Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Antonio Carlos Jobim|The Composer Of Desafinado, Plays

The Composer Of Desafinado, Plays

António Carlos Jobim

Disponible en
24-Bit/96 kHz Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Ce disque est un totem. Le plus aérien et léger des totems. Avant sa sortie en 1963, le compositeur Antonio Carlos « Tom » Jobim était déjà connu comme l’un des architectes de la bossa-nova, une nouvelle musique ébauchée une poignée d’années plus tôt au Brésil avec (entre autres) le musicien João Gilberto et le poète Vinícius de Moraes. Leur travail sur la BO du film Orfeu Negro a révélé cette musique au monde entier. Mais pour Jobim, The Composer of Desafinado Plays est l’album qui va dérouler un tapis rouge et moelleux sur les terres nord-américaines. C’est son premier album sous son nom, et sa première sortie aux Etats-Unis d’Amérique. Jobim y interprète ses classiques : The Girl from Ipanema, Agua de Beber, Desafinado, Jazz Samba, Chega de Saudade… Des chansons d’une élégance, d’une sensualité et d’une indolence incomparables. Tom Jobim effleure son piano et sa guitare, l’arrangeur Claus Ogerman tisse des voiles de cordes et de flûte qui semblent onduler au-dessus du reste. Tout y est à la fois minimal et luxuriant, précis et cotonneux, et provoque une douce hallucination. L’album sort sur Verve, un des grands labels de jazz de l’époque. Et, via Stan Getz ou Frank Sinatra, le jazz américain va très vite s’abreuver à sa source. La bossa fait aujourd’hui partie du paysage musical mondial, et parfois même du cliché de carte postale (ou d’Instagram, pour nos jeunes lecteurs). Mais en 1963, elle est encore le plus bel horizon du jazz. © Stéphane Deschamps/Qobuz

Plus d'informations

The Composer Of Desafinado, Plays

Antonio Carlos Jobim

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,49€/mois

1
The Girl From Ipanema
00:02:42

George Duvivier, Double Bass, AssociatedPerformer - Norman Gimbel, ComposerLyricist - CLAUS OGERMAN, Unknown, Recording Arranger, Other, AssociatedPerformer - Vinicius De Moraes, ComposerLyricist - António Carlos Jobim, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Leo Wright, Flute, AssociatedPerformer - Creed Taylor, Producer

℗ 1963 UMG Recordings, Inc.

2
Once I Loved
00:03:36

George Duvivier, Double Bass, AssociatedPerformer - CLAUS OGERMAN, Conductor, Recording Arranger, AssociatedPerformer - Vinicius De Moraes, ComposerLyricist - António Carlos Jobim, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - RAY GILBERT, ComposerLyricist - Leo Wright, Flute, AssociatedPerformer - Creed Taylor, Producer

℗ 1963 UMG Recordings, Inc.

3
Água De Beber
00:02:50

Vinicius De Moraes, Author - António Carlos Jobim, Composer, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 Universal Music International

4
Vivo Sohando (Dreamer)
00:02:36

António Carlos Jobim, MainArtist, ComposerLyricist - Creed Taylor, Producer

℗ 1963 UMG Recordings, Inc.

5
O Morro Não Tem Vez
00:03:21

Vinicius De Moraes, ComposerLyricist - António Carlos Jobim, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 UMG Recordings, Inc.

6
Insensatez (Instrumental)
00:02:57

Vinicius De Moraes, ComposerLyricist - António Carlos Jobim, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 UMG Recordings, Inc.

7
Corcovado
00:02:26

António Carlos Jobim, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 The Verve Music Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

8
Samba De Uma Nota Só
00:02:16

António Carlos Jobim, Composer, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - NEWTON MENDONCA, Composer - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 UMG Recordings, Inc.

9
Meditação
00:03:15

António Carlos Jobim, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Newton Ferreira de Mendonca, ComposerLyricist - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 The Verve Music Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

10
So Danco Samba (Jazz Samba)
00:02:22

Vinicius De Moraes, ComposerLyricist - António Carlos Jobim, MainArtist, ComposerLyricist - Creed Taylor, Producer

℗ 1963 The Verve Music Group, a Division of UMG Recordings, Inc.

11
Chega De Saudade
00:04:20

Vinicius De Moraes, ComposerLyricist - António Carlos Jobim, Composer, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 UMG Recordings, Inc.

12
Desafinado
00:02:45

António Carlos Jobim, Composer, Guitar, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - NEWTON MENDONCA, Author - Creed Taylor, Producer

℗ 1964 UMG Recordings, Inc.

Chronique

Ce disque est un totem. Le plus aérien et léger des totems. Avant sa sortie en 1963, le compositeur Antonio Carlos « Tom » Jobim était déjà connu comme l’un des architectes de la bossa-nova, une nouvelle musique ébauchée une poignée d’années plus tôt au Brésil avec (entre autres) le musicien João Gilberto et le poète Vinícius de Moraes. Leur travail sur la BO du film Orfeu Negro a révélé cette musique au monde entier. Mais pour Jobim, The Composer of Desafinado Plays est l’album qui va dérouler un tapis rouge et moelleux sur les terres nord-américaines. C’est son premier album sous son nom, et sa première sortie aux Etats-Unis d’Amérique. Jobim y interprète ses classiques : The Girl from Ipanema, Agua de Beber, Desafinado, Jazz Samba, Chega de Saudade… Des chansons d’une élégance, d’une sensualité et d’une indolence incomparables. Tom Jobim effleure son piano et sa guitare, l’arrangeur Claus Ogerman tisse des voiles de cordes et de flûte qui semblent onduler au-dessus du reste. Tout y est à la fois minimal et luxuriant, précis et cotonneux, et provoque une douce hallucination. L’album sort sur Verve, un des grands labels de jazz de l’époque. Et, via Stan Getz ou Frank Sinatra, le jazz américain va très vite s’abreuver à sa source. La bossa fait aujourd’hui partie du paysage musical mondial, et parfois même du cliché de carte postale (ou d’Instagram, pour nos jeunes lecteurs). Mais en 1963, elle est encore le plus bel horizon du jazz. © Stéphane Deschamps/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Getz/Gilberto

Stan Getz

Getz/Gilberto Stan Getz

Moanin'

Art Blakey & The Jazz Messengers

Moanin' Art Blakey & The Jazz Messengers

Blue Train

John Coltrane

Blue Train John Coltrane

Live In Europe

Melody Gardot

Live In Europe Melody Gardot
À découvrir également
Par Antonio Carlos Jobim

Wave

Antonio Carlos Jobim

Wave Antonio Carlos Jobim

Tide

Antonio Carlos Jobim

Tide Antonio Carlos Jobim

Manha de Carnaval

Antonio Carlos Jobim

Manha de Carnaval Antonio Carlos Jobim

Stone Flower (CTI Records 40th Anniversary Edition)

Antonio Carlos Jobim

Bossa Nova Hits

Antonio Carlos Jobim

Bossa Nova Hits Antonio Carlos Jobim

Playlists

Dans la même thématique...

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

Orchestras

Bill Frisell

Orchestras Bill Frisell

We Get Requests

Oscar Peterson

We Get Requests Oscar Peterson

Kind Of Blue

Miles Davis

Kind Of Blue Miles Davis

Shadow

Lizz Wright

Shadow Lizz Wright