Pas l’habitude, et surtout une reprise étonnante, celle de Couleur menthe à l’eau d’Eddy Mitchell. Ou quand la dream pop branchée des années 2010 forme un couple curieux mais parfait avec une certaine variété française des années 1980… ©Nicolas Magenham/Qobuz    

Plus d'informations

uplifters

Isaac Delusion

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
fancy
00:04:33

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

2
disorder
00:03:39

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

3
parrots
00:04:02

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

4
pas l'habitude
00:03:37

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

5
it hurts
00:03:32

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

6
together
00:04:23

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

7
magicalove
00:03:47

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

8
people you know
00:03:37

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

9
tell me how
00:03:51

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

10
basement leisure
00:03:24

Isaac Delusion, Composer, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

11
couleur menthe à l'eau
00:03:32

Pierre Papadiamandis, Composer - Isaac Delusion, MainArtist

2019 microqlima 2019 microqlima

Descriptif de l'album

Pour ce troisième album, les Parisiens de Isaac Delusion semble une fois encore se poser une question formelle essentielle : comment marier une électro-pop facile d’accès avec des idées audacieuses ? Les harmonies émouvantes et la mélodie lyrique de Disorder, le rythme disco de It Hurts, ou bien l’ambiance lounge/exotica de Together viennent donc se cogner à des myriades d’effets inattendus et parfois étranges, lesquels font de Uplifters un objet extrêmement vivant et chaleureux. Cette combinaison d’une musique à la fois sensible et pleine de fraîcheur est en accord parfait avec l’un des thèmes de prédilection de l’album, celui de l’adolescence. Ainsi, ce sont les sentiments souvent complexes liés à cette période de la vie qui sont au cœur d’une chanson comme Fancy. Les textes du disque sont principalement écrits en anglais, mais on note toutefois deux exceptions à la règle : l’onirique et léger Pas l’habitude, et surtout une reprise étonnante, celle de Couleur menthe à l’eau d’Eddy Mitchell. Ou quand la dream pop branchée des années 2010 forme un couple curieux mais parfait avec une certaine variété française des années 1980… ©Nicolas Magenham/Qobuz    

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

The Essential Collection

ABBA

À découvrir également
Par Isaac Delusion

Make It

Isaac Delusion

Make It Isaac Delusion

Rust & Gold

Isaac Delusion

Rust & Gold Isaac Delusion

Isaac Delusion

Isaac Delusion

Isaac Delusion Isaac Delusion

Couleur menthe à l'eau

Isaac Delusion

Couleur menthe à l'eau Isaac Delusion

Make It

Isaac Delusion

Make It Isaac Delusion
Dans la même thématique...

I Don’t Live Here Anymore

The War On Drugs

I Don’t Live Here Anymore The War On Drugs

My Universe

Coldplay

My Universe Coldplay

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Terra Firma

Tash Sultana

Terra Firma Tash Sultana
Les Grands Angles...
Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Le jazz nordique en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

40 ans de post-punk en 10 albums

Au crépuscule des 70’s, les éclaboussures punk n’ont pas encore séché que la noirceur du mouvement déteint déjà sur de nouveaux groupes. Dans cette new wave, le courant post-punk offre une approche tourmentée voire radicale. Des précurseurs Joy Division et The Fall aux contemporains Shame et Fontaines D.C., coup de zoom sur les albums phares d’un électrochoc qui n’a jamais cessé de fasciner l’underground rock’n’roll.

Dans l'actualité...