Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

McCoy Tyner|The Real McCoy (2012 Remastered)

The Real McCoy (2012 Remastered)

McCoy Tyner

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Promo - 21%

Pour son entrée chez Blue Note, McCoy Tyner frappe fort. Et des deux poings ! Avec déjà six albums personnels sous le coude, le pianiste de Philadelphie se décide à quitter le quartet de John Coltrane. Pour enregistrer ce disque, le 21 avril 1967, il s’entoure de trois épées : Joe Henderson, Ron Carter et Elvin Jones. The Real McCoy est surtout un train lancé à 2 000 à l’heure. Une embardée de jazz sans concession commerciale, ni enluminures gratuites. A 29 ans, McCoy semble en cavale et dévale la pente sans que rien ne puisse l’arrêter. Ses complices, solidement à ses côtés, tiennent non seulement la cadence mais sont, eux aussi, comme galvanisés par la fougue de leur patron d’un jour. On imagine Alfred Lion, scotché derrière sa console, plaqué au fond de son fauteuil par tant de vitalité, par ce piano percussif mais intelligent et dont les improvisations restent parmi les plus impressionnantes du jazz de son temps. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

The Real McCoy (2012 Remastered)

McCoy Tyner

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Passion Dance (2012 Remastered)
00:08:46

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - McCoy Tyner, Composer, MainArtist

℗ 2012 Blue Note Records

2
Contemplation (2012 Remastered)
00:09:15

Alfred Lion, Producer - McCoy Tyner, Composer, MainArtist

℗ 2012 Blue Note Records

3
Four By Five (2012 Remastered)
00:06:40

Ron Carter, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - McCoy Tyner, Composer, MainArtist - Joe Henderson, Tenor Saxophone, AssociatedPerformer - Elvin Jones, Drums, AssociatedPerformer

℗ 2012 Blue Note Records

4
Search For Peace (2012 Remastered)
00:06:35

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - McCoy Tyner, Composer, MainArtist, ComposerLyricist

℗ 2012 Blue Note Records

5
Blues On The Corner (2012 Remastered)
00:06:03

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - McCoy Tyner, Composer, MainArtist

℗ 2012 Blue Note Records

Descriptif de l'album

Pour son entrée chez Blue Note, McCoy Tyner frappe fort. Et des deux poings ! Avec déjà six albums personnels sous le coude, le pianiste de Philadelphie se décide à quitter le quartet de John Coltrane. Pour enregistrer ce disque, le 21 avril 1967, il s’entoure de trois épées : Joe Henderson, Ron Carter et Elvin Jones. The Real McCoy est surtout un train lancé à 2 000 à l’heure. Une embardée de jazz sans concession commerciale, ni enluminures gratuites. A 29 ans, McCoy semble en cavale et dévale la pente sans que rien ne puisse l’arrêter. Ses complices, solidement à ses côtés, tiennent non seulement la cadence mais sont, eux aussi, comme galvanisés par la fougue de leur patron d’un jour. On imagine Alfred Lion, scotché derrière sa console, plaqué au fond de son fauteuil par tant de vitalité, par ce piano percussif mais intelligent et dont les improvisations restent parmi les plus impressionnantes du jazz de son temps. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par McCoy Tyner

Live at Fabrik Hamburg 1986

McCoy Tyner

Nights Of Ballads & Blues

McCoy Tyner

Today And Tomorrow

McCoy Tyner

Today And Tomorrow McCoy Tyner

Soliloquy

McCoy Tyner

Soliloquy McCoy Tyner

The Quartet Live Chicago 1982

McCoy Tyner

Playlists

Dans la même thématique...

Saturday Night in San Francisco - Live 12.6.80

Al Di Meola with Paco DeLucia & John McLaughlin

Saturday Night in San Francisco - Live 12.6.80 Al Di Meola with Paco DeLucia & John McLaughlin

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Entre eux deux

Melody Gardot

Entre eux deux Melody Gardot

Still Rising - The Collection

Gregory Porter

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Les Grands Angles...
Il était une fois Blue Note en 10 albums

Le plus célèbre des labels de jazz avait tout bon ! Artistes cinq étoiles, répertoires originaux, directeurs artistiques associés ingénieux, prise de son d’exception, sublime esthétique des pochettes, éclectisme des genres (be-bop, hard bop, soul jazz, jazz modal, free), rien ne manquait à l’appel des enregistrements de l’écurie lancée en 1939 par Francis Wolff et Alfred Lion, deux Allemands ayant fui le régime nazi. Dans cet ample catalogue, Qobuz a choisi 10 albums clés. Certains sont des classiques célébrés. D’autres, des merveilles sous-estimées. Mais tous sont des incontournables ayant façonné l’esthétique Blue Note.

Le quartet américain de Keith Jarrett

Au début de sa dense carrière, Keith Jarrett passa sept années à expérimenter comme jamais à la tête de son quartet américain. Avec Charlie Haden, Paul Motian et Dewey Redman, le pianiste dirigera, entre 1971 et 1976, une sorte de laboratoire fou dans lequel se caramboleront hard bop, free-jazz, world et avant-garde. Une parenthèse spontanée à redécouvrir.

Bill Evans en 10 albums

Sans lui, Keith Jarrett, Brad Mehldau et quelques milliers d’autres pianistes de jazz joueraient différemment. Plus de quarante ans après sa mort, l’héritage de Bill Evans n’a pas perdu de son influence. Au contraire. Difficile de faire le tri dans une discographie sans fond où même un enregistrement taxé d’anecdotique reste toujours supérieur à 90 % de la production. En voilà dix, sélectionnés en toute subjectivité…

Dans l'actualité...