Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Eels - The Deconstruction

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

The Deconstruction

Eels

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

"D" comme déconstruction, "E" comme Everett. De son abécédaire vieux de plus de vingt ans, on aurait pu croire que Mark Olivier noircissait les dernières pages avec l'introspectif The Cautionary Tales of Mark Oliver Everett en 2014. Quatre ans se sont écoulés. Et sans surprise, pour ce chapitre 12, l'écorché vif à la voix corail fait dans la dentelle. Belle et fine. Broderies folk, pop arrangée, silences ajourés (Premonition) ou cordes lascives (The Epiphany), The Deconstruction oscille entre aurore émotionnelle (Be Hurt) et agitation rock débraillé (Today Is the Day, You're the Shining Light). Pour carrosser le tout, le multi-intrumentiste s'est bien entouré. Aux Compound Studios de Californie se sont donc retrouvés les collaborateurs de longue date : le bassiste et claviériste Koool G Murder (Kelley Logsdon) et P-Boo (Mike Sawitzke), mais aussi le Deconstruction Orchestra & Choir et Mickey Petralia, déjà présent pour Electro-Shock Blues (1998). En apparence décousues, les quinze pistes émaillant l'opus défilent à dessein entre orchestration luxuriante riches de flûtes, orgues, claviers et nue pour paroles déclamées (Archie Goodnight), arrangeant l'espace musical, logeant des pauses instrumentales (The Quandary, The Unanswerable). Grâcieux et optimiste. © Charlotte Saintoin/Qobuz

Plus d'informations

The Deconstruction

Eels

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
The Deconstruction
00:04:10

Eels, Artist, MainArtist - E, Producer - E / Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

2
Bone Dry
00:03:42

Eels, Artist, MainArtist - Koool G Murder, Mixer - Mark Oliver Everett, Lyricist, Producer - Mario Petralia, Producer - Mark Oliver Everett / Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), Composer - E / Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works under exclusive license to [PIAS]

3
The Quandary
00:00:54

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 100% Satan's Cock-A-Doodle-Do (ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

4
Premonition
00:03:12

Eels, Artist, MainArtist - E, Lyricist, Producer - Koool G Murder, Mixer - E 75% // 25% Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), Composer, MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

5
Rusty Pipes
00:04:04

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 75% // 25% Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

6
The Epiphany
00:02:18

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 75% // 25% Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

7
Today Is The Day
00:03:03

Eels, Artist, MainArtist - E, Lyricist, Producer - Koool G Murder, Mixer - E 50% // 50% Mike Sawitzke (Questionable Notability Music – ASCAP), Composer, MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

8
Sweet Scorched Earth
00:03:02

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 100% Satan's Cock-A-Doodle-Do (ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

9
Coming Back
00:00:58

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 100% Satan's Cock-A-Doodle-Do (ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

10
Be Hurt
00:03:59

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 75% // 25% Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

11
You Are The Shining Light
00:03:39

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 75% // 25% Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

12
There I Said It
00:02:50

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 100% Satan's Cock-A-Doodle-Do (ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

13
Archie Goodnight
00:00:48

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 100% Satan's Cock-A-Doodle-Do (ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

14
The Unanswerable
00:02:08

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 75% // 25% Rusty Logsdon (Koool G Murder Music - ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

15
In Our Cathedral
00:03:19

Eels, Artist, MainArtist - E, Composer, Lyricist, Producer - E 100% Satan's Cock-A-Doodle-Do (ASCAP), MusicPublisher

2018 E Works 2018 E Works

Descriptif de l'album

"D" comme déconstruction, "E" comme Everett. De son abécédaire vieux de plus de vingt ans, on aurait pu croire que Mark Olivier noircissait les dernières pages avec l'introspectif The Cautionary Tales of Mark Oliver Everett en 2014. Quatre ans se sont écoulés. Et sans surprise, pour ce chapitre 12, l'écorché vif à la voix corail fait dans la dentelle. Belle et fine. Broderies folk, pop arrangée, silences ajourés (Premonition) ou cordes lascives (The Epiphany), The Deconstruction oscille entre aurore émotionnelle (Be Hurt) et agitation rock débraillé (Today Is the Day, You're the Shining Light). Pour carrosser le tout, le multi-intrumentiste s'est bien entouré. Aux Compound Studios de Californie se sont donc retrouvés les collaborateurs de longue date : le bassiste et claviériste Koool G Murder (Kelley Logsdon) et P-Boo (Mike Sawitzke), mais aussi le Deconstruction Orchestra & Choir et Mickey Petralia, déjà présent pour Electro-Shock Blues (1998). En apparence décousues, les quinze pistes émaillant l'opus défilent à dessein entre orchestration luxuriante riches de flûtes, orgues, claviers et nue pour paroles déclamées (Archie Goodnight), arrangeant l'espace musical, logeant des pauses instrumentales (The Quandary, The Unanswerable). Grâcieux et optimiste. © Charlotte Saintoin/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Eels

Playlists

Dans la même thématique...
La vita nuova Christine and the Queens
Ghosteen Nick Cave & The Bad Seeds
Myopia Agnes Obel
Les Grands Angles...
L'âge d'or du rock indé américain en 10 albums

Après des 80’s bien synthétiques, les guitares font un violent come-back durant la décennie suivante et infiltrent tous les courants du rock indépendant. Indépendant d’un système et de la masse. Comme un courant alternatif hérité de l’esprit subversif et bricolo du punk qu’on retrouve chez le Velvet Underground de Lou Reed ou les Stooges d’Iggy Pop. Retour sur 10 albums marquants de ces denses années 90.

Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...