Ali Farka Touré with Ry Cooder Talking TimbuktuDiscothèque Idéale Qobuz

Talking Timbuktu

Ali Farka Touré with Ry Cooder

Paru le 28 mars 1994 chez World Circuit

Artiste principal : Ali Farka Touré

Genre : Musiques du monde > Afrique

Distinctions : Discothèque Idéale Qobuz (février 2012)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 10 pistes Durée totale : 01:00:01

  1. 1 Bonde

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  2. 2 Soukora

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  3. 3 Gomni

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  4. 4 Sega

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  5. 5 Amandrai

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  6. 6 Lasidan

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  7. 7 Keito

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  8. 8 Banga

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  9. 9 Ai Du

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

  10. 10 Diaraby

    Ali Farka Touré, Performer Copyright : World Circuit

À propos

Avant d’embarquer son pote Wim Wenders à La Havane et de remporter le jackpot en produisant les papys cubains bientôt internationalement connus sous le nom de Buena Vista Social Club, le guitariste américain Ry Cooder s’était intéressé aux grooves des portes du désert malien et au jeu de guitare inoubliable d’Ali Farka Touré. Encadrée par le label anglais World Circuit, cette rencontre au sommet, entre le gentleman farmer et guitariste de Niafunké et le collaborateur des Stones (Sticky Fingers) et créateur de la B.O. du film Paris Texas est rentrée dans l’histoire et valut un Grammy Award à leurs auteurs. Les dix morceaux chantés par Ali en pular, bambara, songhaï ou tamasheq, ont été composés au Mali et enregistrés à Los Angeles. Pour cette fête, Ry Cooder a invité le bassiste John Patitucci, le batteur Jim Keltner et le vétéran louisianais Gatemouth Brown, guitare et violon, à rencontrer leurs frères de grooves chaloupés du Mali, Ali Farka Touré, guitare et violon monocorde njarka et les percussionnistes et chanteur Hamma Sankaré, à la calebasse et Oumar Touré, aux congas. Les deux équipes sont sur la même longueur d’ondes et offrent l’illusion que leurs deux terres se sont rapprochées, que le Mississipi est le prolongement du fleuve Niger. Il est réducteur de qualifier leur musique commune de blues, étiquette qu’Ali Farka Touré a toujours rejetée. Mais il est indéniable que ce disque, qui a offert une audience internationale au guitariste malien, est et restera un classique. © BM/Qobuz

Ali Farka Touré
Bonde
Soukora
Gomni
Sega
Amandrai
Lasidan
Keito
Banga
Ai Du
Diaraby Ali Farka Touré, Performer

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Ali Farka Touré dans le magazine

Plus d'articles

Le label

World Circuit

Le label World Circuit a construit sa réputation en produisant certains des albums de world les plus importants de ces 20 dernières années, se spécialisant dans la musique cubaine et de l’Afrique de l’Ouest. Le label est plus connu pour l’album Buena Vista Social Club, l’album de world le plus vendu de tous les temps qui a mené à une vague de popularité phénoménale de la musique cubaine. La série Buena Vista poursuit avec les albums solos d’Ibrahim Ferrer, Omara Portuondo, Rubén González, Guajiro Mirabal et les albums innovants de Cachaíto López et Angá Díaz, qui apportent la musique cubaine dans le nouveau millénaire. Dix ans plus tard, le Buena Vista Social Club joue...

Voir la page World Circuit Lire l'article

Le genre

Afrique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Musiques du monde dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles