Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Bob Dylan|Together Through Life

Together Through Life

Bob Dylan

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Avec ce trente-troisième album studio au compteur, Bob Dylan, en terme de productivité artistique, joue désormais dans la cour d’un Picasso, parmi les artistes définitivement emblématiques du XXème siècle. À 67 ans, et tandis que son Never Ending Tour ne s’arrête effectivement jamais, le barde essentiel trouve le temps et l’inspiration pour un nouvel opus charmant. Le terme est peut-être suranné mais il définit bien ce disque écrit avec Robert Hunter, poète beatnik connu pour avoir écrit les textes du Grateful Dead durant quelques décennies, et produit par Jack Frost, dernier pseudo en date de Dylan.

Un album né de la demande du réalisateur français Olivier Dahan, qui réclama une chanson pour la B.O. de son prochain film. « Life Is Hard » bouclée, avec sa guitare quasi-hawaïenne et son chant de crooner épuisé, Dylan se sentit en verve pour en composer d’autres, orchestrées avec son backing band habituel, renforcé du guitariste de Tom Petty & The Heartbreakers. Together Through reste néanmoins un album dominé par l’accordéon ! Pas celui d'André Verchuren, celui, plaintif, de David Hidalgo de Los Lobos, qui apporte une coloration tex-mex nostalgique et sudiste à nombre de ces chansons. L’autre veine explorée est celle des origines : le blues à la Chess Records de « My Wife’s Home Town », et le rock’n’roll près de l’os, à la Sun Records, de « Shake Shake Mama », « Jolene » ou ce « Beyond Here Lies Nothin' » qui ouvre les hostilités.

Dylan n’a plus rien à prouver, il a vendu cent millions d’albums au cours des cinq dernières décennies et pourtant, il chante ici mieux que jamais ! Sa voix pleine de gravillons maîtrise parfaitement ces rock de bouges comme ces tempi paresseux et, dans ce territoire de chansons d’amour, ou plus précisément de souvenirs d’amour, il n’hésite pas à la mettre en avant, comme un cow-boy un peu fourbu mais tellement rôdé à l’exercice. Crooner sarcastique et vigoureux, il conduit le groove un peu country jazz (« Life is Hard »), franchement fifties (« Jolene » et son atmosphère de bar honky tonk) ou ces moments tex-mex qui évoquent plus Austin, Texas que Duluth (Minnesota) : « This Dream of You » ou « If You Ever Go to Houston ». Mais aussi « Feels a Change Coming On » ou le final « It’s All Good », qui reste une bonne définition de ce Together Through Life.

Ce n’est pas un grand album de Dylan, et les chansons qu’il réunit ne resteront pas parmi les monuments de cet homme qui en érigea tant, mais c’est définitivement un disque d’immédiate séduction, le plaisir qu’il éprouve à chanter ces mélodies est palpable, et jamais affecté. Arrivé à ce moment du chemin, c’est une bénédiction.
© ©Copyright Music Story Jean-Eric Perrin 2015

Plus d'informations

Together Through Life

Bob Dylan

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Beyond Here Lies Nothin' (Explicit) (Album Version)
00:03:50

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

2
Life Is Hard (Album Version)
00:03:38

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

3
My Wife's Home Town (Album Version)
00:04:15

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Willie Dixon, Composer - Jack Frost, Producer - David Bianco, Recording Engineer - David Bianco, Mixing Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Performer - Bob Dylan, Composer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

4
If You Ever Go to Houston (Album Version)
00:05:48

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

5
Forgetful Heart (Album Version)
00:03:41

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

6
Jolene (Album Version)
00:03:50

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

7
This Dream of You (Album Version)
00:05:50

David Spreng, Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer - Rafael Serrano, Engineer - Rich Tosi, 2nd Engineer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

8
Shake Shake Mama (Album Version)
00:03:36

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

9
I Feel a Change Comin' On (Album Version)
00:05:25

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

10
It's All Good (Album Version)
00:05:27

Rich Tosi, 2nd Engineer - Eddy Schreyer, Mastering Engineer - Bill Lane, 2nd Engineer - David Spreng, Engineer - Robert Hunter, Lyricist - Jack Frost, Producer - David Bianco, Mixing Engineer - David Bianco, Recording Engineer - Rafael Serrano, Engineer - Bob Dylan, Lyricist - Bob Dylan, Composer - Bob Dylan, Performer -

(P) 2009 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Avec ce trente-troisième album studio au compteur, Bob Dylan, en terme de productivité artistique, joue désormais dans la cour d’un Picasso, parmi les artistes définitivement emblématiques du XXème siècle. À 67 ans, et tandis que son Never Ending Tour ne s’arrête effectivement jamais, le barde essentiel trouve le temps et l’inspiration pour un nouvel opus charmant. Le terme est peut-être suranné mais il définit bien ce disque écrit avec Robert Hunter, poète beatnik connu pour avoir écrit les textes du Grateful Dead durant quelques décennies, et produit par Jack Frost, dernier pseudo en date de Dylan.

Un album né de la demande du réalisateur français Olivier Dahan, qui réclama une chanson pour la B.O. de son prochain film. « Life Is Hard » bouclée, avec sa guitare quasi-hawaïenne et son chant de crooner épuisé, Dylan se sentit en verve pour en composer d’autres, orchestrées avec son backing band habituel, renforcé du guitariste de Tom Petty & The Heartbreakers. Together Through reste néanmoins un album dominé par l’accordéon ! Pas celui d'André Verchuren, celui, plaintif, de David Hidalgo de Los Lobos, qui apporte une coloration tex-mex nostalgique et sudiste à nombre de ces chansons. L’autre veine explorée est celle des origines : le blues à la Chess Records de « My Wife’s Home Town », et le rock’n’roll près de l’os, à la Sun Records, de « Shake Shake Mama », « Jolene » ou ce « Beyond Here Lies Nothin' » qui ouvre les hostilités.

Dylan n’a plus rien à prouver, il a vendu cent millions d’albums au cours des cinq dernières décennies et pourtant, il chante ici mieux que jamais ! Sa voix pleine de gravillons maîtrise parfaitement ces rock de bouges comme ces tempi paresseux et, dans ce territoire de chansons d’amour, ou plus précisément de souvenirs d’amour, il n’hésite pas à la mettre en avant, comme un cow-boy un peu fourbu mais tellement rôdé à l’exercice. Crooner sarcastique et vigoureux, il conduit le groove un peu country jazz (« Life is Hard »), franchement fifties (« Jolene » et son atmosphère de bar honky tonk) ou ces moments tex-mex qui évoquent plus Austin, Texas que Duluth (Minnesota) : « This Dream of You » ou « If You Ever Go to Houston ». Mais aussi « Feels a Change Coming On » ou le final « It’s All Good », qui reste une bonne définition de ce Together Through Life.

Ce n’est pas un grand album de Dylan, et les chansons qu’il réunit ne resteront pas parmi les monuments de cet homme qui en érigea tant, mais c’est définitivement un disque d’immédiate séduction, le plaisir qu’il éprouve à chanter ces mélodies est palpable, et jamais affecté. Arrivé à ce moment du chemin, c’est une bénédiction.
© ©Copyright Music Story Jean-Eric Perrin 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?