Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

San Francisco Symphony - Tchaikovsky: Symphony No. 6, "Pathétique"

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Tchaikovsky: Symphony No. 6, "Pathétique"

San Francisco Symphony

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Enregistrée en concert public – comme quasiment tous les albums de l’Orchestre de San Francisco – cette Sixième de Tchaïkovski est donc la contribution de Michael Tilson Thomas à l’ample discographie de ce phénoménal ouvrage. Rappelons que cette sombre symphonie fut créée à Saint-Pétersbourg en octobre 1893, sous la direction du compositeur en personne, avec un bon succès d’estime même si le public resta sans doute « sur sa faim » lorsque disparurent les ultimes accents du déchirant dernier mouvement, un pianissimo dans le grave qui n’avait rien de bien héroïque. Il faut préciser aussi que neuf jours plus tard, Tchaïkovski quittait cette vallée de larmes – les théories s’entrechoquent quant à savoir pourquoi il s’éteignit, choléra ou suicide ou autre chose encore – et que l’ouvrage fut redonné une dizaine de jours plus tard lors d’une cérémonie de commémoration, avec les quelques corrections apportées par le compositeur après la création ; c’est désormais cette version, qu’il n’entendit donc pas de son vivant, qui est désormais donnée. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Tchaikovsky: Symphony No. 6, "Pathétique"

San Francisco Symphony

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": I. Adagio - Allegro non troppo
00:19:51

San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer, MainArtist - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist

2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

2
Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": II. Allegro con grazia
00:07:46

San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist

2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

3
Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": III. Allegro molto vivace
00:09:41

San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist

2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

4
Symphony No. 6 in B Minor, Op. 74, "Pathétique": IV. Finale - Adagio lamentoso - Andante
00:11:33

San Francisco Symphony, Orchestra, MainArtist - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer - Michael Tilson Thomas, Conductor, MainArtist

2018 San Francisco Symphony 2018 San Francisco Symphony

Descriptif de l'album

Enregistrée en concert public – comme quasiment tous les albums de l’Orchestre de San Francisco – cette Sixième de Tchaïkovski est donc la contribution de Michael Tilson Thomas à l’ample discographie de ce phénoménal ouvrage. Rappelons que cette sombre symphonie fut créée à Saint-Pétersbourg en octobre 1893, sous la direction du compositeur en personne, avec un bon succès d’estime même si le public resta sans doute « sur sa faim » lorsque disparurent les ultimes accents du déchirant dernier mouvement, un pianissimo dans le grave qui n’avait rien de bien héroïque. Il faut préciser aussi que neuf jours plus tard, Tchaïkovski quittait cette vallée de larmes – les théories s’entrechoquent quant à savoir pourquoi il s’éteignit, choléra ou suicide ou autre chose encore – et que l’ouvrage fut redonné une dizaine de jours plus tard lors d’une cérémonie de commémoration, avec les quelques corrections apportées par le compositeur après la création ; c’est désormais cette version, qu’il n’entendit donc pas de son vivant, qui est désormais donnée. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par San Francisco Symphony

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Dans l'actualité...