Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Dr. John - The Sun, Moon & Herbs

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

The Sun, Moon & Herbs

Dr. John

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quatrième album de Dr. John The Night Tripper, il était conçu comme un triple album, le soleil figurant la musique qu’on écoute au réveil, l’herbe qu’on mange ou qu’on fume, et la lune évocatrice de la musique qu’on écoute la nuit, propice aux rêves. De passage en Europe en 1970 pour des festivals (au Pays de Galles, à Montreux en Suisse ou à Amsterdam), il réunit à Londres toute une pléiade de musiciens locaux, comme Graham Bond, Mick Jagger, Doris Troy, Eric Clapton et sa section rythmique de l’époque, Carl Radle et Jim Gordon, et toute une ribambelle de percussionnistes africains et antillais…  « on avait assez de musiciens pour monter six groupes ! » (Dr. John).

Des heures d’enregistrements sont envoyées à Los Angeles pour le mixage, mais les bandes sont sabotées par ses deux managers et le disque final n’est qu’un sauvetage opéré par l’artiste avec l’aide de l’ingénieur du son d’Atlantic, Tom Dowd. Le résultat final, humide comme le bayou, est néanmoins son meilleur album depuis GRIS-gris, et annonciateur du festin suivant. Le shuffle de « Familiar Reality » , co-écrit avec Jessie Hill (son ode au mardi gras « Ooh Poo Pah Doo » en 1960) est particulièrement savoureux, avec ses percussions « jungle », parties de cuivres, et de guitare slide d’Eric Clapton.




© ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2017

Plus d'informations

The Sun, Moon & Herbs

Dr. John

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Black John the Conqueror
00:06:20

Dr. John, MainArtist - Mac Rebennack alias Dr. John Creabux, Composer

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

2
Where Ya at Mule
00:04:56

Dr. John, MainArtist - Mac Rebennack alias Dr. John Creabux, Composer

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

3
Craney Crow
00:06:42

Dr. John Creaux, Composer - Dr. John, MainArtist

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

4
Familiar Reality-Opening
00:05:29

Mac Rebennack, Composer - Dr. John, MainArtist - Jesse Hill, Composer

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

5
Pots on Fiyo (File Gumbo) / Who I Got to Fall On [If the Pot Get Heavy]
00:05:49

Dr. John, MainArtist - Mac Rebennack alias Dr. John Creabux, Composer

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

6
Zu Zu Mamou
00:07:57

Dr. John, MainArtist - Mac Rebennack alias Dr. John Creabux, Composer

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

7
Familiar Reality-Reprise
00:01:49

Mac Rebennack, Composer - Dr. John, MainArtist - Jesse Hill, Composer

1971 Elektra Records 1971 Atlantic Records

Descriptif de l'album

Quatrième album de Dr. John The Night Tripper, il était conçu comme un triple album, le soleil figurant la musique qu’on écoute au réveil, l’herbe qu’on mange ou qu’on fume, et la lune évocatrice de la musique qu’on écoute la nuit, propice aux rêves. De passage en Europe en 1970 pour des festivals (au Pays de Galles, à Montreux en Suisse ou à Amsterdam), il réunit à Londres toute une pléiade de musiciens locaux, comme Graham Bond, Mick Jagger, Doris Troy, Eric Clapton et sa section rythmique de l’époque, Carl Radle et Jim Gordon, et toute une ribambelle de percussionnistes africains et antillais…  « on avait assez de musiciens pour monter six groupes ! » (Dr. John).

Des heures d’enregistrements sont envoyées à Los Angeles pour le mixage, mais les bandes sont sabotées par ses deux managers et le disque final n’est qu’un sauvetage opéré par l’artiste avec l’aide de l’ingénieur du son d’Atlantic, Tom Dowd. Le résultat final, humide comme le bayou, est néanmoins son meilleur album depuis GRIS-gris, et annonciateur du festin suivant. Le shuffle de « Familiar Reality » , co-écrit avec Jessie Hill (son ode au mardi gras « Ooh Poo Pah Doo » en 1960) est particulièrement savoureux, avec ses percussions « jungle », parties de cuivres, et de guitare slide d’Eric Clapton.




© ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2017

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Dr. John

Playlists

Dans la même thématique...
Dinner Party Terrace Martin
Royal Ayo
Athena Sudan Archives
Back To Black Amy Winehouse
Les Grands Angles...
Le monde selon Peter Gabriel

Porte-drapeau du rock progressif britannique avec Genesis, Peter Gabriel, qui fête ses 70 ans le 13 février, est devenu le champion de la world music et la figure de l’artiste engagé à travers son label Real World, la série de festivals Womad et bien sûr la protest song “Biko”, passée à la postérité via la tournée de concerts Amnesty International. Retour sur le parcours d’une pop star pas comme les autres.

L’âge d’or funk de James Brown

Entre 1967 et 1974, le Godfather transforme sa soul en funk. Entouré par les musiciens les plus groovy du moment, James Brown orchestre une BO en phase avec les changements de la société américaine. Et tout le monde saute à bord de la Sex Machine !

Stevie Wonder, les 5 années qui ont tout changé

Entre 1972 et 1976, le tout jeune Stevie Wonder (qui soufflera 70 bougies le 13 mai) enregistre cinq albums qui marqueront l’histoire du label Motown mais aussi de la pop et de la soul music. Un nirvana musical et technologique toujours aussi influent.

Dans l'actualité...