Rone Tohu BohuPromotion

Tohu Bohu

Rone

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 15 octobre 2012 chez InFiné

Artiste principal : Rone

Genre : Electro

Distinctions : Discothèque Idéale Qobuz (mars 2014) - 4F de Télérama (novembre 2012) - Hi-Res Audio (mars 2013)

Prix spécial : Plus que 17 jours pour en profiter
Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 00:47:47

  1. 1 Tempelhof

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  2. 2 Bye Bye Macadam

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  3. 3 Fugu Kiss

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  4. 4 La Grande Ourse

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  5. 5 Beast

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  6. 6 Let's Go (feat. High Priest)

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  7. 7 King of Batoofam

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  8. 8 Parade

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

  9. 9 Icare (feat. Gaspar Claus)

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer - Gaspar Claus, Composer - Yvan Ginoux, Composer - Antoine Mermet, Composer Copyright : 2012 InFiné

  10. 10 Lili...Wood

    Rone, Performer - Erwan Castex, Composer Copyright : 2012 InFiné

À propos

Il le dit lui-même. « Ces trois dernières années, j’ai rencontré beaucoup de monde et me suis également retrouvé seul assez souvent. Je me suis perdu et me suis retrouvé à nouveau, travaillant frénétiquement. J’ai appris à organiser mon foutoir intérieur que j’ai exploité. Tohu Bohu est une représentation de mon propre chaos que j’ai exploité pour au final l’enregistrer » Avec ce deuxième album pour le label InFiné, Tohu Bohu, Erwan Castex alias Rone signe aussi une missive écrite de Berlin où il est désormais installé. Une missive à la fois planante et urbaine. Un album allemand pourtant plutôt dépourvu de sonorités allemandes justement. Un beau disque à tiroirs surtout, projet electro vraiment dense qui s’apprivoise au fil des écoutes.
Rone
Tempelhof
Bye Bye Macadam
Fugu Kiss
La Grande Ourse
Beast
Let's Go (feat. High Priest)
King of Batoofam
Parade
Icare (feat. Gaspar Claus)
Lili...Wood Rone, Performer Erwan Castex, Composer
Rone, Performer Erwan Castex, Composer Gaspar Claus, Composer Yvan Ginoux, Composer Antoine Mermet, Composer
Rone, Performer Erwan Castex, Composer

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Rone dans le magazine

Plus d'articles

Le label

InFiné

Un label qui se revendique une empreinte sonore loin des "genres", des frontières et des "scènes" : c'est ainsi que se définit InFiné, crée en 2006 par Alexandre Cazac (directeur artistique) et Yannick Matray suite à un concert parisien de Francesco Tristano. Ils seront plus tard rejoints par Julien Gagnebien qui les assistera sur le développement international du label. Ayant fait sienne la devise du designer Raymond Loewy "Most Advanced Yet Acceptable", la démarche du label est transversale et pluridisciplinaire. InFiné entend « susciter les rencontres entre les styles et les générations, mais aussi, entre les disciplines ». Il utilise les musiques dîtes électroniq...

Voir la page InFiné Lire l'article

Le genre

Electro dans le magazine

  • Moby : imprévisible Moby : imprévisible

    Moby n’est pas un artiste qui apprécie les tournées. Mais avec Moby, on a toujours un peu l’impression de ne jamais le connaître vraiment tant le garçon est imprévisible.

    Lire l'article
  • DJ Khalab : Beatmaker italien afro-cosmique !

    DJ Khalab est une anomalie en Italie. Alors que les nouveaux dirigeants du pays rejettent les esquifs venus d’Afrique et que nombre de ses collègues producteurs s’acharnent à sentimentaliser la tec...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

  • Joe Tex : l'ombre de James Brown Joe Tex : l'ombre de James Brown

    Il y a 36 ans, une des plus grandes lumières de la southern soul s’éteignait. Joe Tex ou Joseph Arrington Jnr ou encore Joseph Hazziez, faisait partie de ces artistes sous-estimés des 60’s et plus ...

    Lire l'article
  • Moby : imprévisible

    Moby n’est pas un artiste qui apprécie les tournées. Mais avec Moby, on a toujours un peu l’impression de ne jamais le connaître vraiment tant le garçon est imprévisible.

    Lire l'article
Plus d'articles