Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mahan Esfahani|Time Present and Time Past

Time Present and Time Past

Mahan Esfahani - Concerto Köln

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Renversant, peut-on se dire en voyant la couverture de ce disque du claveciniste irano-états-unien Mahan Esfahani. En effet, le soliste a mélangé les genres jusqu’au paroxysme : le concerto en ré mineur de Bach (ici accompagné par le Concerto Köln), des années 1730, côtoie le Concerto pour clavecin de Górecki de 1980 (avec le même Concerto Köln) ; La Folie d’Espagne de C.P.E. Bach se frotte à Piano Phase de Steve Reich — un ouvrage conçu pour deux pianos ou un piano et bande magnétique, ici joué au clavecin naturellement. Le principe de l’ouvrage est de jouer diverses cellules de manière à graduellement «déphaser» main gauche et main droite, insensiblement jusqu’à faire un tour complet. Un peu comme deux moteurs d’avion tournant presque à la même vitesse, «battent» de la même manière les cellules, se décalant progressivement, en donnant une sensation de chaloupé hypnotique. Mahan Esfahani a ici utilisé le principe du « re-recording » avec lui-même, car la chose est à peine réalisable par un seul et même musicien jouant les deux parties simultanément, les décalages étant de l’ordre micrométrique. Selon le compositeur, « Mahan Esfahani a réalisé un enregistrement magistral de Piano phase ; son attention pour le détail fait absolument miroiter la musique. Je suis extrêmement impressionné et ému par sa prestation. » Choc des époques, chocs des cultures même, voilà un claveciniste à suivre de très près. Esfahani joue un clavecin, copie moderne, d’un Dulcken anversois de 1745, et une copie d’un instrument florentin du XVIIe siècle – uniquement pour la Follia de Scarlatti. © SM/Qobuz



" Nourri du baroque et passionné de musique de notre temps, Esfahani interprète les deux simultanément et en démontre les folles similitudes. [...] Si le projet séduit l'esprit, sa réalisation comble les sens. " (Classica, juillet/août 2015, Philippe Venturini)

Plus d'informations

Time Present and Time Past

Mahan Esfahani

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Variations on "La Follia" (Alessandro Scarlatti)

1
A. Scarlatti: Variations on "La Follia"
Mahan Esfahani
00:06:27

ALESSANDRO SCARLATTI, Composer - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Harpsichord Concerto, Op. 40 (Henryk Gorecki)

2
I. Allegro molto
Mahan Esfahani
00:04:24

Concerto Koln, Ensemble, MainArtist - Henryk Gorecki, Composer - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

3
II. Vivace
Mahan Esfahani
00:04:11

Concerto Koln, Ensemble, MainArtist - Henryk Gorecki, Composer - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

12 Variations on "La Folia d'Espagne" in D Minor, Wq.118, No. 9 (Carl Philipp Emanuel Bach)

4
C.P.E. Bach: 12 Variations on "La Folia d'Espagne" in D Minor, Wq. 118, No. 9
Mahan Esfahani
00:07:18

Carl Philipp Emanuel Bach, Composer - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Concerto Grosso in D Minor (Francesco Geminiani)

5
Geminiani: Concerto Grosso in D Minor
00:11:48

Concerto Koln, Ensemble, MainArtist - Francesco Geminiani, Composer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Piano Phase (Steve Reich)

6
Reich: Piano Phase for Two Pianos
Mahan Esfahani
00:16:42

Steve Reich, Composer - Mahan Esfahani, Arranger, Harpsichord, Work Arranger, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Harpsichord Concerto in D minor, BWV 1052 (Johann Sebastian Bach)

7
I. Allegro
Mahan Esfahani
00:07:48

Johann Sebastian Bach, Composer - Concerto Koln, Ensemble, MainArtist - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

8
II. Adagio
Mahan Esfahani
00:06:37

Johann Sebastian Bach, Composer - Concerto Koln, Ensemble, MainArtist - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

9
III. Allegro (Cadenza: Johannes Brahms)
Mahan Esfahani
00:08:26

Johann Sebastian Bach, Composer - Concerto Koln, Ensemble, MainArtist - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Chaconne in G major, HWV 435 (Georg Friedrich Händel)

10
Handel: Chaconne in G Major for Harpsichord, HWV 435 (Bonus Track)
Mahan Esfahani
00:05:16

George Frideric Handel, Composer - Mahan Esfahani, Harpsichord, MainArtist, AssociatedPerformer - Michael Morawietz, Recording Engineer, StudioPersonnel - Christoph Claßen, Producer - Anna D'hein, Asst. Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2015 Deutschlandradio / Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Renversant, peut-on se dire en voyant la couverture de ce disque du claveciniste irano-états-unien Mahan Esfahani. En effet, le soliste a mélangé les genres jusqu’au paroxysme : le concerto en ré mineur de Bach (ici accompagné par le Concerto Köln), des années 1730, côtoie le Concerto pour clavecin de Górecki de 1980 (avec le même Concerto Köln) ; La Folie d’Espagne de C.P.E. Bach se frotte à Piano Phase de Steve Reich — un ouvrage conçu pour deux pianos ou un piano et bande magnétique, ici joué au clavecin naturellement. Le principe de l’ouvrage est de jouer diverses cellules de manière à graduellement «déphaser» main gauche et main droite, insensiblement jusqu’à faire un tour complet. Un peu comme deux moteurs d’avion tournant presque à la même vitesse, «battent» de la même manière les cellules, se décalant progressivement, en donnant une sensation de chaloupé hypnotique. Mahan Esfahani a ici utilisé le principe du « re-recording » avec lui-même, car la chose est à peine réalisable par un seul et même musicien jouant les deux parties simultanément, les décalages étant de l’ordre micrométrique. Selon le compositeur, « Mahan Esfahani a réalisé un enregistrement magistral de Piano phase ; son attention pour le détail fait absolument miroiter la musique. Je suis extrêmement impressionné et ému par sa prestation. » Choc des époques, chocs des cultures même, voilà un claveciniste à suivre de très près. Esfahani joue un clavecin, copie moderne, d’un Dulcken anversois de 1745, et une copie d’un instrument florentin du XVIIe siècle – uniquement pour la Follia de Scarlatti. © SM/Qobuz



" Nourri du baroque et passionné de musique de notre temps, Esfahani interprète les deux simultanément et en démontre les folles similitudes. [...] Si le projet séduit l'esprit, sa réalisation comble les sens. " (Classica, juillet/août 2015, Philippe Venturini)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana
À découvrir également
Par Mahan Esfahani

Bach: Goldberg Variations

Mahan Esfahani

Bach: Goldberg Variations Mahan Esfahani

Bach: Goldberg Variations

Mahan Esfahani

Bach: Goldberg Variations Mahan Esfahani

Byrd, Bach, Ligeti (Wigmore Hall Live)

Mahan Esfahani

Handel: Chaconne in G Major for Harpsichord, HWV 435

Mahan Esfahani

Playlists

Dans la même thématique...

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

BACH: The Art of Life

Daniil Trifonov

BACH: The Art of Life Daniil Trifonov

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Nelson Freire, un virtuose très discret

Enfant prodige dans son pays natal, le pianiste brésilien, disparu en novembre 2021, est resté loin des bruyantes trompettes de la renommée. Ses mains de géant, sa technique aisée et virtuose étaient toujours au service d’une sonorité puissante, pleine et moelleuse. Qobuz revient sur le parcours de celui qui fut longtemps le « secret le mieux gardé du piano ».

Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Dans l'actualité...