Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Tracy Chapman - Tracy Chapman

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Tracy Chapman

Tracy Chapman

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Tracy Chapman, chanteuse éponyme de ce premier album, voit sa notoriété s’étendre internationalement grâce à sa prestation lors du médiatique Nelson Mandela’s 70th Birthday Tribute Concert au Stade Wembley. Sa surprenante interprétation touche le public et enflamme les ventes de cet enregistrement qui sera récompensé trois fois lors des 31èmes Grammy Awards.

« Talkin’ Bout A Revolution » introduit le disque et augure l’âme de cette artiste fervente qui fera retentir ce titre comme un hymne lors de chacun de ses concerts. L’obsédante, sobre et émouvante mélodie de « Fast Car », où elle invite à prendre son destin en main, lui vaudra le Grammy de la meilleure interprétation féminine. Tracy Chapman aborde ensuite tour à tour les thèmes qui lui sont chers : les tensions raciales dans « Across the Lines », la violence conjugale dans « Behind the Wall », le romantisme passionné dans « For My Lover », tandis que « Baby Can I Hold You » est une déclaration d’amour poignante et douce.

Sobriété de l’instrumentation (Tracy, à la guitare, est généralement accompagnée seulement d’une basse et d’une batterie), simplicité de l’harmonie, le style folk tirant parfois sur le rock captive grâce à un swing efficace et au pouvoir évocateur qui se dégage, ou par l’extrême dépouillement, à l’image de « For You ». Seul « Mountains O’Thing » se distingue par l’utilisation de discrètes touches de vibraphone, de flûte de pan et de percussions, ou « She’s Got Her Ticket » par un style aux assonances reggaes.

Sincère, Tracy Chapman n’hésite pas à se mettre à nu comme dans l’étrange titre a capella « Behind the Wall ». Androgyne et singulière, sa voix, au timbre entre raucité et chaleur, dégage une ferveur et une force de caractère. Une certaine fragilité transparaît néanmoins dans ce vibrato nerveux si personnel et caractéristique.

L’ambivalence entre force, espoir, pessimisme ou mélancolie révèle une personnalité complexe. Grammy Awards du meilleur album folk en 1989, Tracy Chapman, avec le recul d’une vingtaine d’année, mériterait bien de se classer parmi ces fameux « albums de légende ».
© ©Copyright Music Story Sophie Lespiaux 2016

Plus d'informations

Tracy Chapman

Tracy Chapman

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Talkin' Bout a Revolution LP Version
00:02:41

Jack Holder, Electric Guitar, Organ - Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Percussion, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass Guitar - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums, Percussion - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

2
Fast Car LP Version
00:04:56

Ed Black, Guitar - Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Electric Guitar, Percussion, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

3
Across the Lines LP Version
00:03:24

Jack Holder, Dulcimer - Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer - Don Rubin, Executive Producer - Brian Koppelman, Executive Producer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

4
Behind the Wall LP Version
00:01:48

Tracy Chapman, Vocals, Writer, MainArtist - David Kershenbaum, Producer - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

5
Baby Can I Hold You LP Version
00:03:12

Jack Holder, Organ, Sitar - Tracy Chapman, Vocals, Writer, Rhythm Guitar, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - Bob Marlette, Keyboards - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums, Percussion - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer - David Laflamme, Electric Violin

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

6
Mountains O' Things LP Version
00:04:39

Paulinho Da Costa, Percussion - Tracy Chapman, Electric Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - STEVE Kaplan, Keyboards - Bob Marlette, Keyboards - David Kershenbaum, Producer - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

7
She's Got Her Ticket LP Version
00:03:54

Jack Holder, Electric Guitar, Organ - Paulinho Da Costa, Percussion - Tracy Chapman, Electric Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - STEVE Kaplan, Keyboards - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

8
Why? LP Version
00:02:05

Jack Holder, Electric Guitar, Organ - Paulinho Da Costa, Percussion - Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums, Percussion - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

9
For My Lover LP Version
00:03:10

Jack Holder, Dobro - Ed Black, Guitar - Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - STEVE Kaplan, Harmonica - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

10
If Not Now... LP Version
00:03:01

Jack Holder, Piano - Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Percussion, Vocals, Writer, MainArtist - LARRY KLEIN, Bass - David Kershenbaum, Producer - Denny Fongheiser, Drums, Percussion - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

11
For You LP Version
00:03:09

Tracy Chapman, Acoustic Guitar, Vocals, Writer, MainArtist - David Kershenbaum, Producer - Kevin W. Smith, Mixer, Engineer

1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States. 1988 Elektra/Asylum Records for the United States and WEA International for the world outside of the United States.

Descriptif de l'album

Tracy Chapman, chanteuse éponyme de ce premier album, voit sa notoriété s’étendre internationalement grâce à sa prestation lors du médiatique Nelson Mandela’s 70th Birthday Tribute Concert au Stade Wembley. Sa surprenante interprétation touche le public et enflamme les ventes de cet enregistrement qui sera récompensé trois fois lors des 31èmes Grammy Awards.

« Talkin’ Bout A Revolution » introduit le disque et augure l’âme de cette artiste fervente qui fera retentir ce titre comme un hymne lors de chacun de ses concerts. L’obsédante, sobre et émouvante mélodie de « Fast Car », où elle invite à prendre son destin en main, lui vaudra le Grammy de la meilleure interprétation féminine. Tracy Chapman aborde ensuite tour à tour les thèmes qui lui sont chers : les tensions raciales dans « Across the Lines », la violence conjugale dans « Behind the Wall », le romantisme passionné dans « For My Lover », tandis que « Baby Can I Hold You » est une déclaration d’amour poignante et douce.

Sobriété de l’instrumentation (Tracy, à la guitare, est généralement accompagnée seulement d’une basse et d’une batterie), simplicité de l’harmonie, le style folk tirant parfois sur le rock captive grâce à un swing efficace et au pouvoir évocateur qui se dégage, ou par l’extrême dépouillement, à l’image de « For You ». Seul « Mountains O’Thing » se distingue par l’utilisation de discrètes touches de vibraphone, de flûte de pan et de percussions, ou « She’s Got Her Ticket » par un style aux assonances reggaes.

Sincère, Tracy Chapman n’hésite pas à se mettre à nu comme dans l’étrange titre a capella « Behind the Wall ». Androgyne et singulière, sa voix, au timbre entre raucité et chaleur, dégage une ferveur et une force de caractère. Une certaine fragilité transparaît néanmoins dans ce vibrato nerveux si personnel et caractéristique.

L’ambivalence entre force, espoir, pessimisme ou mélancolie révèle une personnalité complexe. Grammy Awards du meilleur album folk en 1989, Tracy Chapman, avec le recul d’une vingtaine d’année, mériterait bien de se classer parmi ces fameux « albums de légende ».
© ©Copyright Music Story Sophie Lespiaux 2016

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Tracy Chapman
Greatest Hits Tracy Chapman
Crossroads Tracy Chapman
New Beginning Tracy Chapman
Let It Rain Tracy Chapman
Our Bright Future Tracy Chapman
Dans la même thématique...
Blue Joni Mitchell
All The Good Times Gillian Welch
Sounds Of Silence Simon & Garfunkel
Les Grands Angles...
Daniel Johnston, icône troublée et troublante

Personne ne sonne comme Daniel Johnston. Artiste dépressif et méconnu devenu culte grâce à la reconnaissance de ses pairs, l’Américain, mort le 11 septembre 2019 à l’âge de 58 ans, est le symbole d’une musique naïve, lo-fi mais débordant d’émotions. Il n’est pas trop tard pour (re)découvrir cet authentique génie underground qui ne rate jamais le cœur de l’auditeur.

Mark Knopfler et Dire Straits, l'amour vache

Le 14 avril 2018, Dire Straits faisait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame et nombreux étaient ceux qui pensaient que c’était le moment ou jamais. Même Mark Knopfler semblait touché par cet honneur, espérant être intronisé par Bob Dylan ou Eric Clapton. Au final, Dire Straits est entré au panthéon des rockers sans sa star, qui a séché une cérémonie parmi les plus tristes de l'histoire. Comme un symbole de la relation qu’il entretient avec son groupe.

Guy Clark, poète et troubadour

Il était vénéré par Johnny Cash et de nombreux autres mais resta dans l’ombre jusqu’à sa mort, il y a deux ans, en mai 2016. Mais qui était Guy Clark, immense songwriter texan, narrateur hors-pair et troubadour à la voix rocailleuse dont les compositions furent interprétées par toutes les pointures de la country et du folk ?

Dans l'actualité...