Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Julien Lourau - The Rise

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

The Rise

Julien Lourau

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quatrième album de Julien Lourau, The Rise (2002) présente le saxophoniste dans une configuration plus conventionnelle que les précédents, mais propice à l’épanouissement de sa personnalité.

Accompagné principalement du batteur Maxime Zampieri, du contrebassiste Henri Texier et du pianiste Bojan Z (deux membres de l’Azur Quartet), Julien Lourau convie également les percussionnistes Minino Garay et Gustavo Ovalles, la chanteuse vénézuélienne Elvita Delgado (« Contiguo en la distancia ») ou le flûtiste Malik Mezzadri (« Anda, Jaléo »). Compagnons de longue date, la plupart ont suivi le leader sur ses différents projets musicaux qui l’ont emmené du funk, avec le Groove Gang, à l’electro, sur le précédent Gambit (2000).

Si ce disque apparaît plus conforme au jazz traditionnel, il n’en demeure pas moins unique, tant Julien Lourau possède un style inimitable, souffleur aussi brillant que compositeur. Son inventivité mélodique, rythmique et harmonique s’est enrichie au gré de ses voyages et, tendant l’oreille du côté de l’Argentine, de l’Espagne, de l’Europe de l’Est (« Bulkamer ») ou des Caraïbes, transporte l’auditeur dans un monde dansant (« Ginger Bread », « Tu Mi Turbi »), puissant (« El Gato Porteno ») ou lointain (« Kenyatta »).

Julien Lourau dédie ce disque à son père disparu (« The Rise »), mais rarement un tel hommage c’est fait si tendre, onirique et… jubilatoire.
© Sophie Lespiaux / Music-Story

Plus d'informations

The Rise

Julien Lourau

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
The Saloon (Life Is Just a Game)
00:04:20

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

2
Ginger Bread
00:06:48

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

3
Bulkamer
00:07:42

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

4
Anda, Jaleo
00:06:25

Julien Lourau, Performer - Traditional, Composer

2001 Label Bleu

5
Tu Mi Turbi (Intro)
00:02:12

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

6
Tu Mi Turbi
00:06:00

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

7
Kenyatta
00:05:59

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

8
The Rise
00:07:28

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

9
El Gato Porteno
00:05:34

Julien Lourau, Performer - Julien Lourau, Composer

2001 Label Bleu

10
Contigo en la Distancia
00:05:22

Julien Lourau, Performer - César Portillo De La Luz, Composer

2001 Label Bleu

11
Hulio's Blues
00:06:33

Julien Lourau, Performer - Bojan Zulfikarpasic, Composer

2001 Label Bleu

Descriptif de l'album

Quatrième album de Julien Lourau, The Rise (2002) présente le saxophoniste dans une configuration plus conventionnelle que les précédents, mais propice à l’épanouissement de sa personnalité.

Accompagné principalement du batteur Maxime Zampieri, du contrebassiste Henri Texier et du pianiste Bojan Z (deux membres de l’Azur Quartet), Julien Lourau convie également les percussionnistes Minino Garay et Gustavo Ovalles, la chanteuse vénézuélienne Elvita Delgado (« Contiguo en la distancia ») ou le flûtiste Malik Mezzadri (« Anda, Jaléo »). Compagnons de longue date, la plupart ont suivi le leader sur ses différents projets musicaux qui l’ont emmené du funk, avec le Groove Gang, à l’electro, sur le précédent Gambit (2000).

Si ce disque apparaît plus conforme au jazz traditionnel, il n’en demeure pas moins unique, tant Julien Lourau possède un style inimitable, souffleur aussi brillant que compositeur. Son inventivité mélodique, rythmique et harmonique s’est enrichie au gré de ses voyages et, tendant l’oreille du côté de l’Argentine, de l’Espagne, de l’Europe de l’Est (« Bulkamer ») ou des Caraïbes, transporte l’auditeur dans un monde dansant (« Ginger Bread », « Tu Mi Turbi »), puissant (« El Gato Porteno ») ou lointain (« Kenyatta »).

Julien Lourau dédie ce disque à son père disparu (« The Rise »), mais rarement un tel hommage c’est fait si tendre, onirique et… jubilatoire.
© Sophie Lespiaux / Music-Story

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
Innervisions Stevie Wonder
À découvrir également
Par Julien Lourau
Gambit Julien Lourau
Saigon Quartet Julien Lourau
Groove Gang Julien Lourau
Forget 2 Julien Lourau
Dans la même thématique...
GoGo Penguin GoGo Penguin
S3NS Ibrahim Maalouf
The Road to Ithaca Shai Maestro Trio
What Kinda Music Tom Misch
The Rocket Martin Tingvall
Les Grands Angles...
Jazz : où sont les femmes ?

A l’exception des chanteuses, les femmes du jazz ont dû batailler ferme pour se frayer un chemin vers le devant de la scène. De Mary Lou Williams à Jaimie Branch en passant par Geri Allen ou Alice Coltrane, elles sont finalement assez peu nombreuses à s’être imposées dans un genre resté presque exclusivement masculin. Et toujours aussi macho ?

Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

Dans l'actualité...